Page 2 of 3 FirstFirst 123 LastLast
Results 21 to 40 of 44

Thread: ne explétif - "ne" sans "pas"

  1. #21
    Join Date
    Apr 2005
    Native language
    polszczyzna warszawska
    Posts
    10,624

    Quand on utilise le ne explétif ?

    Bonjour tout le monde,

    Je sais qu'il n'est pas presque employé dans la langue quotidienne où son usage est plutôt parcimonieux aujourd'hui mais ce n'est pas le sujet de ce fil, je le veux utiliser et j'en ai quelques questions. Elles vienent des incohéronces dans lesquelles j'ai rentrées en lisant des sites Internet(s?) à la recherche de la liste qui me donne les expressions exigeant le ne expletif. Voci ce que j'ai trouvé :
    Le ne expletif est utilisé avec les phrases suivantes : douter, il est douteux, avant, à moins, de crainte/peur, eviter, empêcher; (selon cette site http://french.about.com/library/weekly/aa111799.htm).
    Sur cette sitte http://www.cce.umontreal.ca/observations/ne.htm j'ai trouvé :
    Après les verbes de doute ou de négation, tels que douter, mettre en doute, contester, disconvenir, nier, etc., employés à la forme négative ou à la forme interrogative dans la principale, le ne explétif peut se trouver dans la subordonnée.
    Comme on peut facilment constater le douxieme site dit qu'il est convenable que nier soit employé avec le ne expletif lorsque le prémmier le nie (c-à-d. il n'a pas nier dont les phrases suivies par "ne"). Il reste aussi la question de sans que mais celà peut être disputable selon ce que j'ai lu. Alors, mes questions :
    Quelqu'un sait-il d'où vient le ne éxpletif et pourquoi on l'utilise seulement avec de certaines verbes/expressions ?
    Y a-t-il une astuce qui nous aide à déterminer quand un verb vraiment peut être employé avec le ne expletif (leur, c-à-d. de ceux-ci utilisés au subjonctif) liste exhaustive serait tout aussi bienne) ?


    Merci d'avance,
    Thomas
    Please correct my errors! Thanks.
    Corrigez-moi, s'il vous plaît! Merci.
    Пoжaлуйcтa, иcпpaвьтe мoи oшибки! Бoльшoe cпaсибo.

  2. #22
    Join Date
    Feb 2007
    Location
    Midi-Pyrénées
    Native language
    French from France
    Age
    74
    Posts
    4,589

    Re: Quand on utilise le ne expletif ?

    Bonjour Thomas,

    Ta question m'a vivement intéressé mais hélas je ne suis pas spécialiste de ma langue maternelle.
    Mon guru préféré a eu tôt fait de me dénicher quelques pages pertinentes parmi lesquelles cette courte vidéo explicative.
    http://www.tv5.org/TV5Site/lf/merci_...ur.php?id=3272
    Bonne chance pour tes recherches.
    "JRB"

  3. #23
    Join Date
    Aug 2006
    Location
    France
    Native language
    AmE
    Age
    39
    Posts
    5,588

    Re: Quand on utilise le ne expletif ?

    Quote Originally Posted by Thomas1 View Post
    Le ne expletif est utilisé avec les phrases suivantes : douter, il est douteux, avant, à moins, de crainte/peur, eviter, empêcher; (selon cette site http://french.about.com/library/weekly/aa111799.htm).
    Sur cette sitte http://www.cce.umontreal.ca/observations/ne.htm j'ai trouvé :
    […]
    Comme on peut facilment constater le douxieme site dit qu'il est convenable que nier soit employé avec le ne expletif lorsque le prémmier le nie (c-à-d. il n'a pas nier dont les phrases suivies par "ne").?
    Il y a une autre page sur About.com consacrée au ne explétif qui s'accorde mieux avec l'autre site que vous indiquez. Je recommande aussi la lecture de Grevisse (§ 983), une discussion très complète (voire trop complète : revenez poser des questions plus spécifiques avant de vous lancer dans l'utilisation systématique du ne explétif !)

  4. #24
    Join Date
    Feb 2008
    Location
    Ardenne Belgium
    Native language
    french (belgian)
    Age
    65
    Posts
    882

    Re: Quand on utilise le ne expletif ?

    Ce ne vient en droite ligne du latin :
    conjonction ne (prononcer né)après les verbes de crainte, de doute... alors qu'après beaucoup d'autres verbes la conjonction est ut.
    Maintenant, pour expliquer l'origine de ce ne latin, il faudrait un spécialiste de l'indo-européen (lol)

  5. #25
    Join Date
    Oct 2005
    Location
    London
    Native language
    england. English
    Posts
    303

    ne expletif

    Avoir peur est suivi par le 'ne expletif'
    mais je voulais vous demander si on l'utilise même si 'avoir peur' précéde un infinitif
    par exemple:

    J'ai peur qu'il ne vienne (avoir peur + que + Subjonctif)

    j’ai peur de ne me tromper (avoir peur + de + INFINITIVE)

    est-ce que les deux sont correctes ou pas??

    Merci d'avance
    HdC
    By any means necessary!

  6. #26
    Join Date
    May 2008
    Location
    Côte d'Azur
    Native language
    French (South of France)
    Posts
    115

    Re: ne expletif

    J'ai peur qu'il ne vienne

    j’ai peur de ne me tromper

  7. #27
    Join Date
    Nov 2008
    Native language
    French
    Posts
    204

    Re: "ne" explétif : en obsolescence ?

    Deux remarques (moi aussi, j'ai envie de m'amuser) :

    -D'abord, je ne trouve pas que le ne explétif soit si mal en point que cela. Personnellement, je dirais beaucoup plus volontiers :
    Je crains qu'il n'ait raison
    que :
    Je crains qu'il ait raison.

    -Ensuite, est-ce si sûr qu'il n'a aucune valeur négative ? Il ne s'emploie que lorsqu'il y a une idée de négation dans le contexte. Je me demande si ce ne n'est pas tout bêtement l'héritier de la conjonction latine ne qui pouvait s'employer :
    *dans un sens négatif, dans le sens de "pour ne pas que" ;
    *dans un sens positif, mais avec quand même une idée de négation (Timeo ne veniat = Je crains qu'il ne vienne).
    Cela vient du fait que dans un état ancien de la langue latine, on procédait par parataxe : les propositions "Timeo" (je crains) et "Ne veniat" (qu'il ne vienne) étaient simplement juxtaposées. "Timeo" servait à exprimer l'idée de crainte, et "Ne veniat" servait à exprimer une volonté négative ("qu'il ne vienne !")
    Par la suite, on a considéré la seconde proposition comme une subordonnée, et le ne comme une conjonction.
    Si notre ne explétif vient bien de là, alors il a effectivement une valeur négative !

    à côté de l'orthographe actuelle devenue absurde (ex. succinct), une orthographe plus simple.
    Et qu'est-ce que c'est, une orthographe absurde ?
    Les orthographes des mots témoignent tous soit d'un ancien état de la langue, soit d'une réfection étymologique. Le fait que le français ait une orthographe moins phonétique que beaucoup d'autres langues latines est probablement dû au fait que la prononciation du français est, par rapport au latin, beaucoup plus altérée que celle de l'espagnol ou de l'italien (pas mal de mots de l'espagnol actuel se prononcent à peu de choses près comme on les prononçait au Ve siècle en "France"...).

    Et qui sont aussi des "marqueurs sociaux" - et intellectuels, indiquant la capacité du locuteur/scripteur à maîtriser des choses compliquées.
    De toute façon, le ne explétif n'est, par définition, pas obligatoire...

    Oui, c'est très bien dit, Xav. Je crois que j'ai du mal à discerner ce point de vue parce que je ne vois pas les "règles" comme ça. Certains semblent penser qu'il existe des règles immuables qui nous guident dans notre expression d'un langage soigné et parfait. Moi, je préfère penser qu'il existe des règles qu'un homme (et dans notre histoire il semble toujours être un homme) a conçu dans le but premièrement de décrire la façon de parler d'un locuteur quelconque qui sont plus ou moins exactes à cet égard.

    Au fil des années la façon de parler change mais les règles restent comme une articulation du doigt momifiée dans une vieille caisse poussiéreuse d'un saint qui était jadis bien-aimé mais dont aujourd'hui on ne se rappelle plus le nom. Mais on sait qu'il parlait Latin.
    Je ne vois pas tout à fait les choses de la même manière. Bien sûr il peut y avoir un peu de ce que vous dites, mais je crois aussi que la défense pointilleuse de certaines règles que l'on pourrait considérer comme inutiles a aussi parfois rapport avec un attachement presque esthétique ou sentimental à une langue qui nous est, après tout, si familière...

    La façon de parler change, dites-vous ? Mais elle change relativement peu. Je ne crois pas que les règles essentielles de la grammaire aient tellement évolué depuis deux ou trois siècles. Ce qui change beaucoup plus facilement, c'est le lexique, à la rigueur l'orthographe ; or sur ces questions, les évolutions de la langue sont relativement bien entérinées par les institutions "adéquates" (expression qui pose problème en soi, d'ailleurs !)

    Mais la question de la norme est intéressante. Personnellement, je pense que les questions posées sur ce forum visent plus à obtenir des réponses descriptives que des réponses normatives. Un étranger qui pose une question sur la langue française attend qu'on lui parle d'un état actuel de la langue, pas d'une règle immuable. Mais il se trouve que dans certaines situations (à l'écrit notamment), les codes sociaux veulent que l'usage de la langue se calque sur une série de prescriptions normatives. Pour autant, cette langue n'est pas "meilleure" que celle que l'on utilise entre amis... c'est simplement un autre registre.
    Last edited by Gwynplaine; 18th January 2009 at 6:09 PM. Reason: faute de frappe cocasse :D

  8. #28
    Join Date
    Dec 2007
    Location
    France
    Native language
    France - français
    Posts
    9,797

    Re: "ne" explétif : en obsolescence ?

    intéressant ! mais y a-t-il vraiment une valeur négative dans "je crains qu'il (n') ait raison" ?

  9. #29
    Join Date
    Nov 2008
    Native language
    French
    Posts
    204

    Re: "ne" explétif : en obsolescence ?

    Quote Originally Posted by janpol View Post
    intéressant ! mais y a-t-il vraiment une valeur négative dans "je crains qu'il (n') ait raison" ?
    Oui, en un sens, puisque le locuteur préférerait qu'il ait tort. On pourrait isoler Qu'il n'ait raison ! et l'analyser comme une volonté négative de la part du locuteur (même si ça ne se dit pas du tout en français...), sur le modèle de : Qu'il vienne !, qui exprime une volonté positive.

    Par contre, c'est vrai que c'est plus dur à expliquer pour avant qu'il ne vienne...

  10. #30
    Join Date
    Dec 2007
    Location
    France
    Native language
    France - français
    Posts
    9,797

    Re: "ne" explétif : en obsolescence ?

    la "volonté négative" n'est-elle pas dans "je crains" ?
    "je crains qu'il n'ait raison" pourrait sans inconvénient devenir "je crains qu'il n'ait pas tort" mais le "ne" est clairement devenu un mot de négation...

  11. #31
    Join Date
    Aug 2006
    Native language
    English Canada
    Posts
    6,066

    Re: "ne" explétif : en obsolescence ?

    Quote Originally Posted by janpol View Post
    la "volonté négative" n'est-elle pas dans "je crains" ?
    "je crains qu'il n'ait raison" pourrait sans inconvénient devenir "je crains qu'il n'ait pas tort" mais le "ne" est clairement devenu un mot de négation...
    Ce ne est un vestige de la grammaire latine. Les verbes qui indiquaient la peur commençaient la proposition complétive avec NE tandis que ces mêmes verbes au négatif se faisaient suivre de la conjonction UT. Nos profs nous expliquaient que c'était parce qu'à la forme affirmative le vrai désir était que l'action ne se réaliserait pas. J'ignore si c'était vrai, mais c'était certainement utile.

  12. #32
    Join Date
    Nov 2008
    Native language
    French
    Posts
    204

    Re: "ne" explétif : en obsolescence ?

    Quote Originally Posted by janpol View Post
    la "volonté négative" n'est-elle pas dans "je crains" ?
    "je crains qu'il n'ait raison" pourrait sans inconvénient devenir "je crains qu'il n'ait pas tort" mais le "ne" est clairement devenu un mot de négation...
    Oui, puisque de toute façon le ne explétif est facultatif.

    La volonté négative, si vous voulez, est indiquée par le verbe craindre (qui contient sémantiquement l'idée de volonté négative), et exprimée, explicitée, par la subordonnée, qui explique en quoi elle consiste :
    qu'il ne parte !

    Et Geostan a expliqué mieux que moi ce que je voulais dire ;-)

  13. #33
    Join Date
    Oct 2008
    Native language
    Polski
    Posts
    83

    il craignait qu'il revînt - sans "ne" explétif

    "il craignait que le cavalier millionnaire revînt sur lui au galop" - dans cette phrase il n'y a pas de "ne" expletif. S'agit il d'une erreur ou peut-être „ne” expletif n’est-t-il pas nécessaire ?

  14. #34
    Join Date
    Apr 2006
    Location
    Nord-Isère, France
    Native language
    French French
    Age
    48
    Posts
    14,139

    Re: "ne" expletif

    Le ne explétif n'est jamais obligatoire, il n'est utilisé que dans le langage soutenu.
    Il existe de nombreux fils à son sujet, que tu trouveras facilement en utilisant les outils de recherche.
    Absence de contexte = Texte de sens abscons !

  15. #35
    Join Date
    Dec 2012
    Native language
    Français
    Posts
    2

    Re: ne explétif - "ne" sans "pas"

    Bonjour à tous,
    Je suis nouvelle ici, et souhaite vous poser une question concernant le ne explétif. Je sais qu'il peut être utilisé après une principale contenant le verbe craindre (nous craignons que), mais puis-je l'utiliser après une principale qui serait "nous pourrions craindre que" ?
    Par exemple : Nous pourrions craindre que cette prédiction ne se vérifie à nouveau.
    Merci !
    Anne

  16. #36
    Join Date
    Aug 2007
    Location
    Suisse romande
    Native language
    French – Switzerland
    Posts
    23,102

    Re: ne explétif - "ne" sans "pas"

    Bonjour Anne et bienvenue !

    Oui, on peut parfaitement utiliser un ne explétif après craindre au conditionnel :

    Nous pourrions craindre que cette prédiction ne se vérifie à nouveau.

  17. #37
    Join Date
    Dec 2012
    Native language
    Français
    Posts
    2

    Re: ne explétif - "ne" sans "pas"

    Merci Maître !
    Je vous lis souvent ; je profite de votre réponse pour vous le dire et pour vous remercier de toutes les réponses que, sans le savoir, vous m'avez déjà données...

  18. #38
    Join Date
    Jun 2010
    Location
    La Perse, Téhéran, le golfe Persique
    Native language
    Persan
    Age
    28
    Posts
    4,694

    Re: j'ai peur que + subjonctif

    Quote Originally Posted by paulvial View Post
    j'ai peur que vous allez vous salir les pattes
    Pourquoi ne pas dire : j'ai peur que vous n'alliez vous salir les pattes ?!
    sans "ne" la phrase est-elle encore correcte ?!
    Je suis fasciné par la beauté de la langue française.

  19. #39
    Join Date
    Jun 2010
    Location
    La Perse, Téhéran, le golfe Persique
    Native language
    Persan
    Age
    28
    Posts
    4,694

    Re: j'ai peur que

    Bonjour,

    Laquelle serait-elle correcte :

    J'avais peur qu'il se blesse avec la hachette.(Flo, et les robinsons suisses, épisode 28, le remède miracle)
    J'avais peur qu'il ne se blesse avec la hachette.(ce que je pense moi-même)

    Merci d'avance.
    Last edited by IMANAKBARI; 30th January 2013 at 6:23 PM.
    Je suis fasciné par la beauté de la langue française.

  20. #40
    Join Date
    Dec 2012
    Native language
    French
    Age
    33
    Posts
    230

    Re: j'ai peur que

    Bonjour,

    Les deux se disent, mais personnellement j'opterais pour la première. La deuxième est plus soutenue, donc moins couramment utilisée (j'ai l'impression !).
    Please correct me if there are some faults! Thanks

Page 2 of 3 FirstFirst 123 LastLast

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •