à moins que tu me dises que tu ne sois/seras pas là

Discussion in 'Français Seulement' started by tdf, Jun 14, 2008.

  1. tdf New Member

    Australia English
    Bonjour,
    Je sais bien qu'il faut utiliser le subjonctif après (par exemple) a moins que... mais dans le cas suivant, faut-il l'utiliser pour les deux verbes qui le suivent, ou faut-il utiliser le futur? J'irai te chercher à la gare à moins que tu me dises que tu ne sois [ou seras?] pas là.
     
  2. Xence Senior Member

    Algeria (Arabic - French)
    Si mes souvenirs de collège sont toujours fiables, l'indicatif après "dire que"* est la règle (certitude):

    J'irai te chercher à la gare à moins que tu me dises que tu ne seras pas là.

    __________________________________________
    * à la forme déclarative affirmative, bien entendu:)
     
    Last edited: Jun 14, 2008
  3. Piotr Ivanovitch

    Piotr Ivanovitch Senior Member

    France Sud
    France
    En effet :
    * "à moins que tu ne me dises" est une hypothèse => subjonctif,
    * "me dire que tu ne seras pas là" est une certitude => indicatif.
     
  4. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    Pas forcément… En fait, dans le cas présent, le second verbe peut également se mettre au subjonctif par un phénomène d'attraction sur le premier.

    J'irai te chercher à la gare à moins que tu me dises que tu ne sois/seras pas là.
     
  5. Xence Senior Member

    Algeria (Arabic - French)
    Essayons avec un autre verbe: "choisir" par exemple.

    Si je comprends bien Maître Capello, il serait donc naturel de dire:

    J'irai te chercher à la gare à moins que tu me dises que tu choisisses un autre jour ?
     
  6. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    Dans ton exemple, le verbe choisir est assez inapproprié après le verbe dire étant donné qu'on dira plus simplement J'irai te chercher à la gare samedi à moins que tu ne choisisses un autre jour… (sans le verbe dire)

    Quoi qu'il en soit, l'attraction du subjonctif est en principe possible quel que soit le verbe.
     
  7. Piotr Ivanovitch

    Piotr Ivanovitch Senior Member

    France Sud
    France
    Salut Maître,

    permets-moi de rester dubitatif sur cette fameuse attraction du subjonctif que tu décris : le phénomène est réel, mais la phrase est-elle vraiment correcte ? J'en doute fort, pour la raison exposée supra.

    Les multiples exemples apportés par Grevisse (§§ 1063, b, 4° et 1072, e) suffisent seulement à montrer qu'elle est d'usage, mais pas qu'elle est grammaticalement justifiée, aux normes des règles énoncées dans les paragraphes précédents de l'ouvrage.
     
    Last edited: Jun 15, 2008
  8. geostan

    geostan Senior Member

    English Canada
    Malgré le phénomène du subjonctif par attraction, je dois dire que le deuxième subjonctif dans cet exemple blesse l'oreille, du moins la mienne. C'est peut-être le fait qu'il s'agit ici d'un futur, et non d'un présent. Il me semble que lorsqu'on doit décider entre un présent du subjonctif ou d'un futur, c'est souvent ce dernier qui l'emporte.
     
  9. Xence Senior Member

    Algeria (Arabic - French)
    A suivre ce raisonnement, la phrase initiale de ce fil pourrait tout aussi bien être réduite à: J'irai te chercher à la gare samedi à moins que tu ne sois pas là...
    Et cette discussion perdrait, par là-même, sa raison d'existence!

    Plus sérieusement, j'estime qu'il y a une grande différence entre "tu ne seras pas là" et "tu dis que tu ne seras pas là". Il y en a tout autant entre "tu choisiras" et "tu dis que tu choisiras", et je ne crois pas qu'il soit si difficile que ça d'imaginer un contexte où cela soit dûment approprié.

    P.S: Et du coup, je me rends compte je t'offre involontairement dans ma dernière phrase un exemple où "le phénomène d'attraction" semble fonctionner à merveille ! :)
     
  10. geostan

    geostan Senior Member

    English Canada
    Je ne suis pas tellement certain qu'il s'agisse là de la loi d'attraction.:)
     
  11. Piotr Ivanovitch

    Piotr Ivanovitch Senior Member

    France Sud
    France
    Effectivement : il y a tout simplement que le subjonctif « où cela soit » est gouverné par le verbe « imaginer ».

    La preuve ? => Et je ne crois pas qu'il soit si difficile que ça de constater que c'est inexact.
     
  12. Xence Senior Member

    Algeria (Arabic - French)
    Pas plus que je ne suis certain que le sens de la boutade soit bien passé! :)
     

Share This Page