1. The WordReference Forums have moved to new forum software. (Details)

écrire la solitude

Discussion in 'Français Seulement' started by Pajapatak, Aug 30, 2013.

  1. Pajapatak Senior Member

    Belgrade, Serbie
    serbe / Serbian
    Bonsoir encore une fois.
    Est-ce que cela veut dire „écrire sur la solitude“ ou „décrire la solitude“?
    La phrase est suivante:
    Vous avez écrit la solitude d’une manière spectaculaire.
    Merci d’avance pour la réponse.
     
  2. Jeanne75 Senior Member

    French - France
    Bonsoir,

    A moins d'une coquille - mais vos questions en sont en général dépourvues !

    Pour moi c'est une tournure très littéraire, et cela veut dire à la fois décrire (objectivement), et écrire (donc donner à lire à quelqun d'autre les impressions que l'on ressent, le regard sur soi-même, le regard des autres et ce que l'on en perçoit / comment on le perçoit).

    Désolée mais là pour moi il n'y a pas de réponse claire à la question: c'est retranscrire, de manière vivante et tangible, par des mots, dans toutes ses dimensions, une situation, un sentiment profond, une expérience de vie, et les faire partager.

    C'est trop compliqué pour moi ! J'espère que d'autres membres pourront vous aider davantage !

    Cordialement
     
  3. Logospreference-1

    Logospreference-1 Senior Member

    Lutèce
    français
    je retraduis : vous avez décrit la solitude... Et la réflexion qui ne peut pas ne pas me venir à l'esprit, c'est de me dire que pour une fois que le mot français exact, décrire, nous est offert, pourquoi ne pas l'avoir utilisé ?

    Je retraduis dans un premier temps : visuellement, et dans un deuxième temps : comme sur une scène de théâtre.

    La phrase demeure au final aussi compliquée pour moi que pour Jeanne.
     
    Last edited: Aug 30, 2013
  4. nodnol Senior Member

    English UK
    „écrire sur la solitude“, „écrire la solitude“ Pour moi (anglophone) il y a une vraie différence: un écrivain qui écrit la solitude laissera à la posterité une oeuvre singulière qui permettra aux lecteurs de mieux comprendre ce que c'est, la solitude; c'est plus littéraire, mais aussi plus fort. Peut-être ,,écrire la solitude“ prend des libertés, je veux dire, s'écarte de l'usage commun d'une manière qui déplaît à certains, mais moi qui écoute l'emission de Radio RFI Idées, cette formule ne me parait pas bizzare, -- et je ne saurais jamais décrire la signification de cette phrase mieux que la très modeste Jeanne 75 l'a fait.

    PS - Et Idées, le magasine qui interroge ceux qui pensent le monde.
     
    Last edited: Aug 31, 2013
  5. pointvirgule

    pointvirgule Senior Member

    Mtl, QC
    Français
    Pour ma part, écrire la solitude ne me gêne ni ne me choque aucunement. Ce n'est pas décrire, ce n'est pas écrire sur le sujet de la solitude, c'est exprimer la solitude au moyen de l'écriture.

    Au fait, dans le contexte (J. Dicker, La vérité sur l'affaire Harry Quebert), le personnage s'adresse à un écrivain et lui dit que, à la lumière de certains faits, il a fini par comprendre que son roman est « un livre de solitude. Vous avez écrit la solitude d'une manière spectaculaire. » On comprend qu'il ne s'agit pas d'un ouvrage sur la solitude, mais que celle-ci y est présente en filigrane, qu'elle colore, indirectement mais fondamentalement, l'histoire qui y est racontée.

    Bref, je partage l'avis de nodnol : il y a une réelle différence entre écrire X et écrire sur X, et partiellement celui de Jeanne75. Et je suis désolé de ne pas abonder dans le sens de Logos : décrire ne serait précisément pas le verbe idoine.
     
  6. Comtois Senior Member

    France
    Français
    Pointvirgule a très bien dit ce que je cherchais à dire.
     
  7. Logospreference-1

    Logospreference-1 Senior Member

    Lutèce
    français
    Le TLFi à décrire :
    C'est bien ainsi que pour ma part je sens le mot décrire, et en effet, utiliser écrire pour dire représenter par écrit ne me semble pas bienvenu : on continue de déconstruire la langue. La racine latine, sans aucun piège, (de)scribere, est bien la même entre écrire et décrire, ce qui n'est pas le cas de leurs correspondances en anglais. Le sens proposé par Pointvirgule, exprimer la solitude au moyen de l'écriture, ne me semble qu'une reformulation de représenter la solitude par écrit. C'est bien ce point-là qui me chagrine : si l'auteur veut dire décrire, qu'il utilise décrire, à moins de vouloir absolument tirer le français de l'anglais.
     

Share This Page