cœur - valeur des lettres

Discussion in 'Français Seulement' started by nouche33, Apr 15, 2013.

  1. nouche33 Junior Member

    français
    Bonjour je m'appelle Monia je prépare actuellement le Concours de recrutement de professeurs des écoles et je rencontre une difficulté avec une notion: les digrammes.


    Dans mon cours il est écrit que les digrammes peuvent présenter comme les graphèmes simples une valeur de base et une valeur de position. Or dans un tableau récapitulatif des valeurs de toutes les lettres, pour le mot "coeur" la valeur donnée à la lettre "o" est valeur auxiliaire. Donc ma question est a-t-il une valeur auxiliaire ou de position?


    A la suite du cours il y a des exercices d'entraînements comme: "décomposer les mots graphème après graphème en analysant leur valeur"

    correction


    coeur= la loi de position empêche d'enlever le "o" sinon on prononcerait [soer]
    le "oeu" justifie donc d'un point de vue phonétique mais aussi lexical


    Est-ce juste car pour moi le "o" a une valeur auxiliaire il évite de prononcer le "c" et j'aurais plutôt écrit [seur].

    Qu'en pensez-vous?

    Merci à ceux et celles qui me répondront.
     
  2. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland

    Cœur sans ‹o› (« ceur ») se prononcerait en fait [sœʁ] (≠ [soeʁ] !) comme sœur et comme dans douceur, mais pas [søʁ] et encore moins [seuʁ].
     
  3. nouche33 Junior Member

    français
    Merci pour votre réponse mais la valeur de "o" dans le mot coeur c'est quoi? Parle-t-on plutôt de "o" + digramme eu" ou de trigramme "œu"?

    Les digrammes
     
  4. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    Je ne suis pas un expert en la matière, mais pour moi c'est un trigramme.
     
  5. CapnPrep Senior Member

    France
    AmE
    Il n'y a pas de graphème/lettre ‹o› dans ce mot. Enfin, on peut décomposer la ligature ‹œ› et entrer dans une discussion de l'étymologie et de l'histoire de l'orthographe, mais dans un premier temps il faut dire que cœur s'écrit avec deux graphèmes vocaliques, ‹œ› et ‹u›, qui forment un digramme ‹œu› ayant la valeur phonétique [œ]. Après, si ton cours dit qu'il y a la lettre ‹o› dans le mot cœur… il faut regarder en détail les définitions adoptées pour tous les termes (« graphème », « digramme », « valeur auxiliaire », etc.)
    Le ‹c› peut se prononcer devant ‹œ› (avec sa valeur de base [e]) : cœliaque, cœlacanthe, etc.
     
  6. nouche33 Junior Member

    français


    Bonjour et merci de ta réponse cela m'éclaire un peu plus. Mais c'est vrai que dans mon cours le mot coeur est rangé dans la valeur de la lettre "o" et dans la case valeur auxilaire. Après il nous est demandé d'expliquer tous les graphèmes des mots cités dans l'énoncé et coeur y est et le "o" est commenté. C'est super intéressant mais qu'est-ce que c'est complexe!
     
  7. CapnPrep Senior Member

    France
    AmE
    Quelles sont les définitions précises de ces termes selon ton cours ?
     
  8. nouche33 Junior Member

    français
    Bonsoir donc voici le tableau qui concerne les valeurs de certaines lettres dont le "o" dans le mot coeur. Dans mon cours il est écrit:

    Valeur de position: valeur prise dans certaines positions, dans certains environnements. elle est conditionnée par la position du groupe dans la chaîne graphique "s" a valeur de position [z] dans vase, poison.

    Valeur auxilaire : lettre qui influe sur la prononciation d'un groupe voisin ainsi le "u" de guérir n'est pas prononcé mais donne au "g" sa valeur de base [g]



    Puis dans un exercice il est demandé de décomposer graphème après graphème la valeur de chacun dans les mots suivants bain et coeur

    pour coeur dans la correction il est indiqué:
    la loi de position empêche d'enlever le "o" sinon on prononcerait [sœr]
    le "œu" justifie donc d'un point de vue phonétique mais aussi lexical : le "o" est à mettre en relation avec cord- (cordial du latin cor-cordis)

    Voilà j'espère que mon explication est bien formulée. En tout cas merci de me répondre c'est gentil.
     
    Last edited: Apr 17, 2013
  9. CapnPrep Senior Member

    France
    AmE
    Donc, pour l'auteur de ton cours, ‹œ› est une suite de deux lettres, qui forment un digramme dans œil mais pas dans cœur. Je ne suis pas du tout d'accord avec cette analyse, mais on peut comprendre les deux remarques :
    Pourquoi pas, mais d'habitude pour conserver le son [k], on remplace le ‹c› par ‹qu›. Par exemple vaincre donne vainqueur, pas vaincœur. Et on retrouve le même ‹o› dans sœur, bœuf, œuvre, etc., où il n'a aucun effet sur le son précédent.
    Voilà la bonne explication (étymologique), mais alors le ‹o› de œil a été ajouté pour la même raison : ce mot aurait pu s'écrire euil, mais il est de la même famille que oculaire, binocle, etc.
     

Share This Page