car / parce que / puisque

Discussion in 'Français Seulement' started by uman, Oct 21, 2006.

  1. uman Senior Member

    Phoenix, Arizona, USA
    English; USA
    puisque vs parce que

    Pourriez-vous m'expliquer la différence entre ces deux expressions?

    Note des modérateurs : Un grand nombre de discussions ont été fusionnées pour créer ce fil.
     
    Last edited: Oct 6, 2014
  2. Francois114 Senior Member

    Sud-Ouest de la France
    French - France
    Bonjour Uman,

    Je vais essayer d'être simple et clair sur un problème un peu compliqué !

    Ces deux mots expriment l'idée de cause ou de justification mais il y a une importante différence de sens :

    Nous devons partir tôt demain matin et Je vais me coucher sont deux informations. Si la personne à qui vous parlez ne connaît pas ces deux informations, dites :

    Je vais me coucher parce que nous devons partir tôt demain matin.
    Si elle connaît déjà l'information "Nous devons partir tôt", dites :

    Puisque nous devons partir tôt demain matin, je vais me coucher
    Je vous propose deux dialogues entre X et Y :

    X : Pourquoi est-ce que tu vas te coucher si tôt ?
    Y : Parce que nous devons partir tôt demain.
    X : Ah bon ? Je ne savais pas

    X : Je te rappelle que nous devons être à l'aéroport à 6 heures demain matin !
    Y : Puisque nous devons nous lever très tôt, je vais me coucher.
    X : Tu as raison, moi aussi.


    Une autre façon de faire la différence entre les deux :
    - Parce que permet de répondre à la question "Pourquoi ?"
    - Puisque permet de justifier ou d'expliquer ce qu'on va dire par une raison évidente (l'autre personne l' a dit elle-même ou on sait qu'elle connaît déjà le fait).

    Des exemples à cette adresse :
    http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?Th=3&id=3501

    Est-ce que ça vous suffit comme explication ?
     
  3. geostan

    geostan Senior Member

    English Canada
    Cela pourrait expliquer qu'on trouve «puisque» en tête d'une phrase tandis que «parce que» se place normalement plus loin.
     
    Last edited: Oct 6, 2014
  4. CABEZOTA Senior Member

    Paris/Madrid
    french
    Ajoutez à cela que "puisque" exprime l'idée d'une justification, d'une légitimation parfois, que ne contient pas "parce que". "Parce que" lie deux proposition par la simple relation de cause à effet ; "puisque" a un sens plus marqué moralement, il signifie aussi que la liaison entre deux propositions est vraiment obligatoire - tandis que "parce que" marque simplement la nature de cette relation (causale), sans autre coloration :

    - Mais puisque je te le dis! (/*mais parce que je te le dis!)

    - "Puisque tu l'as dit, tu dois le faire!" = Tu l'as dit, tu n'as donc pas le choix : il fautle faire (expression d'une obligation morale qui dépasse la simple causalité objective : le locuteur porte un jugement implicite). On voit bien la dose de subjectivité qu'il y a dans "puisque" à la différence de "parce que" : deux propositions sont exprimées en apparence, mais en réalité il y en a trois, si on déploie tout le sens de la phrase :
    1. Tu l'as dit
    [2. Implicite : on doit faire ce qu'on dit]
    3. Donc tu dois le faire

    Par comparaison :

    "Parce que tu l'as dit, tu dois le faire" = la raison pour laquelle tu dois le faire, c'est que tu l'as dit (simple explicitation de la cause)


    Autre exemple:

    "Puisque vous y tenez absolument, je vais faire un gâteau."
    1. Vous tenez absolument à ce que je fasse un gâteau
    [2. Implicite : Je ne peux que donner satisfaction à un désir si fort.]
    3. Donc, je vais faire un gâteau.

    "Parce que vous y teniez absolument, j'ai fait un gâteau". Le rapport entre les deux propositions est plus immédiat, la coloration subjective s'efface, on suppose une relation causale directe entre 1. et 2.
    1. Vous teniez absolument à ce que je fasse un gâteau.
    2. Donc je l'ai fait.

    On peut résumer tout cela en disant que "parce que" signifie simplement une relation causale (a entraîne b), et "puisque" ajoute un jugement porté par le locuteur sur cette cause = "Etant donné que a entraîne b", "considérant que ceci entraîne cela...". Ce jugement implicite peut avoir des colorations diverses, mais renvoie souvent aux idées de légitimation ou d'obligation morale/pratique.

    Cette explication rejoint évidemment celle de François : dire que "puisque" permet d'exprimer une raison "évidente", c'est dire que le locuteur considère que la raison est évidente, en d'autres termes qu'il porte un jugement sur la relation de cause à effet, qu'il exprime en plus son point de vue (c'est évident, il ne peut en être autrement), bref, il modalise son énoncé.
     
  5. Francois114 Senior Member

    Sud-Ouest de la France
    French - France
    Voilà, c'est très clair. En effet, Geostan, on peut expliquer de cette façon que puisque "ouvre" une phrase ("puisque" est un outil d'argumentation intersubjective, une "réponse" aux propos ou aux désirs supposés de l'autre) et que parce que soit plutôt un outil d'articulation entre deux propositions objectives.

    Puisque peut donc servir...

    - à renvoyer à l'autre ses propres déclarations : "Puisque tu es si informé, pourquoi est-ce que tu ne t'en occupes pas toi-même"
    - à se justifier, soi, de ce qu'il a dit, lui : "Puisque tu m'as dis que tu ne t'en servais plus, je l'ai jeté à la poubelle" (= ne proteste pas !)
    etc...

    ... mais aussi à se justifier en tendant une sorte de miroir à l'interlocuteur : devant un public inattentif, un orateur agacé peut dire : Puisque ça n'a pas l'air de vous intéresser, j'arrête là...
     
  6. Thomas1

    Thomas1 Senior Member

    polszczyzna warszawska
    car vs puisque vs parce que

    Y a-t-il une difference entre ces mots s' il vous plaît ?


    Puis-j'utilise chacun dans la phrase suivante :
    Il veut arriver tôt chez lui _______________ il veut regarder un documentaire avecles enfants. ?

    Merci d'avance,
    Thomas
     
    Last edited: Oct 6, 2014
  7. Ploupinet

    Ploupinet Senior Member

    Au milieu de l'Eure
    Français/France
    "Parce que" ou "car" sont bons, "puisque" n'irait pas. Je ne sais pas dire pourquoi par contre :(
     
  8. Orientale Senior Member

    Hanoi
    Vietnam
    Puisque introduit une cause évidente pour celui qui parle et en général connue de l'interlocuteur.

    Je dirais plus volontiers rentrer plus tôt chez lui.
     
  9. Thomas1

    Thomas1 Senior Member

    polszczyzna warszawska
    Pouvez-vous me donner quelques exemples où je verrais la difference ?


    Tom

    NB : La phrase vient d'un exercise grammaire et je ne peux pas le changer.
     
  10. itka Senior Member

    France
    français
    Je vais mettre une veste parce que j'ai froid.
    J'étudie cette langue parce que je vais vivre dans ce pays.
    Il travaille dur parce qu'il veut réussir à son examen.

    Dans ces phrases, la proposition introduite par parce que exprime une cause, au sens de explication. J'explique ce qui motive mon action.

    Puisqu'il fait froid, je vais mettre une veste.
    Puisque je parle italien, j'ai choisi de faire des études en Italie.
    Puisqu'il veut réussir à son examen, il doit travailler dur.


    Ici, la cause est renforcée. Elle est en quelque sorte, au deuxième degré :)eek:)... C'est parce que la cause existe que l'action se fait. Elle n'est plus simplement une explication, mais le motif même de l'action.

    Noter que la place de la proposition introduite par puisque est le plus souvent en début de phrase (c'est plus normal, mais ce n'est pas obligatoire)
     
  11. Calamitintin

    Calamitintin Senior Member

    Le Neubourg, Haute Normandie
    France, St Maix les bains, 79
    Dans l'exercice on pourrait dire puisque dans le dialogue suivant :

    "Il veut regarder un doc avec les enfants.
    -Cela ne m'explique pas pourquoi il ne veut pas rester au bureau plus tard que d'habitude.
    -Mais siiiiii ! Il veut rentrer tôt, puisqu'il veut regarder un doc avec les enfants !"

    ++
    Cal
     
  12. raphaelenka Senior Member

    Moscou
    switzerland
    Bonjour, je n'arrive pas à expliquer la différence d'utilisation entre car et parce que...
    Y en a-t-il une en fait?
     
  13. itka Senior Member

    France
    français
    Personnellement, je n'en vois pas, du moins pour le sens, car bien sûr, leur nature grammaticale est différente.
    car : conjonction de coordination qui introduit une proposition équivalente à la première.
    Je ne sortirai pas aujourd'hui car il pleut trop fort.

    parce que : conjonction de subordination. La deuxième proposition est subordonnée (inférieure) à la première. La phrase est plus "lourde".
    Je ne sortirai pas aujourd'hui parce qu'il pleut trop fort.

    Excepté ces considérations grammaticales, les deux jouent le même rôle : introduire un complément de causalité... peut-être un peu plus marqué avec "parce que"... à peine...

    Chaque fois que c'est possible, je préfère utiliser "car" qui est beaucoup plus "léger".
     
  14. raphaelenka Senior Member

    Moscou
    switzerland
    je suis désolé... que voulez-vous dire par "inférieur"?
    Utilisez-vous "car" à l'oral? Il me semble qu'à l'oral on l'entend de moins en moins
     
  15. KaRiNe_Fr

    KaRiNe_Fr Senior Member

    France, Provence
    Français, French - France
    Salut raphaelenka,
    En attendant une réponse plus complète d'itka, je crois que « inférieure » est utilisé ici simplement par opposition à la proposition principale.
    Je ne sortirai pas aujourd'hui (principale) parce qu'il y a trop de vent (subordonnée, inférieure).

    Et je crois bien que tu as raison : car est moins utilisé à l'oral de nos jours, dans le langage courant (mais pas le langage soutenu), que parce que.
     
  16. itka Senior Member

    France
    français
    Karine a répondu à ta première question :
    ... oui, c'est simplement une notion de grammaire. La proposition qui commence par "parce que" est subordonnée, dépendante de la principale : elle ne peut exister seule, elle dépend de l'autre.

    ...Et aussi à la deuxième ;) :
    A l'écrit, "car" s'emploie plus facilement que "parce que" et inversement.
     
  17. GilbertAndré Senior Member

    Madrid, Spain
    Suisse, français
    Effectivement, en parlant j'utilise plus volontiers "parce que" que "car", qui paraît vieilliot...
     
  18. Areyou Crazy

    Areyou Crazy Senior Member

    Versailles PARIS
    England English speaker
    tu peux pas commencer une phrase en utilisant le mot ' car '
    Par contre tu peux bien utiliser le mot ' Parce que au debut
    JE pense:eek:
     
  19. itka Senior Member

    France
    français
    C'est sans doute possible à l'écrit, dans un texte assez littéraire... mais ce n'est vraiment pas d'un usage courant.
     
  20. raphaelenka Senior Member

    Moscou
    switzerland
    Tout d'abord, grand merci à tous et à toutes!
    Cela dit, Areyou Crazy, je doute fortement que l'on puisse commencer une phrase par "parce que".

    ou peut-être seulement après une question du type "pourquoi".
    D'autres avis?
     
    Last edited: Dec 1, 2009
  21. Piotr Ivanovitch

    Piotr Ivanovitch Senior Member

    France Sud
    France
    Pas prouvé du tout, ça :

    « Parce que j'étais jeune et fou, je m'engageai chez McDo. »
    « Parce qu'il ne supportait plus sa femme, il la quitta. »
    « Parce qu'elle en avait marre de prendre sur la gueule, elle s'est barrée. »
    « Parce que je ne veux plus être le jouet de vos illusions, je refuse. »

    C'est une inversion qui met en valeur la cause de l'action, plusieurs temps sont disponibles en magasin.
     
  22. Joannes Senior Member

    Antwerp
    Belgian Dutch
    J'ai entendu que car introduit plutôt une raison subjective de la part du locuteur, qui implique un jugement, en quelque sorte, je suppose. Des avis sur cela ?
     
  23. Montaigne Senior Member

    French, France
    "Car vois-tu chaque jour je t'aime davantage
    Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain." Rosemonde Gérard.

    "Car le jeune homme est beau mais le vieillard est grand." Victor Hugo.

    "Et vous n'en eussiez pas articulé le quart
    De la moitié du commencement d'une, car
    Je me les sers moi-même avec assez de verve
    Mais je ne permets pas qu'un autre me les serve." Edmond Rostand (aimé de Rosemonde).

    Qui voudrait y substituer "parce que" ?
     
  24. raphaelenka Senior Member

    Moscou
    switzerland
    ???
    Je suis perdu là... Donc, il est possible de commencer, sans autres, une phrase par "car" et "parce que"?
    Les phrases données en exemple me semblent justes, toutefois je me verrais mal dire:

    Parce qu'il pleut, je ne sors pas. (Quoique celle-ci passe encore)
    Car il pleut, je ne sors pas.
     
  25. Ploupinet

    Ploupinet Senior Member

    Au milieu de l'Eure
    Français/France
    Les exemples donnés par Montaigne sont de la poésie, en langage "normal", on ne commence pas une phrase par un "car" ou un "parce que" ! ;)
     
  26. Piotr Ivanovitch

    Piotr Ivanovitch Senior Member

    France Sud
    France
    En fait, on peut sans problème commencer une phrase par parce que, s'agisant là d'une simple inversion de la subordonnée (voir mes exemples).

    Pour ce qui est de car, on peut le faire, mais il y a toujours, plus ou moins explicite, un lien sémantique avec la phrase qui précède, ce qui tient à la nature de car, conjonction de coordination : « Car vois-tu chaque jour je t'aime davantage ... » en est un excellent exemple.
     
  27. Montaigne Senior Member

    French, France
    Ploupinet et Piotr,
    Vous avez raison et dans les trois cas il y a coordination avec une préposition précédente.
    Ce que j'ai voulu illustrer c'est l'inadéquation du lourd "parce que".
    Et pourtant mon célèbre homonyme a bien dit "Parce que cétait lui, parce que c'était moi."
     
  28. geostan

    geostan Senior Member

    English Canada
    Il y a très longtemps, on m'a appris qu'il peut y avoir une différence de sens entre parce que et car. L'exemple était un peu comme suit:

    Il n'est pas en classe parce qu'il est malade (la raison)
    Il doit être malade, car il n'est pas en classe. (l'effet)

    Cheers!
     
  29. Montaigne Senior Member

    French, France
    geostan,
    Cette nuance est exacte.
     
  30. itka Senior Member

    France
    français
    Il me semble que la différence de sens entre les deux phrases vient de la modalité (il doit être) et non de car ou de parce que.

    Il n'est pas en classe car il est malade.
    Il doit être malade, parce qu'il n'est pas en classe.
     
    Last edited: Oct 6, 2014
  31. hual Senior Member

    Argentina
    spanish & french
    Bonjour

    Dans la première phrase, la subordonnée introduite par "parce que" exprime la cause de l'absence tandis que dans la seconde, "car" exprime la raison de l'acte de parole "il doit être malade", comme si l'on disait "si je dis qu'il doit être malade c'est parce qu'il n'est pas en classe". Je crois que seule la conjonction "car" est apte à ce dernier genre de justification. Autrement dit, il s'agit dans le second cas d'une cause relevant de l'énonciation et non pas de l'énoncé.
     
    Last edited: Oct 6, 2014
  32. Saigoner Junior Member

    Georgia USA
    Vietnamese
    On m'a dit que "car" introduit une proposition independante juxtaposée à une autre, non une proposition subordonnée, compl. circ. de cause.
    Est ce que vous êtes de même avis? Aussi, veuillez bien éclaircir l'affinité entre "car", "parceque, puisque" s'il en y a une.
    Avec ma profonde reconnaissance.
     
  33. Cookie75 Junior Member

    Seattle (USA)
    French - France
    Je dirais que je suis assez d’accord.
    Par exemple :
    1) je ne suis pas venu car j’étais malade
    2) je ne suis pas venu puisque que j’étais malade
    3) je ne suis pas venu parce que j’étais malade

    Les propositions juxtaposées « je ne suis pas venu » et « j’étais malade » conservent tout leur sens si elles sont prises individuellement. Car/puisque/parce que permettent de développer et expliquer l’idée de la première phrase.


    Dans les 3 cas, on explique "pourquoi". Il y a une nuance mais elle est vraiment très subtile :
    1) je ne suis pas venu car j’étais malade - Je donne la cause de mon absence. Quel est l’élément particulier qui a fait que je ne puisse venir ?
    2) je ne suis pas venu puisque que j’étais malade - « Puisque » exprime l’idée d’une évidence. Etant malade, je ne pouvais évidemment pas venir. Autre exemple : « tu devrais pouvoir venir puisque tu es disponible ».
    3) je ne suis pas venu parce que j’étais malade – « Parce que » exprime plutôt l’idée d’une justification dans le sens de « pourquoi ? ».


    Ex : je ne peux rien acheter parce que j'ai oublié mon porte-feuille.
    J'ai oublié mon porte-feuille car j'ai changé de sac.
    J'ai changé de sac puisque le premier s'est dechiré


    En général, on ne tient pas vraiment compte de ces subtilités pour l’emploi de « car » et « parce que » qu’on emploie indifféremment l’un à la place de l’autre. C’est un peu différent pour « puisque » dont on arrive plus facilement à percevoir la nuance.
     
  34. Apqmw Senior Member

    Brest (France)
    Français (France)
    En règle générale, tu peux utiliser car de la même façon que parce que :
    Je vais mettre une veste car j'ai froid.
    J'étudie cette langue car je vais vivre dans ce pays.
    Il travaille dur car il veut réussir à son examen.

    (Au passage "Quand est-ce qu'on utilise car ?" ou "Quand utilise-t-on car ?")
     
  35. itka Senior Member

    France
    français
    On peut mettre "parce que" en début de phrase, mais pas "car" :
    "Parce qu'elle voulait connaître la France, elle s'est inscrite en fac à Paris."
    Cette phrase ne serait pas correcte si elle commençait par "car".
     
  36. TitTornade

    TitTornade Senior Member

    Bonjour
    Pour compliquer encore les choses, ne peut-on pas ajouter "comme" et "vu que" à la liste...

    J'irai me promener car il fait beau.
    J'irai me promener parce qu'il fait beau.
    Puisqu'il fait beau, j'irai me promener.
    Comme il fait beau, j'irai me promener.
    Vu qu'il fait beau, j'irai me promener.

    Tous entretiennent des relations de cause à effet.
    Mais car est une conjonction de coordination et les autres sont des conjonctions de subordinations.

    On peut aussi rendre les relations de cause à effet par la ponctuation :
    Il fait beau, j'irai me promener.
    Il fait beau : j'irai me promener.

    De même certains adverbes peuvent être utilisé en conjonction de coordination !
    Il fait beau, alors j'irai me promener.
    Il fait beau, ainsi j'irai me promener.

    Les différences sont souvent minces. Mais le nombre de mots qui expriment sensiblement la même chose permet richesse et variété !
     
    Last edited: Jun 22, 2009
  37. Chris' Spokesperson Senior Member

    Paris
    English - Ireland
    A mon avis;

    Il veut arriver tôt chez lui parce que/car il veut regarder un documentaire avecles enfants.

    Mais je dirais,

    Il va arriver/Il arrivera tôt chez lui puisqu'il veut regarder un documentaire avec les enfants.

    Ai-je raison ?
     
  38. Chimel Senior Member

    Belgium
    Français
    Oui, tu as raison, à condition que, dans le deuxième cas, le contexte soit tel qu'il s'agisse "d'une cause évidente ou connue du locuteur", comme l'a dit plus haut Orientale (voir aussi l'exemple de Calamitintin). Cela n'a rien à voir, selon moi, avec le temps du verbe.

    Pour "car", je vais lancer une affirmation qui va peut-être faire bondir certains, mais tant pis, je l'assume: pour moi, cette conjonction n'est presque plus utilisée à l'oral dans son sens classique. Elle est remplacée par parce que, comme, vu que... ou, le cas échéant, puisque (il faut dire qu'on a l'embarras du choix, comme l'a fait remarquer TitTornade).

    Car reste un peu plus vivant à l'écrit, souvent en tête de phrase et dans une utilisation proche de en effet, c'est-à-dire comme élément de "relance" du discours (procédé très prisé par les journalistes qui aiment scinder une longue phrase en deux pour avoir un style plus accrocheur):
    "Obama sait qu'il aura besoin des Républicains. Car ceux-ci sont majoritaires au Sénat".

    Mais à l'oral... Ouvrez vos oreilles, écoutez les gens parler autour de vous et dites-moi (sans tricher, hein! :)) combien de car vous aurez compté d'ici la fin de la semaine...
     
  39. Apqmw Senior Member

    Brest (France)
    Français (France)
    Personnellement, j'écrirais "Obama sait qu'il aura besoin des Républicains car ceux-ci sont majoritaires au Sénat" en une seule phrase, mais je ne suis pas journaliste.
    Sinon, c'est un très bon exemple de phrase où je n'utiliserais certainement pas parce que, même à l'oral. (Peut-être pour ne pas appuyer sur l'allitération: parce que ceux-ci).
     
  40. Chris' Spokesperson Senior Member

    Paris
    English - Ireland
    C'est exactement ce qu'on m'a conseillé pendant mon cours Chimel: N'utilisez car qu'à l'écrit.

    Cependant, je ne comprends pas ta logique Apqmw, pourquoi éviter l'allitération, quelque chose qu'on cherche parfois ? Personellement j'aime bien le son de 'parce que ceux-ci' :)
     
  41. Apqmw Senior Member

    Brest (France)
    Français (France)
    Simplement parce que ce n'est pas très facile à prononcer, et comme j'essaie de ne pas me prendre pour un poète tous les jours ...
     
  42. Le Singe

    Le Singe Senior Member

    New York City
    English - American
    geostan, mes amis français ne sont pas d'accord.

    j'ai parlé avec beaucoup de personnes françaises et elles m'ont dit que car est interchangeable avec parce que la plupart du temps. car est plus formal et littéraire, parlé rarement.

    il y a une différence. lis ce lien:

    Parce que, Car, Puisque, Comme
    Conjunctions of Conclusion

    http://french.about.com/library/weekly/bl-conclusions.htm

    pardonne-moi, ce lien est en anglais.
     
    Last edited: Aug 15, 2009
  43. geostan

    geostan Senior Member

    English Canada
    C'est vrai que souvent car et de parce que semblent interchangeables. Cela ne rend pas mon explication fausse. Je cite ces mots d'Henri Bénac dans son Petit guide des difficultés du français:

    « Car annonce la preuve d'une assertion qui précède; parce que explique; puisque confirme l'idée de la principale par quelque chose d'admis et d'incontestable: J'ai quitté la campagne, car j'habite Paris / parce que je n'avais plus de travail /puisqu'il n'y a plus de travail qu'a la ville. »

    Le fait que ces distinctions sont de moins en moins observées ne les rend pas moins vraies.

    La BDL offre une explication assez détaillée de la conjonction car.

    http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?t1=1&id=3500


     
    Last edited: Oct 6, 2014
  44. Thomas1

    Thomas1 Senior Member

    polszczyzna warszawska
    Cela est ce que j'ai appris pendant que l'on faisais les conjonctions des liens logiques. En plus, ce n'est pas facile à apprendre pour nous, les étudiants de français.

    Malgré cela, les francophones peuvent ne pas s'en rendre compte, car ils apprendent le français d'une manière naturelle et ils emploient les conjonctions en question intuitvement.

    :idea: Revenant à la question originelle, une autre différence entre car et parce que : on met une virguile avant car.
     
  45. itka Senior Member

    France
    français
    Rien n'empêche d'omettre la virgule avant "car" (même si, en effet, on la met souvent) ou d'en mettre une également avant "parce que"...
    Ce sont des virgules facultatives qui dépendent du rythme de la phrase.
     
  46. geostan

    geostan Senior Member

    English Canada
    Voir ce petit commentaire de la BDL:

    http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?id=3447
     
  47. Thomas1

    Thomas1 Senior Member

    polszczyzna warszawska
    Tu as raison quant à "parce que", j'ai pensé à un autre cas où, effectivement, on ne met pas la virgule : Il est tombé parce que le sol est glissant. (Accad.) Après l'avoir vérifié, je vois que les règles de l'emploi de la virgule avant "parce que" ne sont pas précisées, sauf dans le cas que je viens d'en donner un exemple.

    D'une manière générale, on met la virgule devant la conjonction de coordination "car". Certes, il y a des exceptions des régles, mais ce sont des cas plutôt particulières à mon avis.
     
  48. quinoa Senior Member

    french
    Il est vrai que c'est le sens qui interfère et produit ce rapprochement entre "car" et "parce que". La coordination par "car" intègre aussi une rigidité d'usage que n'a pas le subordonnant "parce que". En effet, s'il est possible de commencer une phrase avec "parce que", car ne le permet pas. Le lien établi par la coordination se limite à une certaine linéarité syntaxique.
    Et il me semble encore loin le temps où "car" pourra introduire un énoncé. Mais qui sait?
     
  49. Pierre Simon Senior Member

    English
    Bonjour à toutes et à tous,

    « En effet, s'il est possible de commencer une phrase avec "parce que", car ne le permet pas. »

    « On peut débuter une phrase par parce que mais jamais par car. »

    Le deux citations ci-dessus (et il y en a bien d'autres similaires) proviennent de deux fils differents au forum WR; la citation suivante provient du Nouvel observateur du 27 août au 2 septembre 2009 :

    « Car c'est au nom de l'Europe et des valeurs de l'Europe que ces hommes se sont dressés contre l'utopie communiste. »

    Vos conseils seraient très appreciés. Merci d'avance
     
  50. tanmh New Member

    Singapore
    English - Singapore
    Je ne suis pas d'accord. On ne peut pas commencer une phrase avec "parce que". Même si on le fait, ce n'est que dans la langue oral, qui est d'habitude moins exigeante que la langue écrite.

    Pour commencer une phrase (quand on veut dire parce que...), il est mieux à utiliser comme...

    Cordialement
     
    Last edited: Oct 6, 2014

Share This Page