cela prête à volonté

Discussion in 'Français Seulement' started by savin, Dec 30, 2012.

  1. savin Senior Member

    greek
    Bonsoir,

    J'ai du mal à comprendre la phrase "cela prête à volonté " dans l'oeuvre de Shakespeare:

    MERCUTIO: Je vais te mordre l’oreille pour cette plaisanterie-là.
    ROMÉO: Non. Bonne oie ne mord pas.
    MERCUTIO: Ton esprit est comme une pomme aigre : il est à la sauce piquante.
    ROMÉO: N’est-ce pas ce qu’il faut pour accommoder l’oie grasse ?
    MERCUTIO: Esprit de chevreau ! cela prête à volonté : avec un pouce d’ampleur on en fait long comme une verge.
    ROMÉO: Je n’ai qu’à prêter l’ampleur à l’oie en question, cela suffit ; te voilà déclaré… grosse oie.

    Merci d'avance.


     
  2. SergueiL Senior Member

    Noumea
    Français
    S'il ne s'agissait pas de la traduction de Roméo et Juliette faite par Victor Hugo, je dirais instinctivement que cela ne veut rien dire. C'est peut-être une locution datée, mais je n'ai rien trouvé. En outre, la traduction est tellement éloignée du texte original que ce dernier n'est d'aucune utilité. Bref, j'ai autant de mal que toi à comprendre :(. Désolé et bonne année...
     
  3. savin Senior Member

    greek
    Merci Sergueil de votre effort d'y répondre.La traduction grecque ne m'aide pas non plus.En effet, on n'a pas traduit ce passage.
    Bonne année à vous aussi!
     
  4. Jab'

    Jab' Senior Member

    Belgium
    Belgium - French
    Bah "cela prête à volonté"' pour moi ça veut dire "on peut l'interpréter comme on veut"....un peu comme "ca dépend en fonction de ton bon vouloir", non ?
     
  5. savin Senior Member

    greek
    Si, c'est bien plus clair maintenant.
    Néanmoins, il ne s'agit pas d'une expression communément admise, n'est-ce pas?S'agit-il plutôt d'un jeu de mots?On dirait que François-Victor Hugo s'est efforcé d'improviser.Est-ce que je me trompe?
    Merci encore.
     
  6. SergueiL Senior Member

    Noumea
    Français
    Pourquoi pas, mais cela reste arbitraire et n'aide pas à comprendre la logique de la réplique. Il y aurait bien d'autres interprétations possibles. Le mieux est de s'en remettre au texte original et d'ignorer cette expression superflue. Il est vrai que tout le passage cité est plus qu'à moitié obscur. Je suppose que la traduction a fait sauter toutes les références et le contexte de l'époque, rendant ce texte quasi incompréhensible.
     

Share This Page