droper ses premières sunshines (québecois)

Discussion in 'Français Seulement' started by simenon, Feb 11, 2013.

  1. simenon Senior Member

    italien
    Bonjour à tous,
    est-ce que vous connaissait l'expression en objet. Je n'arrive pas à en comprendre le sens. A parler est un homme qui, en aprlant avec son amant, se souvient de son adolescence. Il dit, avec un sourire méchant, "Je fumais mes premiers joints, je dropais mes premières sunshine, je passais mes journées effouèré à terre dans le corridor de l'école... je prenais mes premiers cours de cafétéria..."
    Comment interprétez vous les mots en gros? Merci
     
  2. CapnPrep Senior Member

    France
    AmE
    Le verb (anglais) drop est particulièrement associé avec le LSD, et le mot (anglais) sunshine est (ou était à une certaine époque) utilisé pour désigner cette drogue.

    Le seul mot québécois dans cette phrase est effouéré.
     
  3. simenon Senior Member

    italien
    Merci CapnPrep. Donc c'est l'anglais qu'il me fallait connaitre mieux! Mais il est vrai que dans le Québec on utilise beaucoup plus d'anglicismes qu'en France et donc on peut les considérér d'un certain façon appartenants au québecois.
     

Share This Page