enseignant / professeur

Discussion in 'French-English Vocabulary / Vocabulaire Français-Anglais' started by Robert2010, Jul 9, 2009.

  1. Robert2010 New Member

    English
    Is there any rule as to when these terms are used.
    in English professor is only used at universities. But in French it seems interchangeable.
     
  2. philosophia

    philosophia Senior Member

    Arcachon, France
    français (France)
    Hello,
    the 2 words are actually interchangeable. But If you say "professeur", you usually add the subject you teach : "je suis professeur de philosophie" for instance. Whereas you just say : "je suis enseignant(e)" and you can't add the subject.
    If you want to translate "professor" you have to say "professeur d'université".
     
  3. Robert2010 New Member

    English
    Wow! That was the best explanation i could ever expect.
    Finally, i Know the difference. Thanks a lot.
     
  4. philosophia

    philosophia Senior Member

    Arcachon, France
    français (France)
    Thanks. I love compliments... :eek:
     
  5. swift

    swift Senior Member

    Spanish – Costa Rica (Valle Central)
    Bonjour à vous deux, et bienvenue parmi nous :).

    Je crois que les deux termes français correspondent à des perspectives méthologiques et à des approches pedagogiques différentes. Le mot professeur correspond à un courant plutôt traditionnel, centré sur le savoir du maître. Si on parle de professeur, il faut parler d'élève (sujet passif). Par contre, le nom d'enseignant correspond à une perspective centré sur l'apprenant (sujet actif), c'est-à-dire, sur l'étudiant.

    D'autre part, le mot enseignant peut effectivement être suivi d'un complément : enseignant(e) de maternelle, enseignant(e) de français.

    Enfin, pour ce qui est de la différence entre les deux termes, je dirais que l'enseignant englobe tous les éducateurs ; le professeur est utilisé en général pour parler des enseignants de secondaire et d'université.

    Mais attendez d'autres commentaires, s'il vous plaît.

    Bonne continuation !


    swift
     
  6. Camis12 Senior Member

    London
    England, English
    j'ajoutrais qu'en tant que enseignant, tu t'appelleras peut-être professeur, mais je n'ai jamais entendu un professeur d'université s'appeller enseignant.
     
  7. JiPiJou Senior Member

    French
    Si les remarques de swift sont exactes, je ne crois pas que le grand public soit conscient de ces distinctions.

    Le problème vient de ce que le mot "professeur" a plusieurs sens (comme signalé précédemment). C'est à la fois un terme générique et un titre.

    On a le professeur d'université, le professeur de lycée ou de collège, et maintenant le professeur des écoles (qui remplace le titre précédent d'instituteur).

    Mais on parlera d'enseignant pour désigner la fonction en général : par exemple "le salaire des enseignants", "le rôle des enseignants", comme on parle des médecins ou des policiers.

    On utilisera aussi le mot "enseignant" pour ne pas avoir à entrer dans le détail des grades ou des titres. Ainsi, un maître de conférences d'université se dira enseignant pour ne pas donner l'impression qu'il se donne le grade de professeur qu'il n'a pas (pas encore) ni préciser son titre exact qui n'est peut-être pas l'objet de la conversation et qui pourrait faire un peu pédant. Mais tout cela dépend des circonstances et des personnes à qui on s'adresse.

    Pour compliquer les choses, on utilise le mot "professeur" lorsqu'on indique la discipline : "il est professeur de mathématiques". Cela ne présume pas du tout de son grade exact ni du niveau d'enseignement de l'établissement où il exerce.

    Enfin, une évolution très nette est apparue dans la presse, en particulier à la télévision où les présentateurs de Journaux Télévisés parlent presque systématiquemend désormais de "profs" lorsqu'ils mentionnent "la grève des profs" ou "les manifestations de profs". Je ne sais pas quelle est la signification sociologique de ce changement.

    Par ailleurs, le terme d'apprenants est évidemment réservé aux conversations professionnelles de pédagogues. Les mots utilisés sont "élèves" pour le Primaire et le Secondaire et "étudiants" pour le Supérieur. Là aussi, selon le contexte, on parlera plus précisément de "collégiens" (pour les quatre premières années du Secondaire) et de "lycéens" (pour les trois dernières).

    Edit. I realize this thread started in English. If necessary, will Robert2010 tell me if he wants me to rewrite it. My apologies.
     
    Last edited: Jul 9, 2009
  8. philosophia

    philosophia Senior Member

    Arcachon, France
    français (France)
    Personnellement, je dirais "je suis enseignante en maternelle", puisque la maternelle n'est pas une matière qu'on enseigne. "Je suis enseignant de français" me semble étrange. Il me semblerait plus élégant, sinon plus correct, de dire "j'enseigne le français" ou "je suis professeur de français".
    Je suis impressionnée par la précision de la réponse de JipiJou.
     
  9. Robert2010 New Member

    English
    i do understand all the arguments in French. But this is my problem with languages - if you ask me the difference between two words in English, I will be able to state the difference easily. I know a few are confusing but in general, i will be able to distinguish both. But, in other languages, notably French, a simple language question will cause a debate. Why is there this uncertainty in the french vocabulary.
     
  10. JiPiJou Senior Member

    French
    I am not sure French is more "uncertain" than English or any other language. It is just that one does not realize the complexities of one's own language !

    Here are a few tips. But the simpler one tries to be, the less accurate the information.

    First, do not be influenced by the English word "professor". The only instances when "professeur" means "professor" are when you say « Il est professeur d'université », or « Le professeur Tubiana est un cancérologue de renommée mondiale ».

    Secondly, "professeur" and "enseignant" = "teacher". In most cases, you may use one or the other. If you want to remain vague about a person, use "enseignant" : « On m'a dit que vous étiez enseignant. » Use it also if it concerns the profession as a whole : « Les enseignants de l'Education nationale dépendent de la Fonction publique ; ils ont un statut de fonctionnaires ». Another way of remaining vague is to say : « Elle est dans l'enseignement ».

    Finally, you can use "professeur" a) if you mention the subject taught : « Elle est professeur d'anglais » ; b) if you speak about a specific person : « Il était le professeur de mon fils l'an dernier ».

    It could be easy to provide numerous examples to prove me wrong. But, with that, you should get by.
     
  11. P22T33

    P22T33 Senior Member

    Cairo, Egypt
    Français - English
    Pour éviter cette controverse, certaines écoles utilisent les termes:

    - Instituteur
    - Institutrice
     
  12. JiPiJou Senior Member

    French
    This only makes things worse :eek: because since the reorganization in 1990 of the studies to become school teachers, they are officially called "professeurs des écoles". :confused: But, in a way, you are right : most parents continue to call them instituteur / institutrice.
     
  13. swift

    swift Senior Member

    Spanish – Costa Rica (Valle Central)
    Vous avez raison Philosophia... Et je crois qu'il n'y a pas de contradiction entre ce que vous avancez et ce que j'ai mentionné précédemment. Je n'ai jamais affirmé que l'on puisse dire "je suis enseignant de maternelle" ; j'ai simplement signalé la possibilité d'utiliser le mot enseignant avec un complément de nom :). Vous avez de nombreux exemples sur Google Books qui le démontrent.

    Merci à Jipijou pour ces intéressantes précisions ;). Je suis d'accord avec toi : le terme enseignant est employé autant dans le jargon éducatif que dans la langue non spécialisée pour désigner l'ensemble des éducateurs et pour éviter les précisions académiques.

    À plus ;),


    swift
     
    Last edited: Jul 10, 2009

Share This Page