1. The WordReference Forums have moved to new forum software. (Details)

FR: although + past tense -- bien que + mode au passé (indicatif / subjonctif)

Discussion in 'French and English Grammar / Grammaire française et anglaise' started by fooz, Oct 30, 2007.

  1. fooz Junior Member

    English
    Moderator note: multiple threads merged to create this one

    Hi everyone, I'm trying to put this phrase into French and i'm not sure if I'm getting it right, I was wondering if someone could possibly help??

    Even though moving(house) was initially a scary experience, ...
    Bien que démenager fut une experience intimidante...

    Am I right to use the subjunctive here? and would it read ok in French?

    I would really appreciate your help!
    fooz
     
    Last edited: Apr 11, 2009
  2. Outsider Senior Member

    Portuguese (Portugal)
    You are right to use the subjunctive, but the subjunctive of être is either fût (the imperfect; archaic nowadays) or ait été (subjonctif passé -- more common, I believe).
     
  3. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    No, the imperfect subjunctive is not “archaic”, even more so for the 3rd person singular. At any rate, you're correct that it is more and more often replaced by a past subjunctive…

    Bien que déménager fût/ait été au départ une expérience difficile/pénible, …
     
  4. Outsider Senior Member

    Portuguese (Portugal)
    More than once I have read native speakers write here in the forum that if you use the imparfait du subjonctif when talking you'll sound ridiculously bookish. Granted, it's still used in literary registers, so "archaic" was not the best choice of words.
     
  5. itka Senior Member

    France
    français
    We'll never end with that question of the past subjunctive !

    You can find it :
    written : in all sort of literature. Since the second part of the 20th century, most of the time, only the 3rd pers. sg is commonly used.
    (My grand-mother, born in 1889, used to employ it in her private letters.)

    spoken : In official speeches : General de Gaulle, of course, or André Malraux... Let's say until the 60's, 70's...Only in very formal circumstances and very scarcely in normal speech.

    Nowadays : we often use it laughing. It gives to our speech a certain ton... It's difficult to explain, but I heard a little time ago my son (23) using it at the phone with a friend (same age)... to laugh, of course. LOL.

    The modern authors sometimes use it at the 3rd person, but I never found another person in a recent roman.

    My advice (I already gave it) : Imho, when you reach a good level in french, it's necessary to understand it, so you've better learn it, but never never use it yourself... I think it would be ridiculous.

    If you begin to learn french, if you're not yet able to read our classical authors, if you wish to learn french to work in offices (not in literature) with tourists in hotels or restaurants, or merely, visit France and speak with the people, forget it.
     
  6. melon. Junior Member

    English
    J'ai toujours pensé qu'on doit utiliser le subjonctif après les phrases comme bien que mais est-il d'accord d'utiliser le passé composé ici, comme la campagne publicitaire était dans le passé. La phrase complete:
    Même si nos produits sont vendus dans toutes les grandes surfaces, la majorité de gens n’essayent jamais nos bières, et quelques personnes ne les connaissent pas, bien que nous avons lancé une campagne publicitaire, il y a 2 ans.
    Merci d'avance
     
  7. DearPrudence

    DearPrudence Dépêche Mod

    IdF
    French (lower Normandy)
    No, you should still use the subjunctive. But you would use a "perfect form":
    ...bien que nous ayons lancé une campagne publicitaire il y a 2 ans.

    There must be more formal forms, but here is for the usual :)

     
  8. melon. Junior Member

    English
    Would it be more formal to switch the whole phrase around and say:
    Bien que nous ayons lancé une campagne publicitaire, il y a 2 ans, et que nos produits sont vendus dans toutes les grandes surfaces, la majorité de gens n’essayent jamais nos bières, et quelques personnes ne les connaissent pas.
    It's for a report and needs to be quite formal.
     
  9. Stefan Ivanovich Senior Member

    Paris, France
    French
    Le mode subjonctif est en effet obligatoire après bien que.
    Vous devez donc utiliser ici le subjonctif passé: bien que nous ayons lancé ...

    Your second try is indeed much better. I would just remove the first comma, stick with the subjonctif, and change the end:
    Bien que nous ayons lancé une campagne publicitaire il y a 2 ans, et que nos produits soient vendus dans toutes les grandes surfaces, la majorité de gens n’essayent jamais nos bières, et certains ne les connaissent pas.
     
  10. Kamelie

    Kamelie Senior Member

    Hamburg
    German
    I'm not sure which tense/mood to use with "bien que", if the whole sentence is in the past.
    Example: "Il n’a pas pu résoudre le problème bien que la solution [étais, ait été, soit, fût] évidente à tous les autres."
     
  11. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    Après bien que, le subjonctif est obligatoire. Le temps grammaticallement le plus correct serait le subjonctif imparfait, mais celui-ci est de plus en plus supplanté par le subjonctif passé, même à l'écrit. Donc:

    Il n’a pas pu résoudre le problème, bien que la solution fût/ait été évidente pour tous les autres.
     
  12. xav

    xav Senior Member

    Paris
    France
    Plus précisément : on a la fameuse concordance des temps.

    Si la principale est au présent (ou au futur) : subjonctif présent ou passé composé selon que l'action correspondante est simultanée ou antérieure :

    Il n'arrive/n'arrivera pas à résoudre le problème bien que la solution soit évidente pour tous les autres

    Il n'arrive/n'arrivera pas à résoudre le problème bien que la solution ait été
    (précédemment) évidente pour tous les autres


    Si la principale est au passé, subjonctif imparfait ou plus-que-parfait selon que l'action correspondante était simultanée ou antérieure :



    Il n'arrivait pas/n'arriva pas/n'est pas arrivé/n'était pas arrivé à résoudre le problème bien que la solution fût évidente pour tous les autres


    Il n'arrivait pas/n'arriva pas/n'est pas arrivé/n'était pas arrivé à résoudre le problème bien que la solution eût été (précédemment) évidente pour tous les autres

    Inutile de dire que ce subjonctif plus-que-parfait, trop parfait sans doute, n'est plus guère employé...
     
    Last edited: Aug 7, 2008
  13. Fred_C

    Fred_C Senior Member

    France
    Français
    Xav :
    J'ai bien peur que la règle que vous expliquez ne soit valable que pour les subordonnée complétives.
    Ici, notre subordonnée introduite par "bien que" n'est pas complétive, elle est circonstancielle, et ça change tout.

    Dans une circonstancielle, on ne choisit pas l'imparfait du subjonctif par souci de concordance avec le temps de la principale, si elle lui est simultanée, on le choisit parce qu'elle exprime une action dans le passé, tout simplement, et on détermine la différence entre l'imparfait du subjonctif et le passé du subjonctif selon les mêmes critères qui nous permettent de déterminer la différence entre l'imparfait et le passé composé dans une proposition à l'indicatif.

    Votre explication est juste en revanche pour des phrases comme :
    Je veux qu'il vienne,
    Je voulais qu'il vînt,
    Je veux qu'il soit venu,
    Je voulais qu'il fût venu.

    Car il s'agit ici de complétives.
     
  14. xav

    xav Senior Member

    Paris
    France
    Mais c'est bien de la concordance des temps ! On ne peut pas envisager que la subordonnée soit au présent, même si l'action a lieu simultanément dans la principale et la subordonnée.
     
  15. Fred_C

    Fred_C Senior Member

    France
    Français
    Non.
    Il y a une différence fondamentale entre le fait de choisir un temps du passé librement parce que l'action décrite se déroule dans le passé et choisir un temps grammatical parce qu'une certaine règle de concordance des temps vous y oblige.

    Pour être plus clair :
    Dans une proposition complétive au subjonctif,
    Vous choisissez l'imparfait si votre principale est au passé et si votre subordonnée ne lui est pas antérieure. (Je voulais qu'il vînt)
    Vous choisissez le passé si votre principale est au présent et si votre subordonnée lui est antérieure. (je veux qu'il soit venu)
    ,etc pour le plus que parfait...

    Dans une proposition circonstancielle au subjonctif,
    vous choisissez votre temps librement en fonction de la date à laquelle l'événement se produit, et en fonction de l'aspect (imparfait/passé composé), exactement comme dans une proposition indépendante.
    (il y a exactement autant de nuances entre "bien qu'il fût" et "bien qu'il ait été" qu'il y en a entre "il était " et "il a été".)
     
  16. xav

    xav Senior Member

    Paris
    France
    D'accord et pas d'accord. Je me trompais en parlant de concordance des temps au sens strict. Mais on n'est pas pour autant dans la situation d'une proposition indépendante, puisque le temps de la principale colore fortement ce qu'on est en train de dire.

    Je pensais à lui hier, bien qu'il soit absent depuis longtemps.
    (aujourd'hui encore)
    Je pensais à lui hier, bien qu'il fût absent depuis longtemps. (hier - il a pu revenir depuis)
    Je pensais à lui, bien qu'il ait été / eût été absent depuis longtemps (il est revenu depuis)


    Je pense à lui, bien qu'il soit absent depuis longtemps.
    Je pense à lui, bien qu'il fût absent depuis longtemps
    ? Non.
    Je pense à lui, bien qu'il ait été absent depuis longtemps Hum
    Je pense à lui, bien qu'il eût été absent depuis longtemps Non

    Je penserai à lui demain, bien qu'il fût absent depuis longtemps
    ? Non.
    On ne choisit pas le temps de la subordonnée indépendamment du temps de la principale, et les règles se rapprochent de celles de la concordance des temps, en un peu plus souples.
     
  17. Fred_C

    Fred_C Senior Member

    France
    Français
    Je ne suis pas d'accord. vous ne pouvez pas dire "bien qu'il ait été absent depuis longtemps, parce que la proposition indépendante "Il a été absent depuis longtemps:cross:" n'a pas de sens. On doit utiliser l'imparfait.
    mais vous pouvez très bien dire : "Je pense à lui, bien qu'il ait été absent pendant longtemps", parce que la phrase "il a été absent pendant longtemps:tick:" fonctionne très bien avec le passé composé."

    Je dis que le choix est libre, parce que vous êtes libre de dire :
    "Je pense à lui".
    "Il est/était absent depuis longtemps",
    et de relier les propositions par un "bien que".
    Continuons :

    Mais si!
    Il est possible de dire : "Je pense à lui", ainsi que :
    "Il était absent depuis longtemps:tick:", (et il est revenu, maintenant)
    et d'imaginer une situation (très bizarre, je vous l'accorde) où le fait qu'une personne ait été absente pendant longtemps et qu'elle soit revenue maintenant devrait normalement vous empêcher de penser à elle.


    Non, ça ne va pas, pour les mêmes raisons que plus haut :
    "Il a été absent depuis longtemps n'est pas une phrase correcte", mais ça marche très bien avec "pendant".

    Non, en effet. pour les mêmes raisons.

    Les raisons qui font que telle ou telle phrase soit interdite n'ont rien à voir avec la présence de la proposition principale.
    Il n'y a pas de concordance des temps, sauf celle impliquée par la logique qui veut que généralement, des événements dans le passé soient empêchés par des événements également situés dans le passé.

    Mais ce qui fait qu'une phrase comme
    " Je pense à lui, bien qu'il fût absent depuis longtemps:cross:"
    puisse sembler juste sans l'être, c'est qu'on a perdu l'habitude de l'imparfait du subjonctif, et qu'on n'est pas vraiment en mesure de détecter un emploi fautif par rapport à un passé composé du subjonctif.
    (Et aussi que de toutes façons, dans une langue moderne normale, on effectue de toutes façons le remplacement de l'imparfait par le passé dans les circonstancielles. (mais par le présent dans les complétives, qui sont soumises à la concordance, elles.))
     
    Last edited: Aug 7, 2008
  18. kazzazarazza Junior Member

    New Zealand - English
    Hey, I am trying to say:

    -Although I was born in South Africa I consider New Zealand my home.

    I know that 'bien que' takes the subjunctive after it, but I'm unsure what to do about the 'was' bit. I am thinking maybe the past subjunctive, but I'm not sure if this is the kind of thing you use it for. […]

    -Bien que je sois née en Afrique du Sud je considère…

    Thanks :)
     
    Last edited: Sep 19, 2012
  19. madolo Senior Member

     
    Last edited: Sep 19, 2012
  20. selurnomis Junior Member

    English - England
    Sorry to be a pain with all these threads..

    Just wondering, because I'm translating a narrative passage, in which tense you'd put this particular phrase: "when the coffee arrived, she poured it out largely and carelessly, although she took only one sip from her cup".

    It's past historic for most, but do you still include the perfect subjunctive after 'bien que' for although? Does a perfect subjunctive-past-historic even exist?

    "Bien qu'elle ait prit"?
    or "Bien qu'elle prit"
    or "Bien qu'elle ait pris"?

    aaaaaaaargh!

    Thank you!
     
  21. Thomas1

    Thomas1 Senior Member

    polszczyzna warszawska
    In the time subordinate clause you would use passé antérieur and after bien que (after adverbial subordinate clause signalling concession/opposition) le subjonctif plus-que-parfait:
    Lorsque l'on eut apporté du café elle le servit ... bien qu'elle eût pris une petitte gorgée.

    Le subjonctif présent and passé are rather not compliant with passé simple if you want to use them it would be better to employ le passé composé. I think it's better to use the composed forms to express the conclusion of the action.

    Tom
     
    Last edited: Jul 25, 2011
  22. tilt

    tilt Senior Member

    Nord-Isère, France
    French French
    Don't you rather think that taking a sip from the cup is something she did after pourring the coffee?
    The subjunctive plus-que-parfait doesn't make the right sense, then.

    I'd rather suggest subjunctive imparfait: ... bien qu'elle n'en prit qu'une gorgée.
     
  23. Thomas1

    Thomas1 Senior Member

    polszczyzna warszawska
    Well, I was waffling here I must admit so you may well be right. However, can't the subjunctuve in a composed form express only a completed action not necessarily the one that occurred earlier?
    EDIT:yes it can but it seems that only in the case of avant que, which exprimes anteriority, event though the action from the main clause takes place before the action from the subordinate claue. Thanks for pointing this out. :)

    Le subjonctif imparfait requires the circumflex accent in the third person singular.

    Tom
     
    Last edited: Nov 9, 2008
  24. baghalykhanoom New Member

    English
    Could someone tell me what tense (and mood) one would use after bien que, if the main verb is past (perfect, imperfect or pluperfect)?

    I believe in the present tense it would be:
    Je sors, bien que je puisse rester jusqu'à dix heures.

    With the perfect, I would guess:
    Je suis sortie, bien que je pouvais/puisse? rester jusqu'à dix heures.

    I don't really know what to do with the pluperfect:
    Il s'est fâché, parce que j'étais sorti, bien que je...?
     
  25. Midtiti Junior Member

    France
    Français-France
    "Bien que" has to be followed by subjunctive. The sentence in present is right.
    In the second sentence, it gives: "Je suis sortie, bien que j'aie pu rester jusqu'à dix heures" and the third sentence : "Il s'est fâché parce que j'étais sorti, bien que j'eusse pu rester jusqu'à dix heures."

    This is what the rule says. Actually, subjunctive is scarcely used in french, especially in oral. So you can say, if you're sure that no rule defensor is around, for the second and third sentence : "Je suis sorti bien que j'aurai pu rester jusqu'à dix heures." and "Il s'est fâché parce-que j'étais sorti bien que j'aurai pu rester jusqu'à dix heures."
    Just, be aware that it is wrong.
     
  26. Mauricet Senior Member

    near Grenoble
    French - France
    Past subjonctive is scarcely used in French, not present subjunctive, still widely used also in oral.
    Just replace bien que with alors que and you get it easy and right: Je suis sorti alors que j'aurais pu etc.
     
  27. mojoloco Junior Member

    England
    English
    Hello, i would appreciate any help on translating the following sentece...

    "Although it was relaxing, it was too boring"

    My primary thoughts were that u should use the subjunctive, but its in the past, so the past subjunctive (passé composé) shud be used possibley, im not sure and would like some help as soon as possible.

    my translation is "Bien qu'il ait été reposant, c'était trop ennuyeux"

    thanks
     
    Last edited: Apr 28, 2009
  28. Chris' Spokesperson Senior Member

    Paris
    English - Ireland
    I would actually use the imparfait for 'it was relaxing' or for any designation of a state of things. Like 'it was hot', il faisait chaud, 'it was lovely', il faisait beau etc. That's if the 'it' is just the general state of things. You could be talking about a film or a book or un stupéfiant!

    I don't think you need to use the subjonctif imparfait though, maybe a Francophone will clear this up but I think it is a bit archaic these days, from what I have heard.
     
  29. zolaaa Senior Member

    French - France
    Hello,

    Better to say : "Bien que ce fût relaxant, c'était ennuyeux."
    The first verb is at "subjonctif imparfait" and the second at "imparfait"

    You are not able to translate "it" by "il" if you did not specify before what was relaxing...

    (and your attempt : "bien qu'il ait été reposant" is not "subjonctif passé composé" but just "subjonctif passé" ;) )
     
  30. zolaaa Senior Member

    French - France
    Depend on the context, here it is a good option to have a concordance of tenses
     
  31. mrt32 Junior Member

    Belfast
    Northern Ireland, English
    Hi,

    I've always had a bit of trouble with tenses and the subjunctive, so I thought that I'd try and clear it up once and for all with you lovely people.

    I want to say the following, and I know that purely grammatically speaking it should take an imperfect subjunctive, but since that this is increasingly to be avoided in writing as well as in speech I'm stumped:

    "Bien qu'au début de sa carrière, Voltaire (exprimer) un certain optimisme à propos du bonheur de l'homme civilisé..."

    Should 'exprimer' here be in the present subjunctive (exprime), or because it is a third person verb, left in the imperfect (exprimât)? Or is there even a case for using the perfect subjunctive (ait exprimé)?

    As you can see I really have no idea what rules should be followed in this instance if a subjunctive is unavoidable!

    Thanks!
     
  32. Gil Senior Member

    Français, Canada
    "exprime" and "ait exprimé" are both possible. It depends on the next verb.
     
  33. itka Senior Member

    France
    français
    BTW, your attempts are all correct.
    "Bien qu'au début de sa carrière, Voltaire exprime un certain optimisme à propos du bonheur de l'homme civilisé..."

    "Bien qu'au début de sa carrière, Voltaire ait exprimé un certain optimisme à propos du bonheur de l'homme civilisé..."
    Present or past subjunctive are usually used in such case with meanings quite identical. Sorry my English is not good enough to give you the subtile difference between the two.

    "Bien qu'au début de sa carrière, Voltaire exprimât un certain optimisme à propos du bonheur de l'homme civilisé..."
    This would have been the right sentence, but... as you said, the subjunctive imperfect is no more used.
     
  34. mrt32 Junior Member

    Belfast
    Northern Ireland, English
    How so? What's the sequence of tenses? If the next verb is a present:

    Bien qu'au début de sa carrière il exprime un certain optimisme à propos du bonheur de l'homme civilisé, dans Zadig il cède au pessimisme.

    or if it is a past:

    Bien qu'au début de sa carrière il ait exprimé un certain optimisme à propos du bonheur de l'homme civilisé, dans Zadig il cèda au pessimisme.

    Is that the right idea?

    Pas de souci itka, tu peux me le dire en français si tu veux...! ;)
     
  35. jennie21 New Member

    English- England
    I need to write a text in the Passé simple,

    to translate 'although he didn't fight himself', should I put the verb in the passé simple, the imperfect subjunctive, or something else?

    bien qu'il ne combattit lui-m ême

    or

    bien qu'il ne combatt
    ît lui-m ême

    I'd be really grateful for any help,

    J
     
  36. doinel

    doinel Modlife crisis

    Southern France
    France French
    Welcome to the forum jennie21,
    Tu soulèves un vaste problème: en cherchant bien que dans le dictionary lookup tu trouveras de nombreuses réponses. Sinon il vaut mieux éviter l'imparfait du subjonctif.
    Si tu nous donnes la phrase entière, le contexte ainsi que le registre de langue, tu auras de nombreuses réponses.:)
     
  37. jennie21 New Member

    English- England
    Merci beaucoup, doinel! La phrase entière est
    il participa á la création de maquis en Chartreuse et dans le Vercors, bien qu'il ne
    combattit pas lui-même.

    le contexte est une rédaction sur l'abbé Pierre et le registre est académique. J'ai cherché dans le dictionnaire mais j'ai pas trouvé des réponses concernant le passé simple.
     
  38. itka Senior Member

    France
    français
    "Bien qu'il n'ait pas combattu lui-même, il participa à la création de maquis en Chartreuse et dans le Vercors."
     
  39. doinel

    doinel Modlife crisis

    Southern France
    France French
    Bien itka,
    Ou ' bien qu'il n'ait pas pris part aux combats' ou si l'on veut éviter le subjonctif,
    sans prendre lui même part aux combats, il oeuvra à la création du maquis...
     
  40. Thomas1

    Thomas1 Senior Member

    polszczyzna warszawska
    Bienvenu sur le forum, Jennie, :)

    Si vous voulez vraiment garder la concordance entre les deux parties de la phrase, il faut utiliser le subjonctif plus-que-parfait :
    "Bien qu'il n'eût pas combattu lui-même, il participa à la création de maquis en Chartreuse et dans le Vercors."
    Cela marche dans la langue littéraire. Sinon, utilisez la phrase donnée par Itka. :)
     
  41. doinel

    doinel Modlife crisis

    Southern France
    France French
    Je ne suis pas certaine que le subjonctif plus-que-parfait soit utile ici, car il n'y a pas d'antériorité de l'action fight par rapport à l'idée de la création du maquis.
    Optons pour le choix d'ikta :)
     
  42. lefrancophile Senior Member

    English - Canadian
    Bon, je ne savais pas où mettre cette question mais à la fin je me suis dit que ce serait mieux ici.

    "Even though they were the best team, they lost."

    "Bien qu'ils aient été la meilleure équipe, ils ont perdu."
    "Bien qu'ils soient la meilleure équipe, ils ont perdu."
    "Bien qu'ils étaient la meilleure équipe, ils ont perdu."

    Qu'est-ce que vous utilisez pour les phrases exigeant le subjonctif quand on parle d'un événement dans le passé?

    Merci.
     
  43. Lacuzon

    Lacuzon Senior Member

    France
    French - France
    Bonjour,

    Bien qu'ils aient été la meilleure équipe, ils ont perdu."
    -> Oui, sous entendu, ils ne sont plus la meilleure équipe.
    "Bien qu'ils soient la meilleure équipe, ils ont perdu."
    -> Bizarre mais acceptable, sous entendu, ils étaient et sont encore la meilleure équipe, mais ils ont quand même échoué.
    "Bien qu'ils étaient la meilleure équipe, ils ont perdu."
    -> A priori contre nature mais ne me choque pas, ils étaient la meilleure équipe au moment de l'échec, mais le sont-ils encore ? On ne sait pas ! Bien que + indicatif présent certes non, mais avec un indicatif imparfait j'ai un doute dans la mesure où l'on n'utilise plus guère l'imparfait du subjonctif à l'oral... Je suis curieux de connaître l'avis des autres natifs ?

    Au lu de la phrase anglaise, je traduirais par la première ou la troisième proposition . Sauf dans un contexte littéraire où je pencherais pour
    Bien qu'ils fussent la meilleure équipe, ils ont perdu."
     
    Last edited: Oct 6, 2009
  44. kkyc1 Junior Member

    English
    hello, please could someone tell me if this is correct:
    [FONT=&quot]....bien que je sois née dans ce pays et j'ai grandi ici, je ne me considère pas complètement anglaise [/FONT]

    i'm not too sure about using subjunctives

    merci!!
     
  45. Donaldos

    Donaldos Senior Member

    French - France
    ... et que j'aie grandi ici ...
     
  46. meme2 New Member

    English
    although some years ago marriage was important.....

    bien qu'il y a des années, le mariage soit important....

    Is this correct? It's from an A level essay on the importance of marriage. I tried googling, but couldn't find any similar enough examples.
    Thanks.
     
  47. [Kearz] New Member

    France
    French
    Hi.

    "Il y a des années" means "many years ago"
    To say "some years ago", it would be "il y a quelques années"

    Pour ce qui est de la conjugaison, il faut utiliser le subjonctif (Edit)

    "bien qu'il y a quelques années, le mariage était important" (common French)
    "bien qu'il y a quelques années, le mariage fût important" (Complicated French)
     
    Last edited: Mar 29, 2014
  48. 0hisa2me

    0hisa2me Senior Member

    Paris, France
    British English
    I understood we should use the subjunctive after 'bien que'.
     
  49. [Kearz] New Member

    France
    French
    Hi. Yes you're right, the sentence in perfect french would be "bien qu'il y a quelques années, le mariage fût important".

    But personnally even for an essay I would use l'imparfait because the subjunctif just sounds weird, but it depends on what level of speaking you want to use.

    Anyway, sorry for the misinformation in the first reply !
     
  50. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    The subjunctive mode is actually required after bien que. You should therefore avoid the indicative (bien qu'il était). On the other hand, the imperfect subjunctive is literary nowadays. You should avoid it in speech and regular writing. Note that you can often use the present or past subjunctives instead, but this is not possible in your context. The best workaround is to use même si instead because it requires the indicative:

    même si le mariage était important il y a quelques années :tick:

    See also the following threads on the Français Seulement forum:
    bien que + subjonctif imparfait
    bien que + mode (subjonctif / indicatif / conditionnel)

    Please don't confuse tense and mode. You actually used the imparfait tense in both cases: the subjonctif imparfait in the former case (fût) and the indicatif imparfait in the latter (était). ;)
     

Share This Page