FR: c'est/ce serait X (que) (de) + infinitif

Discussion in 'French and English Grammar / Grammaire française et anglaise' started by Charlie Parker, Jan 5, 2007.

  1. Charlie Parker

    Charlie Parker Senior Member

    English Canada
    "...c'est tout de même un défi énorme que de réorienter des milliers de personnes." I don't understand why que is necessary here. I would be delighted if someone could give me a general rule or explain. Another phrase that comes to mind is "il n'y a rien de tel que" If I want to say "There's nothing like having francophone friends" would I say "Il n'y a rien de tel que d'avoir (ou qu'avoir) les amis francophones. Merci d'avance.

    Moderator note: Multiple threads have been merged to create this one.
     
    Last edited: Aug 19, 2011
  2. spielenschach Senior Member

    Portugal . Portuguese
    It is not necessary. It was very used but it is old fashioned today.
     
  3. mickaël

    mickaël Senior Member

    Salut,
    C'est un "que explétif", donc inutile comme l'a dit spielenschach. Mais pourtant, je trouve qu'il manquerait s'il n'y était pas :confused: Il rend la phrase plus jolie.
    J'ai l'impression qu'on a surtout tendance à l'employer après des expressions exprimant un avis et se construisant avec la préposition de.
    "Ce serait bien que de venir."
    "C'est quand même beau que de voir ça."
    (pas terribles mes exemples. Ici, ça fait pas très joli)

    Sinon, dans ces cas, totalement obsolètes.
     
  4. antoine saini New Member

    india,hindi
    c'est un gros effort que de mener de front sa vie.

    pour quelle raison (que) est là. pourquoi c'est <que de mener>
    quel role il joue ici.
     
  5. geostan

    geostan Senior Member

    English Canada
    "mener de front sa vie" est le sujet reel. "que de" sert de nexe avec le nom effort.

    Un autre exemple pourrait être:

    C'est un grand plaisir que de me retrouver parmi vous ce soir.

    De plus, le que est facultatif dans cette construction.
     
    Last edited: Feb 2, 2014
  6. tilt

    tilt Senior Member

    Nord-Isère, France
    French French
    Pourrais-tu définir nexe, stp ? Je ne connais pas ce terme, et je n'en trouve pas la définition dans un contexte grammatical.

    De plus, il me semble que si que est en effet facultatif, on peut en dire autant de de.
    Sauf erreur de ma part, les 3 phrases suivantes sont possibles et équivalentes :
    - C'est un gros effort que de mener de front sa vie.
    - C'est un gros effort de mener de front sa vie.
    - C'est un gros effort que mener de front sa vie.

    Je dirais que le fait d'utiliser que et de sert uniquement à rendre la phrase plus formelle, un peu comme un ne explétif peut le faire.
     
    Last edited: Feb 2, 2014
  7. geostan

    geostan Senior Member

    English Canada
    Tu as raison, Tilt. "nexe" n'est pas français. Sans le vouloir, j'ai inventé le terme à partir du mot anglais, nexus, qui veut dire: lien. Cela dit, j'aime le mot et puisqu'il vient du latin, ce pourrait être un ajout utile au lexique grammatical.

    Et je suis d'accord que les trois phrases sont possibles.
     
    Last edited: Feb 2, 2014
  8. Dutchman Senior Member

    Toronto
    Canada, English
    Ce serait t'insulter que de te fiancer à ce gendre idéal converti par tes soins.
    A novel's male character fantasizes speaking to the heroin of Quo Vadis who has converted the hero of that story to christianity.

    I would translate the phrase this way:
    It would be an insult but to betroth you to this ideal son-in-law who was converted by your care (efforts).
    I am reading the words "que de" as "then to" or "but to".
    Is this correct?

    Is there a different meaning for "gendre" besides "son-in-law"? Son-in-law makes no sense to me here.
     
  9. grosmax Senior Member

    Germany/Allemagne
    français de Paris
    If "then to" or "but to" mean "not to",
    then no.
    The word "que" is explétif in this sentence: it has no particular meaning and can be left out.
     
  10. Janos Junior Member

    Toronto, Canada
    Hungarian
    I've read the following sentence in today's Le Monde:
    "C'était une bonne idée que de proposer des prêts d'urgence aux économies émergentes sans poser trop de conditions."
    When I asked about my the role of the "que" a colleague of mine from Québec she said she would say: ...une bonne idée de proposer...
    When I looked up my in Petit Robert the "ce" entry it looked like it would be more common to say: ...une bonne idée que proposer...

    Are all three versions correct, and they mean the same?
     
  11. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    In fact all three are possible: the standard construction is with de only, whereas the other two (que de and que) are literary.
     
  12. CapnPrep Senior Member

    France
    AmE
    The last version (une bonné idée que …) should not be used, too formal. The first two are correct and they mean the same. The first one (une bonne idée que de …) is more formal.

    Here are a few previous threads discussing similar examples:
    légitime que de se récrier (not exactly the same construction but my message #5 has the relevant quote from Grevisse)
    C'est ne pas le rôle de l'Etat que de... (Español-Français)
    Est-ce croire que de ne plus croire en rien ?
     
    Last edited: Aug 19, 2011
  13. BinWord Senior Member

    Germany
    Turkish
    Bonjour...

    Je me demande pourquoi la phrase suivante comprend un "que"?

    C'est avoir une vue superficielle de la mode achevée que de l'assimiler à un processus sans pareil de standardisation et de dépersonnalisation.

    Pourquoi pas comme ces phrases ci-dessous?
    C'est pas bien de se réjouir du malheur des autres
    C'est pas bien de se moquer



    En attendant vos reponses,

    Merci d'avance,
     
  14. snarkhunter

    snarkhunter Senior Member

    France, Région parisienne
    French - France
    Parce qu'il s'agit là d'une expression. Déjà ancienne, par ailleurs...

    C'est chose facile que de se moquer d'autrui.

    En fait, le "que" dans cette phrase ne sert pas vraiment à grand-chose : il n'apporte rien d'indispensable au sens ou à la compréhension de celle-ci.
     
  15. Grégoire Senior Member

    Los Angeles
    United States
    Bonjour, je ne suis pas sûr que ma traduction de la phrase suivante soit correcte.

    Le contexte:
    "Puisque c'est une gageure que de tenter de contrôler les 260 km de la frontière, la meilleure façon de protéger l'Etat contre toute immigration intempestive est d'y construire une barrière de sécurité."

    Ma tentative:
    "Since it's a challenge to try to control the 260km-long frontier, the best way to protect the state against unwanted immigration is to build a security barrier."

    En fait, c'est juste la première tournure qui m'a rendu perdu. Je ne comprends pas "gageure que de tenter." Moi, je ne peux pas me souvenir de rencontre une construction de cette façon, sauf celles comparatives.

    Merci
     
  16. Mauricet Senior Member

    near Grenoble
    French - France
    Ce "que" n'est pas indispensable : C'est une gageure de (+ infinitif) convient aussi. Je vais chercher à documenter cet emploi de "que" ...

    Le Petit Robert ne le mentionne pas, et le CNRTL ne répond pas astheur ...
     
    Last edited: Jan 14, 2010
  17. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    C'est en fait un héritage du tour classique où seul que (donc sans de) était utilisé.

    C'est + adj./subst. + de + infinitif = tour actuel
    C'est + adj./subst. + que de + infinitif = tour littéraire
    C'est + adj./subst. + que + infinitif = tour classique

    Exemples :

    C'est une gageure de tenter
    C'est une gageure que de tenter
    C'est une gageure que tenter

    C'est beau de regarder les couchers de soleil.
    C'est beau que de regarder les couchers de soleil.
    C'est beau que regarder les couchers de soleil.
     
  18. ce que est est Senior Member

    Brooklyn
    United States, English
    C'est esquiver la difficulté que de distinguer, comme on le fait d'habitude, deux espèces de quantité, la première extensive et mesurable, la seconde intensive, qui ne comporte pas la mesure, mais dont on peut dire néanmoins qu'elle est plus grande ou plus petite qu'une autre intensité.

    I don't understand the function of 'que' in the sentence above.

    C'est esquiver la difficulté de distinguer deux espèces de etc. ne me pose aucun problème, mais ce 'que', en quoi est-il nécessaire?

    C'est un texte datant de la fin du 19em, de Bergson en occurence.
     
    Last edited: Aug 31, 2010
  19. Lacuzon

    Lacuzon Senior Member

    France
    French - France
    Bonjour,

    Que de est une tournure emphatique et littéraire.

    Avant que de partir = avant de partir
     
  20. Ravenclaw Senior Member

    Paris
    English
    C’est bien mal lire Rousseau que de le transformer en apôtre du végétalisme ou en prêcheur de l’abstention d’alcool!

    Hey everyone,

    I just stumbled upon this sentence and the structure with "que de" seems very strange to me. I've never encountered it...even after consulting some grammar manuals I haven't found an answer to my question...to me the phrase should probably be:

    C’est bien mal lire Rousseau lorsqu'/quand on le transforme en apôtre du végétalisme ou en prêcheur de l’abstention d’alcool!

    :confused: but I'm personally hoping the problem is just my ignorance...
     
  21. Donaldos

    Donaldos Senior Member

    French - France
    Cette construction est correcte.

    Elle exprime un lien d'équivalence : transformer Rouseau en apôtre (...)bien mal lire Rousseau.


    Autres exemples :

     
  22. Pure_Yvesil

    Pure_Yvesil Senior Member

    La structure est donc toujours "c'est + que de" et on pourrait reformuler la phrase comme suit: le transformer en...c'est bien mal lire Rousseau.

    Autre exemple:

    C'est méchant que de dire aux gens qu'ils sont ignares.

    =

    C'est méchant de dire aux gens...


    C'est bien ça j espère ! Vous êtes bien d accord ?
     
  23. quinoa Senior Member

    french
    Euh! N'est-ce pas "C'est être méchant que de dire ..." Il s'agit d'une équivalence entre deux propositions infinitives.
    Il y a une légère nuance entre :
    C'est méchant de dire aux gens = ce qui est dit est méchant.
    C'est être méchant que de dire ... = l'attitude qui pousse à le dire est méchante.

    Enfin je crois qu'il y a une légère différence. Qu'en pensez-vous?
     
  24. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    Mais PY n'a pas écrit C'est être méchant que de…, seulement C'est méchant que de…

    Quoi qu'il en soit, ce dernier tour est bien correct, quoique littéraire […].
     
    Last edited: Feb 2, 2014
  25. Pure_Yvesil

    Pure_Yvesil Senior Member

    Merci maître Capello,

    Donc en résumé:

    C'est (être) méchant que de dire aux gens...

    Est une tournure littéraire qui signifie: "dire aux gens qu'ils sont ignares, c est (être) méchant."

    C'est bien ça ? (le post de quinoa m a dérouté un peu)
     
  26. Donaldos

    Donaldos Senior Member

    French - France
    Je pense que tu as bien compris le sens Pure_Yvesil.
     
  27. Ravenclaw Senior Member

    Paris
    English
    Quinoa's question left me puzzled as well,

    Is this a construction that needs two infinitives?

    "c'est + inf. , que de + inf."

    or

    "c'est + inf/adj, que de + inf."

    :confused:
     
  28. quinoa Senior Member

    french
    Il faut un parallélisme entre deux infinitifs pour renforcer que par de.
    C'est travailler en vain que de refaire ce que les autres ont déjà fait.
     
  29. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    Non, pas nécessairement ; on peut également utiliser un substantif ou un adjectif :

    C'est se tromper que de vouloir agir ainsi. :tick:
    C'est une erreur que de vouloir agir ainsi. :tick:
    C'est idiot que de vouloir agir ainsi. :tick:
     

Share This Page