1. The WordReference Forums have moved to new forum software. (Details)

FR: Il lui a cassé le nez

Discussion in 'French and English Grammar / Grammaire française et anglaise' started by Beingme, Dec 27, 2011.

  1. Beingme

    Beingme Senior Member

    English
    Le projectile est entré par la fenetre et lui a cassé le nez.

    I didn't understand the grammatical structure. Pourquoi lui a cassé , est-ce que c'est la raccourci de Il a cassé son nez, il a cassé le nez de lui?? Expliquez s'il vous plait. I always get confused in such constructions. If I get the rule clear , I'd not be baffled the next time I see it. ;)
     
  2. jann

    jann co-mod'

    English - USA
    We don't generally use a possessive adjective (mon/ton/son/etc.) before the name of a body part in French. Instead, we use the definite article --> le nez. That means we need to include something else in the sentence to make it clear whose nose we're talking about. Usually that means you will include either a reflexive pronoun (for doing something to one's own nose) or an indirect object pronoun (for doing something to someone else's nose).

    Obviously, the projectile doesn't have a nose, so it is breaking someone else's nose... and so the indirect object pronoun is the appropriate choice. (And note that the lui in this sentence could refer to either a man or a woman -- we need more context to know which.)

    You could write "le projectile a cassé le nez de [Jean, Marie, etc.]", but you could not write "le projectile à cassé le nez de lui."
     
  3. janpol

    janpol Senior Member

    France
    France - français
    Le projectile lui a cassé le nez.
    Voilà un cas qui, sous une apparente simplicité, me semble complexe. Jann explique cette structure en passant par « Le projectile a cassé le nez de Jean ». Cette démarche est logique mais « le nez de Jean » est complément d'objet direct du verbe « casser » et, à l'intérieur de ce complément, « Jean » apparaît comme le complément du nom «nez ». Si l'on décide de remplacer le complément d'objet par un pronom personnel, on va dire « le projectile l'a cassé » soit un
    seul pronom pour le groupe de mots « le nez de Jean ». Or dans la phrase « le projectile lui a cassé le nez », nous sommes en présence de deux compléments d'objet : « le nez » complément d'objet direct et « lui » complément d'objet second. Il faudrait donc dire : « le projectile a cassé le nez à Jean ». Il s'agit d'une phrase qui sonne mal ce qui explique que l'on préfère « de » à « à ». Bizarrement, la phrase : « durant toute la soirée, il a cassé les pieds à mon frère » est tout à fait recevable avec la préposition « à ». Serait-ce parce que « casser les pieds » a ici un sens figuré (ennuyer, déranger...) ? D'autres avis seraient utiles...​
     

Share This Page