1. The WordReference Forums have moved to new forum software. (Details)
  2. WARNING: The forums will close for maintenance for around 20 minutes starting at 9:30am US Eastern Time (GMT -4, 3:30pm in most of Europe).

imaginer (de) + infinitif

Discussion in 'Français Seulement' started by sarah82, Jun 26, 2009.

  1. sarah82 Senior Member

    Annecy, France
    French-France
    Bonjour à tous,

    je commence à avoir la tête embrumée et j'ai besoin de vos lumières sur cette phrase. Elle me semble correcte, mais après des heures de relecture, je ne sais plus bien :eek:

    "cette librairie propose plus de livres sur l'aménagement paysager et le graphisme qu'on aurait pu imaginer exister"

    Ce n'est pas français, si ?

    Merci :)
     
  2. Asmodée

    Asmodée Senior Member

    France
    Français
    Cette tournure me parait plus simple :

    "cette librairie propose plus de livres sur l'aménagement paysager et le graphisme qu'on aurait pu l'imaginer"

    mais la tournure que tu utilises semble correcte, assez jolie même, et sûrement plus soutenue que la mienne.

    "jamais je n'aurais pu imaginer finir ainsi" ça marche plutôt bien non?
     
  3. sarah82 Senior Member

    Annecy, France
    French-France
    Merci pour ta réponse Asmodée.
    Ton exemple jamais je n'aurais pu imaginer finir ainsi ne me convainc pas en ce qui concerne ma phrase, parce que le sujet ici, "je", est celui du verbe imaginer et de finir, alors que dans mon exemple, le sujet d'imaginer est "on" mais celui d'exister, c'est "les livres sur l'aménagement paysager et le graphisme"....
    D'où ma confusion....

    Qu'en penses-tu ?
     
  4. Asmodée

    Asmodée Senior Member

    France
    Français
    Tu as tout fait raison à vrai dire j'ai juste donné la première phrase qui me passait pas la tête avec {imaginer + infinitif} ... tu me troubles un peu du coup :eek:...

    c'est le gaz le plus rare qu'on ait pu voir brûler => "on" voit et "le gaz" brûle ça marche non??

    Ma première proposition est peut être plus simple finalement ...:)
     
    Last edited: Jan 30, 2014
  5. arundhati Senior Member

    France
    French - France
    Je ne suis sûr de rien, mais personnellement cette formulation me semble un peu étrange.
    En effet ""jamais je n'aurais pu imaginer finir ainsi" me semble tout à fait correct, mais là c'est le même "sujet" pour les verbes "imaginer" et "finir".
    Dans la mesure où ce n'est pas les ca pour "imaginer" et "exister", ("on" imagine, mais ce n'est pas "on" qui "existe") je trouve la phrase ambiguë.
     
  6. itka Senior Member

    France
    français
    Je dirais :
    "Cette librairie propose plus de livres sur l'aménagement paysager et le graphisme qu'on aurait pu imaginer en exister".

    Des livres sur l'aménagement paysager et le graphisme, on n'aurait pu imaginer qu'il en existait autant [que cette librairie en propose]

    Cette librairie propose plus de livres sur l'aménagement paysager et le graphisme qu'on aurait pu imaginer qu'il en existait.

    *cette librairie propose plus de livres sur l'aménagement paysager et le graphisme qu'on aurait pu imaginer qu'il existait de livres sur l'aménagement paysager et le graphisme.
     
  7. sarah82 Senior Member

    Annecy, France
    French-France
    Merci beaucoup itka :)
    Je savais bien qu'il me manquait quelque chose !

    Au fait pointvirgule, j'avais la tête tellement en vrac que j'ai foncé sur ta propositino de rajouter un "sur", mais ça ne colle pas puisque ce sont des livres sur des sujets tels que l'aménagement paysager et le graphisme.

    Et une dernière chose, au fait, on pourrait dire "plus de....qu'on aurait pu s'imaginer en exister". Ca va dans le sens qu'il y a vraiment énormément de livres sur ces sujets dans cette librairie. Qu'en dites-vous ?
     
    Last edited: Jan 30, 2014
  8. itka Senior Member

    France
    français
    Moi, j'aime bien ta proposition, mais je me méfie un peu parce que, dans le sud, on a tendance à rajouter un peu partout des pronoms inutiles, alors... attends l'avis des nordistes !
     
  9. sarah82 Senior Member

    Annecy, France
    French-France

    Ah tiens, alors à Annecy, c'est pareil, pourtant on ne peut pas dire que ce soit le sud de la France :)
    Alors les nordistes ?
     
  10. pointvirgule

    pointvirgule Senior Member

    Mtl, QC
    Français
    Je ne comprends pas pourquoi tu dis que ça ne colle pas. Il y a des livres sur l'aménagement paysager et il y en a sur le graphisme. Je trouve utile de répéter le sur pour chacun de ces compléments du nom.

    Cette librairie propose plus de livres sur l'aménagement paysager et sur le graphisme qu'on aurait pu imaginer en exister.


    ... À moins qu'il y ait plus de livres qui traitent à la fois d'aménagement paysager et de graphisme que j'eusse imaginé en exister. ;)
     
  11. sarah82 Senior Member

    Annecy, France
    French-France
    :)

    Pardon, je ne m'étais pas rendu compte que j'avais modifié ma phrase avant de mettre ce fil.
    A la base, j'avais écrit : "...plus de livres sur des sujets comme l'aménagement paysager ou le graphisme que..."

    Dans mon fil, j'ai supprimé "sur des sujets comme".

    Que penses-tu de s'imaginer, plutôt que imaginer ?
     
  12. pointvirgule

    pointvirgule Senior Member

    Mtl, QC
    Français
    Les deux s'équivalent, dans ce contexte. Mais ici, le pronom s' est à toutes fins utiles explétif (un beau mot pour dire qu'on peut s'en passer, mais qu'il ne nuit pas non plus).
     
  13. Asmodée

    Asmodée Senior Member

    France
    Français

    je ne crois pas que la tendance à rajouter des pronoms inutiles soit propre au sud de la France, c'est aussi souvent le cas par chez moi ;) (un coin perdu entre la Normandie et la Bretagne :)). Et on utilise aussi bien les deux formes.

    Il n'y a pas d'ailleurs une chanson d'Édith Piaf qui s'appelle "Je m'imagine" ?

    Je m'imagine ton enfance
    Avec tes grands yeux étonnés
    ...


    A mon sens le pronom personnel implique plus l'auteur de la phrase, un acte imaginaire qui ne provient que de son imagination personnelle, que personne d'autre ne peux imaginer de la même manière à cause d'un vécu particulier ou autre, et qu'il veut garder pour lui. (je m'imagine=> "j'imagine pour moi")

    Dans le cas de la phrase présente:
    "Cette librairie propose plus de livres sur l'aménagement paysager et le graphisme qu'on aurait pu imaginer en exister"


    je dirais plutôt que si "on" avait imaginé une librairie, ça aurait plus été pour le raconter à quelqu'un que pour le garder au fond de lui comme un secret intime. Je n'utiliserais donc pas la forme pronominale.

    Bon, :) c'est une explication ni très rationnelle ni très objective sûrement mais qui au moins vous donne mon ressenti.
     
  14. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    Non, je ne suis pas d'accord. Comme le sujet du verbe exister est impersonnel (il), ce ne peut être celui d'imaginer (on). C'est donc une faute d'utiliser cette construction…

    […]
     
    Last edited: Jan 30, 2014
  15. Nicomon

    Nicomon Senior Member

    Montréal
    Français, Québec ♀
    Je n'imaginais pas qu'il y avait autant de livres sur...
    Je ne m'imaginais pas qu'il y avait autant de livres sur...

    Laquelle préférez-vous? Moi, j'hésite. Mais après lecture de cette page (si le lien ne fonctionne pas, voir ici) je penche en faveur de la forme pronominale.

    Note : je suis d'accord pour ce qui est de l'ajout de « en », mais je ne raffole pas de l'infinitif en exister.
    Je préfère (comme itka l'a écrit, et même s'il y a répétion du qu') : ... qu'on aurait pu s'imaginer/croire/penser qu'il en existait.
     
    Last edited: Jun 27, 2009
  16. sarah82 Senior Member

    Annecy, France
    French-France
    Bonjour Maître Capello. Je ne comprends pas pourquoi le "en" serait erroné. Penses-tu qu'il ne faille pas le rajouter et dire "imaginer exister" (qui me semble incorrect, à l'oreille).
    Les explications de itka me paraissaient claires pour l'utilisation du "en":

    Je dirais :
    "Cette librairie propose plus de livres sur l'aménagement paysager et le graphisme qu'on aurait pu imaginer en exister".

    Des livres sur l'aménagement paysager et le graphisme, on n'aurait pu imaginer qu'il en existait autant [que cette librairie en propose]

    Cette librairie propose plus de livres sur l'aménagement paysager et le graphisme qu'on aurait pu imaginer qu'il en existait.

    *cette librairie propose plus de livres sur l'aménagement paysager et le graphisme qu'on aurait pu imaginer qu'il existait de livres sur l'aménagement paysager et le graphisme.
     
    Last edited: Jan 30, 2014
  17. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    Ce n'est pas ce que j'ai dit… Ce qui est incorrect n'est pas l'usage du en mais l'emploi des deux infinitifs avec deux sujets différents.
     
  18. sarah82 Senior Member

    Annecy, France
    French-France
    D'accord, j'avais mal compris pardon.
     
  19. Annerl Junior Member

    grec-Grèce
    Bonjour à tous!

    J'ai une question à poser.

    Avec le verbe "imaginer" on utilise aussi une Préposition avant l'infinitif ou pas?

    P.ex. on dit "j'imagine enseigner le français?" C'est correcte cette phrase?
     
  20. Micia93

    Micia93 Senior Member

    in the center of France
    FRANCE FRENCH
    ce serait plutôt "j'envisage d'enseigner le français" mais même avec "imaginer", il faut une préposition
    sinon, cela demande un COD et non pas un verbe => "j'imagine la vie là-bas" par exemple
     
  21. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    Non, pas du tout. Les deux constructions sont en fait possibles, mais elles n'ont pas tout à fait le même sens :

    imaginer + infinitif = concevoir, considérer, envisager → par exemple : J'imagine pouvoir enseigner le français dans une année ou deux.
    imaginer de + infinitif = avoir l'idée de → par exemple : J'imagine de pouvoir enseigner le français par téléconférence.
     
  22. Micia93

    Micia93 Senior Member

    in the center of France
    FRANCE FRENCH
    justement, ne dirait-on pas plus naturellement ici "j'envisage de pouvoir ...." ?
     
  23. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    Ce n'est pas parce que envisager se construit avec de que imaginer devrait en faire autant (cf. se souvenir de qqch, mais se rappeler qqch). C'est d'ailleurs sans doute ce qui est à l'origine de la confusion.
     
  24. Panini_Hawaii

    Panini_Hawaii Senior Member

    Suisse-Allemand
    Coucou!

    Est-ce correct:

    Je peux bien imaginer de l'épouser ;)

    Le verbe "imaginer" et ses constructions me posent parfois problème...

    Merci pour votre aide!
     
  25. Philipides

    Philipides Senior Member

    Français - France
    Je peux bien imaginer de l'épouser :tick:
     
  26. quinoa Senior Member

    french
    On imagine bel et bien de faire quelque chose.
    Je veux bien envisager de l'épouser marque davantage l'intention.
     
  27. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    Avec imaginer, j'omettrais de pour ma part :

    Je peux bien imaginer l'épouser.
     

Share This Page