1. The WordReference Forums have moved to new forum software. (Details)

Je la vois qui arrive - proposition relative attribut

Discussion in 'Français Seulement' started by Mademoiselle_Nathalie, Nov 2, 2010.

  1. Mademoiselle_Nathalie Senior Member

    Poland
    Polish
    Bonjour,

    Je voudrais savoir d'où je peux savoir que c'est une proposition subordonnée attribut ici.

    Les phrases:
    Je la vois qui arrive.
    Votre ami est là qui attend.

    Merci.
     
  2. PatriceD Senior Member

    Near Versailles
    Français - France
    Je ne suis pas grammairien (ô combien !) mais il me semble qu'il n'y a pas Attribut ici, mais plutôt Sujet ou Complément d'objet...

    Ceci sous toutes réserves et histoire de lancer le débat !
     
  3. LV4-26

    LV4-26 Senior Member

    Moi non plus mais je me suis renseigné un peu.
    Mais je n'ai rien trouvé qui puisse indiquer que nous ayons affaire à des subordonnées attribut.
    Au contraire, j'ai lu que celles-ci commençaient toujours par la conjonction que.
    Exemple
    Mon avis est que nous devrions intervenir.

    Je ne vois ici, au moins sur le plan morphologique, que des propositions relatives.

    Après, il est possible qu'une certaine frange de grammairiens soutienne que ces propositions ont une fonction d'attribut. C'est sans doute défendable, en calquant l'analyse sur....
    Elle est comment ? Elle est belle. Belle, attribut du sujet.
    ==>
    Je la vois comment ? Qui arrive
    Votre ami est là comment ? Qui attend

    Mais je trouve ça un peu tiré par les cheveux.

    Quant à trouver un moyen de les identifier comme telles, seuls ceux qui défendent cette hypothèse pourraient le faire.
     
  4. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    On appelle parfois «proposition (subordonnée) relative attribut» une relative qui n'est pas directement liée à son antécédent comme une épithète mais qui joue le rôle d'un attribut (du sujet ou du complément d'objet). Elle est souvent séparée de son antécédent par le verbe:

    Je la vois qui arrive. → Je vois qu'elle arrive.
    Votre ami est là qui attend. → Votre ami attend.
     
  5. LV4-26

    LV4-26 Senior Member

    Avec le mot "relative" dans le titre, je comprends mieux. :)
     
  6. janpol

    janpol Senior Member

    France
    France - français
    Certaines grammaires considèrent que la relative n'est pas "complément de l'antécédent" mais "épithète" :
    l'élève qui travaille réussit = l'élève travailleur réussit
    donc "qui travaille" = "travailleur"
    travailleur" est épithète, "qui travaille" aussi
    si la relative peut-être épithète, elle doit pouvoir aussi être attribut
    mais ici, je ne vois pas par le moyen de quelle transformation : je ne vois guère que "je la vois arrivant" où "arrivant" est un verbe plutôt qu'un adjectif verbal...
     
    Last edited: Nov 3, 2010
  7. LV4-26

    LV4-26 Senior Member

    Je me suis fait à peu près la même réflexion.
    Et j'en arrive à la conclusion que, si "en train de + infinitif" peut être considéré comme un attribut, alors nos relatives peuvent l'être également. (je la vois en train d'arriver / Votre ami est là, en train d'attendre)
    Mais je n'ai encore rien trouvé qui puisse confirmer la première hypothèse.

    Cela dit, cela ne nous empêche pas nécessairement de mettre le doigt sur le critère recherché par Mademoiselle_Nathalie.
    Si on peut, sans générer une phrase absurde, remplacer [qui + indicatif] par [en train de + infinitif], alors cela signifierait que l'on a affaire à une relative "attribut"...selon les grammairiens qui adoptent cette catégorisation.
    ???
     
  8. janpol

    janpol Senior Member

    France
    France - français
    LV4-26, J'ai effacé "proche de..." car ce mot peut être adverbe et on a peut-être plutôt là un cc de lieu !
     
  9. Mademoiselle_Nathalie Senior Member

    Poland
    Polish
    Merci à tous.:)
     

Share This Page