la douceur sèche de la terre

Discussion in 'Français Seulement' started by Pajapatak, Mar 16, 2013.

  1. Pajapatak Senior Member

    Belgrade, Serbie
    serbe / Serbian
    Comment faut-il compendre l'adjectif sèche dans la phrase suivante: Le tapis sentait la douceur sèche de la terre?
    Ces deux mots (douceur et sèche) ne sont-elles pas contradictoires? Ou c'est à la douceur de la terre sèche qu'on pense ici.
    Merci d'avance
     
  2. Mr Swann

    Mr Swann Senior Member

    Paris ( á côté de )
    french french
    Bonjour,
    ici sèche s'oppose à humide et pas à amical
    je suppose que l'auteur fait référence à une odeur de sol "sec" qu'il a bien aimé
     
  3. Víctor Pérez

    Víctor Pérez Senior Member

    España
    Français - Español peninsular
    Les deux mots, par eux-mêmes, ne sont pas nécessairement contradictoires. Je pense seulement que l'auteur les utilise d'une manière très personnelle mais il a tous les droits de le faire. Le tout serait de savoir si c'est l'odeur douce de la terre qui est sèche ou si c'est la terre sèche qui dégage cette odeur douce :confused: (personnellement, j'aime la douceur de la terre humide...).
     
  4. Pajapatak Senior Member

    Belgrade, Serbie
    serbe / Serbian
    Merci à tous les deux. :)
     
  5. Marie3933

    Marie3933 Senior Member

    España
    français
    Je crois que c'est ainsi qu'il faut l'entendre. Pour moi, il s'agit d'une hypallage : l'auteur attribue à un mot de la phrase (douceur) un adjectif (sèche) qui s'applique à un autre mot de la phrase (terre).
    Autre exemple d'hypallage (cité ici) : Ce marchand accoudé sur son comptoir avide (Victor Hugo).
     

Share This Page