le paillasson du dessous

Discussion in 'Français Seulement' started by giuseppegg, Jan 2, 2013.

  1. giuseppegg Senior Member

    Italian
    Bonjour, dans un livre que je lis en ce moment il y a un personnage qui raconte une histoire qui devrait être drôle. La conversation porte sur le dédicace plus ou moins originales, et l’homme prétend que avec une dédicace banale, stéréotypé, l’exemplaire finit automatiquement chez le soldeur. A ce propos il raconte un anecdote sur Proust, qui aurait fait une dédicace à Mme X (pour s’excuser de quelque chose). Puis il fait le commentaire suivant : « C’est rigolo parce qu’on imagine tout de suite Proust empaquetant son livre et allant à pas feutrés le déposer sur le paillasson du dessous… ».
    Est-ce il s’agit là d’une expression figurée pour indiquer ironiquement quelque chose qui m’échapperait ? Par exemple qu’il le donne directement au soldeur ou au concierge ? Ou sinon qu’est-ce cela peut vouloir dire ? Je suis vraiment égaré !
    Merci bien de bien vouloir m'aider un peu, ggg
     
  2. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    Je ne suis pas sûr, mais je dirais que par dessous, il faut comprendre l'appartement du dessous.
     
  3. snarkhunter

    snarkhunter Senior Member

    France, Région parisienne
    French - France
    Je le pense aussi. Cela semble d'autant plus probable que, le motif étant au départ de s'excuser, on peut comprendre que Proust n'ait pas eu spécialement envie de se retrouver face-à-face avec la personne à qui ces excuses étaient destinées !
     
  4. giuseppegg Senior Member

    Italian
    Merci, donc il ne s'agit pas du tout d'un double sens, calembour, expression argotique etc.? Mais il est vrai que le sens demeure obscure, parce que le personnage qui raconte cette histoire tirée de la biographie de Proust n'a pas precisé l'identité de cette dame (Mme X, c'est comme ça qu'il la désigne). Il faudrait donc supposer qu'elle habite dans son même immeuble. J'ai cherché dans les biographies de Proust que j'ai à la maison: il y a plusieurs imbroglios qui accompagnent la parution des trois premier volume de la Recherche, mais je n'ai rien trouvé de plus précis, rien qui m'aide à mieux comprendre. Pourquoi le personnage qui raconte cette histoire (drôle?) n'a pas préciser, au bénefice de ses interlocuteurs, le détail auquel on s'attendrait (le voisinage)? Il y a quelque chose qui m'échappe. Merci bien pour vos suggestions, giuseppe
     
  5. simenon Senior Member

    italien
    Salut giuseppegg, mais cet adecdote sur Proust est raconté pour démontrer que les livres avec des dédicaces banales finissent chez le soldeur ou tout simplement parce que dans l'anecdote apparait une dédicace? La dédicace de Proust en question est-elle banale?
     
  6. giuseppegg Senior Member

    Italian
    Salut Sim, cet anecdote... on ne comprends pas bien pourquoi le personnage qui le raconte le trouve si amusant, parce que je n'y vois pas le lien avec l'idée que les dédicaces banales amènent directement le livre chez les soldeurs. Effectivement ce serait amusant: imaginer Proust qui écrit un dédicace banale et qui destine ainsi le livre aux bouquinistes. Mais ce n'est pas le cas. Là, il est question d'un personnage feminin auquel Proust aurait dedicacé un exemplaire de Sodome et Gomhorre pour se faire excuser de je ne sais pas quoi, voilà. Merci G
     

Share This Page