L'enfant a été endormi par sa mère chantant une berceuse

Discussion in 'Français Seulement' started by IMANAKBARI, Apr 17, 2013.

  1. Bonjour,
    Est-ce que cette phrase peut convenir avec "chantant"?
    L'enfant a été endormi par sa mère chantant une berceuse.
    Voir aussi la question d'origine

    Merci d'avance
     
    Last edited: Apr 17, 2013
  2. atcheque

    atcheque mod errant

    Česko - Morava
    français (France)
    Bonjour,

    Cela serait très bien compris.
    Cela dit, pour les puristes, le participe présent doit être relié au sujet*, ici l'enfant, donc il y a une petite opposition de sens ;)
    *Sauf dans les vieilles expressions consacrées comme l'appétit vient en mangeant.
     
  3. Merci beaucoup atcheque ! parfait.
     
  4. JeanDeSponde

    JeanDeSponde Senior Member

    France, Lyon area
    France, Français
    Je suis loin d'être un puriste, mais, sans connaître cette règle (participe présent relié au sujet), mon cerveau grammatical m'a d'abord transmis "l'enfant chantant a été endormi", et ce n'est qu'après que mon cerveau contextuel a rétabli l'ordre...
    Je préfèrerais de loin L'enfant a été endormi par sa mère qui lui a chanté une berceuse.
    Sur cette règle : ne dirait-on pas je t'ai vu arrosant des fleurs (tu arrosais des fleurs), mais je t'ai vu en arrosant des fleurs (c'est moi qui arrosais) ?
     
  5. atcheque

    atcheque mod errant

    Česko - Morava
    français (France)
    Bonjour,

    Je suis bien d'accord avec les tournures proposées et les interprétations tirées.

    Cependant, voici un lien explicatif de l'université de Montréal :
     
  6. JeanDeSponde

    JeanDeSponde Senior Member

    France, Lyon area
    France, Français
    OK — l'article parle (sans le préciser) des emplois du participe présent comme attribut indirect (ou adjoint).
    Ce sont p. ex. les cas où une virgule sépare les parties ; là effectivement la relation doit se faire au sujet principal.
    Chantant une berceuse, l'enfant a été endormi par sa mère ne peut que signifier que l'enfant chantait.
    Mais, dans la phrase initiale comme dans mes exemples, l'attribut n'est pas indirect, mais c'est un simple épithète ou un prédicat.

    Dans L'enfant a été endormi par sa mère chantant une berceuse, c'est l'emploi du participe présent qui ne me semble pas très correct, car ce n'est ni prédicat ni vraiment épithète.
    "Chantant une berceuse" n'est pas un épithète, mais une cause ou un moyen, non ?
    Ce qui m'a fait le lire comme un indirect L'enfant a été endormi par sa mère, chantant une berceuse.
     
  7. Merci pour les réponses. Mais pourquoi ne pas dire plutôt :
    Je t'ai vu arroser des fleurs.

    ?

    Merci d'avance
     
  8. EdenMartin Senior Member

    Italian - Italy
    Bonjour à tous. C'est peut-être car j'aime la poésie, champ privilégié de l'ambiguïté et des "oppositions de sens" du langage, que je suis totalement d'accord avec atcheque. On peut bien confronter la phrase objet de cette discussion avec d'autres exemples identiques dans la forme ("l'enfant était terrorisé par son père brandissant un couteau"), qui apparaissent tout de suite corrects/univoques à cause de leur connotation.
     
  9. JeanDeSponde

    JeanDeSponde Senior Member

    France, Lyon area
    France, Français
    Avec un verbe tel que "voir", la nuance est faible en effet. Disons que le participe présent met l'accent sur l'instant, sur le fait qu'on parle d'un événement précis.
    Maintenant avec d'autres verbes que voir l'infinitif n'est plus possible :
    Je t'ai aperçu arrosant des fleurs
    Je l'ai croisé courant pour attraper son train
     
  10. Parfait, merci beaucoup JDS ! :thumbsup:
     

Share This Page