1. The WordReference Forums have moved to new forum software. (Details)

lire trop à plat

Discussion in 'Français Seulement' started by simenon, Jan 14, 2013.

  1. simenon Senior Member

    italien
    Bonjour,
    je suis tombée sur cette expression et j'ai un petit doute sur son sens. Je vous donne le contexte:
    Pendant une rencontre littéraire, une écrivain (assise sur une chaise) est en train de lire un morceau de son roman. A un moment donné elle s'interrompt et dit:
    "Non, c'est... je lis trop à plat, je ne suis pas à l'aise assise..."
    Puis elle continuer la lecture au pupitre.

    Au début j'ai pensé qu'elle voulait dire qu'elle lisait avec un ton trop plat, mais je ne trouve pas, ni dans les dictionnaire ni dans le web, la locution "à plat" employée ainsi. Donc je n'en suis plus sûre. Qu'est-ce que vous en pensez? Elle fait allusion à son ton? Dois-je entendre "à plat" à peu près dans le sens indiqué par le Trésor: "Au fig., fam. Être à plat : Être sans force, sans courage." Ou elle fait allusion à autre chose? A la position du livre, par exemple (puisque elle est assise et après elle décide de se mettre debout au pupitre pour continuer la lecture?
    Merci d'avance
     
    Last edited: Jan 14, 2013
  2. snarkhunter

    snarkhunter Senior Member

    France, Région parisienne
    French - France
    Bonjour,

    Je pense qu'elle veut dire par-là qu'elle lit avec le livre ouvert posé à plat sur ses genoux. Ce qui l'oblige donc à baisser la tête pour pouvoir lire, et sans doute à se fatiguer les muscles du cou et des épaules.

    Alors que, le livre sur un pupitre, elle n'aurait pas tant de fatigue musculaire (un mouvement moins ample étant alors nécessaire).
     
  3. simenon Senior Member

    italien
    Merci snarkhunter. J'y avais pensé, mais je m'étais dit qu'elle aurait bien pu soulever le livre avec ses mains et le positionner autrement. Mais bon, évidemment elle n'a pas envie de le tenir soulevé, et puisque il y a un pupitre elle s'est dit qu'il valait mieux se déplacer.
     
  4. matoupaschat

    matoupaschat Senior Member

    Liège, Belgium
    Français (Belgique)
    Oui, ou simplement pour une question de vue: lunettes nécessaires mais non portées (ou mal adaptées) ou éclairage.
     
  5. simenon Senior Member

    italien
    D'accord. Merci beaucoup Matou. Donc je peux exclure complètement l'hypothèse de la lecture plate/monotone. Heureusement que je vous ai posé la question!
     
  6. Lly4n4 Senior Member

    Paris (ex-Grand Ouest)
    Français (France)
    Bonjour,

    Comme Snarkhunter, je pense que la position qu'elle adopte assise la gêne, mais pour moi, elle l'empêche d'avoir une voix forte et claire, l'auteur a l'impression de marmonner. Pour moi, "lire trop à plat" signifie justement qu'elle lit sans force, sans intensité (ce qui est nul pour une lecture publique) : elle a donc besoin de se lever pour lire à haute voix pleinement. C'est comme chanter assis et chanter debout, la position assise gêne le souffle.
     
  7. simenon Senior Member

    italien
    Mais donc, sans prendre en consiération la raison pour laquelle elle lit ainsi, en disant qu'elle lit à plat, elle veut dire qu'elle lit sans assez de force, et donc elle ne fait pas allusion directe à la position du livre?
     
  8. Lly4n4 Senior Member

    Paris (ex-Grand Ouest)
    Français (France)
    Pour moi, elle ne se réfère pas à la position du livre, mais à son ton. Mais l'autre lecture est aussi possible, et on peut même les fusionner : "je lis trop courbée car mon livre est posé à plat, donc ma lecture à haute voix est plate". :D
     
  9. matoupaschat

    matoupaschat Senior Member

    Liège, Belgium
    Français (Belgique)
    Je pense finalement que l'interprétation de Lly4n4 est tout à fait plausible, mais qu'il y a aussi quelque chose d'autre qui gêne l'écrivain, puisque, si je me rappelle bien d'un autre fil, elle doit encore changer un peu de place par après. Peut-être aussi un problème d'éclairage?
     
  10. simenon Senior Member

    italien
    Merci Lly4n4 et Matou. Ici il n'y a pas un problème de luimière (celui-ci se présente après, quand elle se met à lire au pupitre). Je penche pour votre première interprétation. Elle me semble plus probable, même parce que je ne vous ai pas dit (ce dont je n'excuse) que devant elle il y a une petite table et donc il se peut que le livre soit posé à plat là-dessus. Par contre, dans cette interprétation, le "trop" n'est pas un peu bizarre?
    Enfin je ne penche qu'un petit peu, car je doute toujours.

    p.s. Je commence à changer d'avis (à noueveau), car dans le web j'ai trouvé quelques occurrence où "lire à plat" fait allusion au type de lecture, une lecture sans expression, sans interprétation. Par exemple je trouve: "On peut demander aux élèves par groupe de trois de lire à plat la scène 13 qui a l’avantage d’être courte, facile à apprendre et qui réunit les trois personnages principaux. Ils essaieront ensuite d’incarner les trois personnages", où je crois quel le sens soit celui-la.
    Et ailleurs (avec le même sens je crois) je lis "jouer à plat": "Ce n'est pas une direction d'acteur cassé à la Bresson où le comédien doit jouer à plat, la tension dramatique étant créée par le montage". Et encore on dit: "lire à plat" les mots d'une chanson, c'est-à-dire sans musique.
    Il est vrai qu'il n'y a pas trop d'occurrences, mais cet interprétation se prêterait mieux à justifier le "trop", à mon avis.
     
    Last edited: Jan 14, 2013
  11. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    Pour moi, il n'est pas directement question de la position du livre ou de l'écrivain. Je pense comme Lly4n4 que à plat est ici synonyme de sans ton, de façon monotone, sans conviction, etc. La raison de cette diction fade peut en revanche tout à fait être due à de mauvaises conditions de lecture…
     
  12. simenon Senior Member

    italien
    Merci Maître Capello. Moi aussi je pense que la raison est liée aux conditions de lecture, puisque après elle se lève et passa à lire au pupitre.
    Quant au "à plat", je commence à penser qu'il pourrait s'agir d'un emploi un peu imprécis de l'expression (comme il n'y a pas beaucoup d'occurrence et que plusieurs personnes semblent le trouver peu naturel)
     
  13. Punky Zoé

    Punky Zoé Senior Member

    Pau
    France - français
    Bonjour,

    Il me semble que l'expression est plus courante au théâtre où on peut jouer ou lire à plat. Cela peut vouloir dire que l'acteur est un mauvais interprète ou bien que l'on répète le texte en vue de l'apprendre, pas de l'interpréter.

    Lire à plat signifie ne pas mettre de relief dans la lecture, ne pas y mettre d'intention, d'intonation. Et ici, je comprends que l'auteur n'est pas satisfaite de la qualité de sa lecture et qu'elle en attribue la faute à sa position assise qui la contraint.
     
    Last edited: Jan 15, 2013
  14. simenon Senior Member

    italien
    Merci Punky Zoé
     

Share This Page