mots d'urgence froide

Discussion in 'Français Seulement' started by agatheanders, Jan 2, 2013.

  1. agatheanders

    agatheanders Senior Member

    anacapri
    italian
    Dans le texte que je suis en train de lire, une femme raconte sa rencontre avec un ami policier, qui lui fait un long éloge de la police.
    Elle dit alors: "J'endure la nomenclature de ses idoles. J'endure un défilé d'uniformes, des mots d'urgence froide, j'en suis presque à leur trouver des tonalités électriques".

    Je ne comprends pas le sens de l'expression "des mots d'urgence froide". Qu'est-ce que ça veut dire? Pourquoi "froide" est accordé avec urgence?

    merci d'avance à tout le monde,
    agathe
     
  2. Michelvar

    Michelvar quasimodo

    Marseille - France
    French-France
    Personnellement je comprends que le vocabulaire lié à l'action de la police, les noms des services, des situations, sont des mots qui parlent d'urgence, de situation de crise, de situation "chaude". Mais, pour quelqu'un que le récit n'intéresse pas, ces urgences deviennent froides, sans enjeu, et les mots utilisés pour en parler deviennent ridicules dans leur grandiloquence guerrière.
     
  3. Mauricet Senior Member

    near Grenoble
    French - France
    Je comprends, à l'inverse, que ce qui serait "chaud" pour tout le monde devient "froid" dans le quotidien policier, à cause de l'habitude des situations d'urgence (penser au "calme des vieilles troupes" à la veille d'une bataille). Pour moi la froideur est dans le discours du policier, pas dans le désintérêt de celle qui l'écoute.
     
  4. Michelvar

    Michelvar quasimodo

    Marseille - France
    French-France
    C'est bien possible aussi.
     
  5. agatheanders

    agatheanders Senior Member

    anacapri
    italian
    Merci Mauricet e Michelvar.
    Je suis d'accord avec Mauricet, pour moi aussi la froideur est dans le discours du policier, mais alors pourquoi la protagoniste n'accorde pas froid a mots?

     
  6. simenon Senior Member

    italien
    Moi (mais je ne suis pas française, donc c'est peut-être une idée sans fondement), je dirais que l'urgence est froide parce qu'elle est prévue en avance. Si le policier est en train de faire la liste des actions qu'ils (les policiers) doivent accomplir dans les cas d'urgence, il se peut qu'il nomme des circonstance dramatique mais avec la froideur burocratique des règlements. (es. en cas d'incendie, nous..., en cas de mort accidentale, il faut..., si le cadavre est comme ça il faut..., si quelqu'un est en périle de vie, il faut...). Voilà mon idée, mais attendons des avis plus fiables. (En tous cas, pour mon compte, je ne comprends bien même pas uniformes. S'agit-il d'une métonymie pour dire "hommes en uniforme"? )
     
  7. Michelvar

    Michelvar quasimodo

    Marseille - France
    French-France
    Parce que c'est l'urgence qui est froide. Cette femme n'apprécie pas le récit (j'endure la nomenclature...), elle n'apprécie pas que le policier lui parle de situations d'urgence "technique", d'urgence froide. Elle trouve sans doute que les vraies urgences sont les urgences humaines, qui peuvent amener à enfreindre la loi, et non l'urgence de faire respecter la loi. (je brode un peu, mais je manque de contexte...)

    Oui, il lui parle de ses collègues, des gens avec qui il travaille, et ça ne l'intéresse pas.
     

Share This Page