1. The WordReference Forums have moved to new forum software. (Details)

N'est-il pas légitime (que) (de) se récrier ?

Discussion in 'Français Seulement' started by Thomas1, Mar 25, 2008.

  1. Thomas1

    Thomas1 Senior Member

    polszczyzna warszawska
    N'est-il pas légitime que de se récrier de l'injustice ?
    Quelqu'un pourrait-il m'expliquer la fonction/signification de que dans la phrase ci-dessus ?
    La phrase vient d'un exercise de prépositions que je fait et j'ai du mal à comprendre que parceque j'écrirais cette phrase de la maniere suivante :
    N'est-il pas légitime de se récrier de l'injustice ?
    Alors où je me trompe ?


    Meric d'avance,
    Thomas
     
  2. Grop

    Grop Senior Member

    Provence
    français
    Je suis d'accord que ce serait plus correct.

    Et pourtant, la phrase d'origine me semble plus éloquente. Moins correcte, mais plus "forte". Hum...
     
  3. tie-break Senior Member

    Je dirais qu'il s'agit simplement d'un gallicisme...
     
  4. Ploupinet

    Ploupinet Senior Member

    Au milieu de l'Eure
    Français/France
    Je dirais surtout qu'il s'agit d'une tournure classique pour insister sur quelque chose, je ne suis pas certain qu'elle soit incorrecte ! Ceci dit, la grammaire et moi... :rolleyes: Attends peut-être d'autres avis ! ;)
     
  5. CapnPrep Senior Member

    France
    AmE
    Plus simple, oui, mais pas vraiment plus correct*. Selon Grevisse (§911), dans la construction ce / cela + copule + attribut (nom / adjectif) + "infinitif sujet", l'infinitif peut être « introduit par de, par que de (littéraire), parfois (à l'imitation des classiques) par que. » Par ex. C’est horrible que de haïr.

    *
    Si, c'est plus correct ; voir messages suivants.
     
  6. Piotr Ivanovitch

    Piotr Ivanovitch Senior Member

    France Sud
    France
    Cela s'apparente effectivement une tournure classique : le classique c'est ... que.

    On peut dire c'est légitime que de se récrier, et la forme interro-négative => n'est-ce pas légitime que de se récrier ?
    Il est exact que, de nos jours, le que aura tendance à disparaître ; de même, on aura tendance à remplacer le pronom neutre ce par il => il est légitime de se récrier / n'est-il pas légitime de se récrier ?

    Là où je suis plus dubitatif, c'est sur cette phrase que tu nous propose : n'est-il pas ... que de.

    En effet, si on peut dire (et surtout écrire) c'est ... que de + infinitif, on n'utilise pas il est ... que de + infin, sauf sous la forme restrictive il n'est que de (sans attribut intercalé), dont le sens est très différent.

    D'où sort cette phrase ? car je pencherais pour une faute d'hypercorrection ...
     
  7. CapnPrep Senior Member

    France
    AmE
    Oups, excusez-moi, je n'ai pas fait attention au pronom. Je suis d'accord avec l'hypothèse de l'hypercorrection avancée par Piotr. C'est Adjectif de Infinitif est la construction normale (registre neutre ou parlé), et dans un registre plus élevé (ou à l'écrit) on a aussi Il est Adj de Inf et C'est Adj que de Inf. Donc "logiquement", Il est Adj que de Inf devrait être le tour le plus soigné de tous ! Mais ça ne marche pas comme ça…
     

Share This Page