on eût vu

Discussion in 'Français Seulement' started by Clerry, Apr 15, 2013.

  1. Clerry

    Clerry Junior Member

    France, 13
    Italiano - Lombardia
    Bonjour à tous,
    je suis en train de traduire un texte de Madame de Motteville, écrit en 1642.
    Il parle du Cardinal Richelieu qui, étant malade à Tarascon, decide de vouloir triompher sur le roi.
    Le roi croit s'être réconcilié avec le Cardinal, et il lui confie ses enfants et envoyant un ordre à la reine pour qu'elle les laisse partir chez le Cardinal.
    Je trove une énorme difficulté avec la phrase suivante:
    "Il le fit enfin; et, sans que la reine y résistât, on eût vu, à la honte de la royauté, le sang de France foulé aux pieds par cet audacieux vassal, et faire servir le père et ses enfants à son élévation et à sa sûreté."
    Je ne comprends pas du tout pourquoi il y a un subjonctif plus-que-parfait, pourquoi l'auxiliaire est avoir et qui est sujet de l'action.
    En traduisant en italien cela n'a aucun sens, peut être qu'il y a une régle d'ancien français qui m'échappe?
    En gardant le sens de la phrase, pourrait-on changer le temps verbal, et si oui, avec lequel faudrai-t-il le changer?
    Merci :)
     
  2. JeanDeSponde

    JeanDeSponde Senior Member

    France, Lyon area
    France, Français
    Techniquement, ce n'est pas un subjonctif (plus-que-parfait), mais un conditionnel (conditionnel passé deuxième forme), qui se forme comme le PQP du subj.
    En français moderne, on aurait si la reine n'y avait pas resisté, on aurait vu...
     
    Last edited: Apr 15, 2013
  3. Clerry

    Clerry Junior Member

    France, 13
    Italiano - Lombardia
    Merci! j'oublie tout le temps le conditionnel passé deuxième forme!! (en italien ça n'existe pas)
    Maintenant tout est clair, et la traduction a du sens :rolleyes:
     

Share This Page