on / l'on - L euphonique

Discussion in 'Français Seulement' started by echanteresse, Jun 25, 2006.

  1. echanteresse New Member

    Liban
    Note des modérateurs : Les questions sur l' devant on sont très fréquentes et elles ont fait l'objet de nombreuses discussions sur nos forums. Nous avons fusionné ici plusieurs de ces discussions. Ce fil est donc un peu long, mais il est très complet. On y parle notamment d'usage, de grammaire, de style et d'étymologie.

    Voir aussi :

    ~~~~~~

    Bonjour tout le monde,

    Je voudrais savoir l'utilisation correcte des deux expressions mentionnées ci-dessus.

    Aussi, est-ce-que l’expression "que l’on" est utilisée seulement à l'écrit.


    Merci
     
    Last edited: Sep 20, 2013
  2. mickaël

    mickaël Senior Member

    Bonjour,


    On utilise l'on après "que" parce que ça sonne mieux. C'est plus agréable à entendre. Sauf s'il il y a d'autres L juste après le on.
    Mais en réalité, on utilise beacoup plus souvent qu'on, surtout à l'oral.
     
  3. echanteresse New Member

    Liban
    Je vous remercie Mickael, c'est ce que je pensais. Alors il est plus correcte de dire que l'on, et qu'on se dit seulement a l'oral. Mais des fois des articles sur le net utilisent les deux formes, ce qui a cause ma confusion.
     
  4. mickaël

    mickaël Senior Member

    De rien enchanteresse !

    Oui, que l'on est plus correct. Mais on ne l'emploie pas si il y a d'autres L qui suivent le on :
    Que l'on le lui donne. :cross:
    Qu'on le lui donne. :tick:

    On dit plus souvent qu'on à l'oral qu'à l'écrit, mais on l'emploie quand même à l'écrit.


    Remarque : On est aussi remplacé par l'on, après et, ou, où, à qui, à quoi, si.

    Attendez, voir s'il n'y a pas d'autres personnes qui vous répondent.
    Au revoir !
     
  5. Gévy

    Gévy Senior Member

    Madrid Espagne
    Français France
    Bonjour Enchanteresse,

    Les cas indiqués par Mickaël sont tout à fait corrects. C'est après ces mots-là que l'on peut mettre le l' si on en a envie. Aucune obligation de le faire, ni à l'écrit, ni à l'oral. C'est juste pour éviter une euphonie qu'on la fait. ce n'est ni plus correct, ni moins correct. C'est juste une question d'harmonie des sons de la phrase, mais chacun a son style de musique...:) . On peut le placer aussi bien à l'oral qu'à l'écrit (pas de norme à ce sujet).

    C'est donc comme tu préfères. ;)
     
  6. Jagoda

    Jagoda Senior Member

    Canada
    Bilingual polski-English
    Est-ce que qqn peut m'expliquer quand on utilise "que l'on" et surtout quand on peut ou doit l'omettre? Est-ce simplement une question de style?
     
  7. jeune linguiste Senior Member

    Bonjour,

    On a tendance à ajouter l' à on dans "qu'on", "si on" lorsque 2 voyelles se rencontrent. Mais laisser tel quel lorsque on est suivi d'un autre l (le, la, lui,l'...): qu'on lui donne (et non que l'on lui donne) - pour raison d'euphonie.
     
  8. Anne345 Senior Member

    France
    « On » peut être remplacé par "l'on", par raison d'euphonie, en particulier après "et", "ou", "où", "que", "à qui", "à quoi", "si"...
     
  9. Jagoda

    Jagoda Senior Member

    Canada
    Bilingual polski-English
    À l'écrit, est-ce qu'on utilise plutôt "l'on"?
     
  10. zaby

    zaby Senior Member

    Bizarrement, alors que ce "l" est là pour des raisons d'euphonie, on l'utilise peu à l'oral, son usage est presqu'exclusivement écrit.

    Je vais presque toujours l'utiliser à l'écrit. Mais si je lit "qu'on", je ne le considèrerai jamais comme une faute. Au pire, si le texte est plutôt littéraire, je trouverai ça maladroit.
     
  11. henapen Senior Member

    English - England
    Est-ce qu'il y a de règle concrète pour l'usage d'on par opposition à l'on dans une locution?

    Par exemple

    Dois-je dire:

    il y a beaucoup qu'on peut faire pour résoudre ces problèmes.....

    ou

    il y a beaucoup que l'on peut faire ....

    merci d'avance

    hen
     
  12. Passant New Member

    France
    France
    Après les mots et, ou, , qui, quoi et si, on écrit plutôt "l'on" pour des raisons d'euphonie.



     
  13. Nunty

    Nunty Modified

    Jerusalem
    Hebrew-US English (bilingual)
    Ce n'est pas donc une question de registre linguistique?
     
  14. Agnès E.

    Agnès E. Senior Member

    France
    France, French
    Si, un peu quand même. :)
    On préfère utiliser l' à l'écrit car il appartient à un registre plus soutenu que l'autre forme, qui n'est conseillée qu'à l'oral ou dans des textes pour lesquels le style n'a pas d'importance ou est volontairement "oral" (courrier personnel, dialogues, etc.).

    Pour les autres formes de textes écrits, il est tout de même nettemetn préférable d'utiliser le l'.
     
  15. Nunty

    Nunty Modified

    Jerusalem
    Hebrew-US English (bilingual)
    Merci, Agnès. Je crois que j'ai compris, mais je voudrais demander une petite précision. Quand vous dites :
    C'est-à-dire, pas seulement après les mots cités plus haut par Passant?

    Merci.
     
  16. Agnès E.

    Agnès E. Senior Member

    France
    France, French
    En réalité, il ne s'agit pas vraiment de savoir après quel mot l'on choisit plutôt l', mais plutôt après quel type de lettre.

    - Si le mot précédent se termine par une voyelle ou une consonne muette (voir ma phrase ci-dessus, mot se prononçant mo, j'ai écrit l'on et non pas on) : il vaut mieux ajouter le l'.
    - Si le mot précédent se termine par autre chose, ou que l'on peut faire la liaison (je ne sais pas quand on ira à Paris se prononce kanton) : on reste on.
     
  17. zaby

    zaby Senior Member

    Une petite précision supplémentaire, lorsque le mot 'on' est suivi par un son l, on évite l'on

    Par exemple :
    il faut que l'on vende la maison mais il faut qu'on la vende et non ...que l'on la:cross:
    ou pour reprendre la phrase d'Agnès :
    ...savoir après quel mot on lui... et non ...quel mot l'on lui:cross: ...
     
  18. CABEZOTA Senior Member

    Paris/Madrid
    french
    Pour mettre tout le monde d'accord, une très bonne synthèse que l'on trouve sur Internet, avec un petit point d'histoire pour les curieux :
    Source: http://www.druide.com/points_de_langue_21.html

    Merci, druide.com !
     
    Last edited: Feb 23, 2010
  19. Thomas1

    Thomas1 Senior Member

    polszczyzna warszawska
    Je jouerai mon rôle avec Dutertre, honnêtement, cela est certain, mais comme l’on sauve des rites loursqu’ils n’ont plus de contenu.

    Quelqu’un pourrait me expliquer en mots simples que le l avant le on veut dire, s’il vous plaît ? Pourrait-se-t-il qu’il soit ici pour faciliter la prononciation ?:confused:

    Merci d’avance,
    Thomas
     
  20. DerDrache Senior Member

    Montréal, QC
    English/US
    1) On peut écrire "l'on" pour un effet aesthetique et il ne signifie rien. Peut-etre l'exemple la plus commune est "que l'on" au lieu de "qu'on".

    [...]
     
    Last edited: Feb 21, 2010
  21. nul Junior Member

    Saint-Denis (93 France)
    thai and vietnamese
    Salut Thomas.

    Cela n'a aucune signification du tout.
    Oui, ça serait peut-être comme tu supposais que c'est pour faciliter la prononciation, et je pense que c'est également pour éviter le hiatus.

    A+
     
  22. Francois114 Senior Member

    Sud-Ouest de la France
    French - France
    Oui, d'accord avec Nul. On appelle ça le "L' euphonique". C'est lié à l'origine de "on" : "homme". Il est donc tout à fait possible que ce "l apostrophe" ait simplement été un article défini aux tous débuts du français et je pense que les deux formes (avec ou sans article) cohabitaient, la forme sans article étant l'équivalent d'un indéfini en ancien français.
    Aujourd'hui, "l'on" est à considérer comme une forme littéraire, pratiquement inexistante dans la langue orale.
    François
     
  23. emmaD Junior Member

    Paris, France
    français, France
    L'on est une forme à lier à l'étymologie du mot on qui est une forme d'ancien français pour homme. L'on signifie donc à l'origine l'homme. De nos jours, le pronom indéfini on a complètement pris son indépendance de pronom et le l' reste surtout pour des questions d'euphonie.
     
  24. chics

    chics Senior Member

    France
    Catalan - Spanish
    Bonjour.

    Hier, dans le journal gratuit Matin Plus, il y avait un article sur la page 5 qui parlait sur les caméras de surveillance en France. Il disait qu'il y en a gens pour et d'autres contre.

    Une déclaration de Didier Annal est écrite:
    "(...) Rien ne remplace la police nationale et l'on peut regretter la diparition de la police de proximité"

    Une autre déclaration, de le maire Roger Dufour:
    "(...) Si l'on peut éviter de la mettre, ce sera mieux"


    Je sais que cettes l' n'ont pas signifié, qui sont là pour une question de cacofonie, mais je dirais que je ne les avait vues écrites jamais, avant!

    Aparentement, on dis toujours et l'on, à l'oral, parce que la liason avec et est moche et en plus interdit. C'est comme ça?

    Et, à l'écrit, ici on a mis ce l' parce que formel... un quotidien... on m'a dit que si je l'écrit sans ce l' "sa passe". C'est un erreur habituel? Ça serait plu informel? Ils ont mis cela parce qu'il s'agit d'écrire une chose ecoutée?

    Qu'est qui e passe avec l'autre example? Si l'on...? Est-ce que je dois pronouncer aussi toujours ce l' ? C'est optionnel ici? Et par rapport a l'écrit?


    Je n'ai trouvé aucun régle et en fait on m'a raconté que c'est parce qu'il n'y a aucun, c'est vrai?

    Toutes vos apports seront bienvenus. Merci d'avant. :p
     
  25. itka Senior Member

    France
    français
    Je ne sais si l'on doit parler de "règle" mais ce l' euphonique est vivement conseillé, aussi bien à l'écrit qu'à l'oral. Bien sûr, ce n'est pas toujours respecté et ce n'est pas une faute dramatique de l'omettre, mais à un certain niveau de langue, c'est dérangeant.

    Il s'agit avant tout d'éviter les hiatus ou les syllabes qui peuvent choquer.
    En effet : "si-on" est avantageusement remplacé par "si l'on", mais si tu as dix-huit ans et que tu discutes avec tes copains, :D, tu peux laisser tomber !
    Par contre, à un examen... l'utiliser sera certainement un plus.

    De même : "qu'-on" doit être remplacé par "que l'on".
     
  26. Paf le chien

    Paf le chien Senior Member

    Soissons
    France-French (Paris)
    Nous cherchons, sur une liste à côté, la raison d'être du « l' » dans la phrase :

    « Quelqu'un que l'on aime »

    S'agit-il d'une valeur purement euphonique ou est-ce plus compliqué que cela ?

    Nous avons noté que :

    -- Seul le pronom « on » accepte le « l' »
    -- « quelqu'un qu'on aime » me paraît parfaitement acceptable et dans le même sens, il me semble...
    -- « que » peut être élidé devant une voyelle (récent d'après le TLFi)
    -- « que l'on aime » sonne mieux (mais plus « pompeux ») que « qu'on aime »

    Mesdames et messieurs les grammairien(ne)s, si vous pouviez nous éclairer...
     
  27. Cristina Moreno Senior Member

    Lebanon
    Lebanon-Arabic
    Salut les amis!
    Dans de structures de phrases pareilles, pourquoi ajoute-t-on le l'? Quelle est sa fonction ou son rôle dans de telles phrases? (ex: pour que l'on ait le temps de... / pour que l'on puisse finir, etc...) Et quand est-il nécessaire de l'employer? (s'il l'est)
     
  28. Piotr Ivanovitch

    Piotr Ivanovitch Senior Member

    France Sud
    France
    Salut Christina,

    le « l' » est ici purement euphonique, on l'utilise chaque fois que l'on veut éviter la syllabe « qu'on => con ».
     
  29. Cristina Moreno Senior Member

    Lebanon
    Lebanon-Arabic
    Est-ce nécessaire d'éviter cette syllabe? Autrement dit, est-ce grammaticalement correcte si on la laisse "qu'on"?
     
  30. tie-break Senior Member

    Oui, bien sûr.
    "Pour qu'on puisse finir" est grammaticalement correct.
     
  31. gabrigabri

    gabrigabri Senior Member

    奥地利
    Italian, Italy (Torino)
    Salut!

    Je pense que vous pouvez m'aider: j'aimerais savoir la difference entre
    il faut prouver qu'on est ...
    il faut provuer que l'on est ...
    pour example francais.

    J'ai cherché sur google, et les résultats sont presque les mêmes.

    [...]


    Merci pour votre aide!!
     
    Last edited: Feb 21, 2010
  32. Piotr Ivanovitch

    Piotr Ivanovitch Senior Member

    France Sud
    France
    Salut Gabri,

    « prouver qu'on est / que l'on est » : grammaticalement et sémantiquement, c'est exactement la même chose ; dans la deuxième tournure on ajoute un L' dit euphonique, pour éviter la sonorité qu'on = con.

    [...]
     
    Last edited: Feb 21, 2010
  33. tie-break Senior Member

    Salut Gabrigabri :)

    Le "l" dit euphonique ne modifie jamais le sens de la phrase.

    Voici ce que dit Grevisse à ce sujet :

    GREVISSE, Le Bon Usage, 13e éd., § 725, f) :</B>
    De son état ancien de nom
    [*], on garde la faculté d'être ACCOMPAGNÉ DE L'ARTICLE DÉFINI dans la langue écrite. [..] En fait, les auteurs en usent assez librement, soit qu'ils mettent "on" seul alors qu'il y a un hiatus, soit qu'ils emploient "l'on" après un mot terminé par une consonne articulée ou par un "e" muet ou encore après un point.
     
  34. Piotr Ivanovitch

    Piotr Ivanovitch Senior Member

    France Sud
    France
    Effectivement, le L' ne remplace rien dans cette tournure, puisqu'il est explétif [Itka a raison, il est euphonique] : il n' a pas de valeur grammaticale.

    Par contre, on dira « prouver qu'on l'est » : là, oui, L' est le pronom qui remplace « français » ; et, dans cette formule, on n'utilisera pas le L' explétif car pas très heureux => prouver que l'on l'est ! ... mais grammaticalement inattaquable.

    « Tu es un homme ? prouve-le, prouve que tu l'es ! »
     
  35. gabrigabri

    gabrigabri Senior Member

    奥地利
    Italian, Italy (Torino)
    On met un "l" euphonique seulement avec "que"?

    Dit-on aussi:

    Si l'on ajoute les choses, etc etc??
    Ou cela ne marche pas?
     
  36. tie-break Senior Member

    Ca marche toujours :thumbsup: (avec ou sans "que" :))

    ...si l'on considère cette situation d'un point de vue différent...
     
  37. Gigote Junior Member

    Switzerland
    Switzerland, French
    Bonjour!

    - La personne à qui je parle
    - La personne à qui elle parle
    - La personne à qui l'on parle

    Savez-vous si l' a une fonction dans la phrase ou s'il sert seulement à éviter l'hiatus ?
    Pourrais-je utiliser à qui on parle à l'écrit, en langage soutenu?

    Merci!
     
  38. DeLaMancha

    DeLaMancha Senior Member

    Plaisir, France
    Français de France
    Il me semble que oui, le l' ne sert qu'à éviter le hiatus et peut être supprimé à l'écrit.
     
  39. swift

    swift Senior Member

    Spanish – Costa Rica (Valle Central)
    Bonjour, Gigote!

    Voici ce que j'ai trouvé sur le site du CNRTL:


    J'espère que cette information te sera utile. Je ne supprimerais pas l'article à l'écrit.


    Swift
     
  40. san mateo Junior Member

    california
    english america
    De temps en temps je vois le pronombre "on" comme ceci: "l'on"
    Pourquoi?

    merci
     
    Last edited: Feb 21, 2010
  41. Aoyama Senior Member

    川崎市、巴里 (黎)
    仏(佛)法語צרפתית Clodoaldien
    Ici, le l' est appelé L/le explétif , il n'a pas de fonction, ou de temps en temps une fonction euphonique. On et l'on signifient la même chose.
     
  42. yourfairlady05 Senior Member

    USA
    English - United States
    Mon professeur de français m'a dit qu'on dit "l'on" avec le mot "que" parce que "qu'on" sonne comme "con" donc on dit "que l'on". Mais je l'ai vu dans quelques autres contextes aussi.
     
  43. Aoyama Senior Member

    川崎市、巴里 (黎)
    仏(佛)法語צרפתית Clodoaldien
    c'est assez vrai, comme d'ailleurs
    ...
     
  44. mraz New Member

    English
    Quelle est la différence entre « on » et « l’on » ? Je utilise « on » tout le temps quand je veux dire que quelqu’un fait une chose : On ne sera pas heureux sans des amis ; Il faut aller au docteur si on est malade ; etc ! Quand est-ce qu’on est besoin d’utiliser « l’on » ?
    Merci d’avance !
     
    Last edited: Jan 8, 2009
  45. Pinairun

    Pinairun Senior Member

    Quand est-ce qu’on (ici, par exemple)) est besoin d’utiliser « l’on » ?

    Il s'agit d'éviter le malsonnant "con". On dit "que l'on".

    Salut
     
  46. Gwynplaine Senior Member

    French
    Il me semble que dans la plupart des cas, (l') on a le choix entre mettre l'article et ne pas le mettre. On peut tout à fait écrire : il faut qu'on..., et aussi : l'on ma dit que...

    Après, c'est surtout une question d'euphonie.
     
  47. 314ns Senior Member

    France
    Français - Bourgogne
    Les 2 sont équivalents mais "Je sais que l'on est heureux" est une forme plus soutenue que "Je sais qu'on est heureux". On utilisera de préférence "que l'on" à l'écrit et "qu'on" à l'oral.
     
  48. oldskool Junior Member

    Dutch
    Bonjour à tous,


    Je voudrais comprendre quelque chose qui me gêne depuis longtemps.
    Je vous offre deux petites phrases exemplaires.

    Des images incroyables que l'on doit au télescope spatial Hubble.
    Les images sont 10 fois plus résolues que ce que l'on a au sol.

    Y a-t-il quelqu'un qui saurait m'expliquer la valeur de ce l' dans ces deux phrases ci-dessus?


    Merci!
     
    Last edited: May 23, 2009
  49. janpol

    janpol Senior Member

    France
    France - français
    avant d'être un pronom, "on" a été un nom et, logiquement, on l'employait avec l'article"l'", on a souvent conservé cette habitude dans la langue écrite soignée. Peut-être y a-t-il aussi la volonté d'éviter de dire "con"...
     
  50. oldskool Junior Member

    Dutch
    Ce sont déjà des reponses utiles.

    Je trouve quand-même un peu étonnant, puisque l'élision est tellement courante dans la langue française.

    Je peux donc conclure que lorsque 'on' est en cause, l'élision ne se fait pas et une simple succession de deux voyelles n'est pas préférable?
    On dit bien 'si après', mais par contre 'si on' ne se dit pas.

    Là, on va donc ajouter le l' pour des raisons stylistiques et euphoniques.
     

Share This Page