poésie frénétique

Discussion in 'Français Seulement' started by simenon, Jan 29, 2014.

  1. simenon Senior Member

    italien
    Bonsoir à tous,
    est-ce que vous connaissez cette expression? S'agit-il d'un genre de poésie? J'ai cherché dans la toile, mais je ne trouve rien qui clarifie mes idées.
    L'expression est insérée dans une liste de livres et genres littéraire que le narrateur cite pour expliquer qu'il lisait des choses très différentes, c'est-à-dire tout ce qui lui tombait sous la main: "des traités savants ou des scénarios, des oeuvres oulipiennes ou Le Festin nu, des biographies ou des poésies frénétiques, des chansons de geste ou le Journal de Uautaud..."
    Merci d'avance
     
  2. janpol

    janpol Senior Member

    France
    France - français
    Je n'ai jamais rencontré ces deux mots associés l'un à l'autre. Peut-être des poèmes d'un romantisme et d'un lyrisme échevelés...
     
  3. lectrice Senior Member

    Toronto, Canada
    Russian/Moscow
    On peut trouver -
    Le Romantisme frénétique français (ou frénétisme) est un courant littéraire de la première moitié du xixe siècle (les alentours de l'année 1830 sont considérés comme son ère de gloire), inspiré par le gothique anglais (Horace Walpole, Matthew Gregory Lewis) dont il reprend les thèmes et parfois le ton, ainsi que par certaines œuvres de Lord Byron.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Romantisme_frénétique

    ...L’appellation « genre frénétique », créée par Charles Nodier en 1821, fait aujourd’hui partie intégrante du vocabulaire des études sur le romantisme...
    http://www.fabula.org/actualites/le...-et-d-un-genre-dans-la-critique-de-_51291.php
     
    Last edited: Jan 30, 2014
  4. simenon Senior Member

    italien
    Merci beaucoup. C'est très intéressant. Comme Janpol, je n'avais jamais entendu désigner cette courant avec ce nom.
     
  5. janpol

    janpol Senior Member

    France
    France - français
    Merci, Lectrice, pour ces précisions. J'ignorais donc totalement l'existence de ce terme assez pittoresque. J'ai cependant la satisfaction d'avoir deviné de quoi il retournait...
     

Share This Page