1. amelia002 Senior Member

    canada, français
    Quelqu'un sait-il si ce juron était en usage au début des années 60?
    Merci :)
     
  2. Logospreference-1

    Logospreference-1 Senior Member

    Lutèce les oies
    français
    Oh que oui, en particulier dans le sud-ouest de la France, au moins chez un grand nombre d'hommes. Mais beaucoup de gens, en particulier des dames mais pas seulement, même dans ces régions, s'en abstenaient complètement et nous reprochaient vivement de ne pas nous en abstenir. En remontant vers Paris la condamnation de ce travers devenait plus sévère, et c'est sur ce point, me semble-t-il, que la langue a pu évoluer, ne serait-ce qu'en raison du brassage entre régions et populations : le mot s'entend plus souvent à Paris que dans les années soixante, j'en sais quelque chose car venant de Bordeaux et ne soignant pas mon langage, je me faisais reprendre très souvent, par des personnes très diverses, alors que de nos jours les mêmes personnes seraient probablement moins sévères, me semble-t-il. Je n'en sais rien, à vrai dire, car grâce à elles je ne le dis plus.
     
  3. Hulalessar Senior Member

    Andalucía
    English - England
    Je l'ai entendu en Ardèche en 1966.

    (Où sont les jours dorés de ma jeunesse?)
     
  4. amelia002 Senior Member

    canada, français
    Était-ce à l'époque un juron perçu plutôt comme typique du sud-ouest, ou perçu, du moins pas les Parisiens, comme provincial? Pouvait-il fait partie du langage branché des jeunes, aux côtés des "sensass" et autres? Sinon, pensez-vous à un juron qui correspondrait davantage au langage des jeunes de années 60? (D'ailleurs toutes les expressions populaires de l'époque me seraient utiles, si vous avez des idées!)
     
  5. Logospreference-1

    Logospreference-1 Senior Member

    Lutèce les oies
    français
    J'ai l'impression que c'est un juron pratiqué dans toutes les régions en tant que juron, mais à grande échelle dans le midi, plus particulièrement dans le Sud-Ouest, surtout à Toulouse, où beaucoup en ponctuent tellement leurs phrases qu'ils n'ont même plus l'impression d'être grossiers. L'évolution dont je parlais consisterait davantage en une certaine banalisation de cette pratique du Sud-Ouest plutôt qu'en une généralisation. Partout l'usage traversait toutes les générations, mais peut-être pas toutes les couches sociales.

    En attendant les autres contributions, je ne me rappelle pas de jurons particuliers aux jeunes dans les années soixante. Il y avait probablement chez eux une tendance à déformer les jurons : nom d'un schtroumpf, nomdidiou, nom de Zeus... Rien de bien marquant, mais je peux me tromper.
     
    Last edited: Dec 8, 2012
  6. merquiades

    merquiades Senior Member

    France
    USA Northeast
    Je ne sais pas exactement quand on a commencé à utiliser ce juron mais je voulais juste vous signaler que "putain" est utilisé très souvent dans l'Est de la France. J'ignorais qu'il avait des origines dans le sud.
     

Share This Page