R grasseyé (uvulaire) d'origine germanique ?

Discussion in 'Etymology, History of languages and Linguistics (EHL)' started by infirmier_qc, Mar 6, 2013.

  1. infirmier_qc New Member

    Montréal, Canada
    Français-Québec
    Je fais des recherches sur l'influence qu'ont eu les langues germaniques, notamment le francique et possiblement le norrois, sur la prononciation du français. Le français me semble très différent des autres langues latines de par sa prononciation et son accentuation. Il semble y avoir une inter-intelligibilité entre le portugais, l'italien, l'occitan/catalan et l'espagnol qui ne trouve pas son équivalent en français, ou est-ce seulement ma perception? Je me demande donc si le francique n'aurait pas influencé notre langue plus qu'ont tendance à l'admettre les linguistes. En particulier, L'R grasseyé qui est un phonème existant en position intervocalique en occitan et en portugais (en initiale aussi pour le portugais) mais pas dans les autres langues latines (à ma connaissance) En revanche, ils existe dans la plupart des langues germaniques occidentales et nordiques, au moins en allophone. J'ai posé la question à un linguiste de l'UQAM qui me dit que contrairement à ce que j'avance, l'R grasseyé serait venu, selon lui, des langues d'oïl et aurait été transmis aux langues germaniques avoisinantes et non l'inverse, soit-disant parce que le français était la langue de prestige. Qu'en pensez-vous?
     
    Last edited: Mar 6, 2013
  2. CapnPrep Senior Member

    France
    AmE
    On dit communément que le [r] dental/alvéolaire a été remplacé en français par le [ʀ] uvulaire "grasseyé" au cours des XVIIe et XVIIIe siècles (ce qui semblerait exclure toute influence du francique ou du norrois). Mais la question mérite sans doute d'être approfondie. Par exemple, le /r/ en position initiale et le /rr/ géminé semblent avoir eu une prononciation distincte du /r/ simple déjà avant cette époque.

    Quoi qu'il en soit, le changement analogue en allemand est survenu encore plus tard (XIXe s. ?). Cela ne prouve pas en soi l'influence du français sur l'allemand — qui est effectivement l'hypothèse prédominante —, mais cela rend très peu probable la transmission en sens inverse que vous proposez.

    Voir aussi les fils suivants :
    The pronunciation of r
    (surtout à partir du post no 34)
    Pronunciation of the French "r"
     

Share This Page