1. The WordReference Forums have moved to new forum software. (Details)

Refrán / proverbe : La culpa no es del chancho sino de quien le da de comer

Discussion in 'Español-Français' started by isor, Feb 2, 2008.

  1. isor Junior Member

    Ile de France
    FRANCE
    Bonjour : Je ne vois pas quel pourrait être l'équivalent en français de ce dicton qui m'est envoyé d'Argentine : "La culpa no es del chancho sino de quien le da de comer". :confused: Le contexte est une maman qui, chaque fois qu'elle sort avec ses enfants, passe devant le supermarché : les enfants lui réclamment des gourmandises et elle cède à chaque fois, elle ne peut pas résister et son budget déjà très mince en est affecté. Je serais tentée de traduire par "elle tend le bâton pour se faire battre", mais je ne suis pas sûre.
    Merci pour votre aide ! :)
     
     
  2. thc2 New Member

    lille
    lille español
    tu pourrais traduire le mot culpa comme "faute" .donc sa serai pas la faute du gamma si no de celle qui lui donne a manger
     
  3. isor Junior Member

    Ile de France
    FRANCE
    En fait je ne pense pas que l'on puisse traduire ce provebe mot à mot : "la faute n'est pas celle du cochon mais de celui qui le nourrit", je cherche un proverbe équivelant en français, je pense aussi à "l'enfer est pavé de bonnes intentions"... mais c'est un peu trop fort à mon goût :eek:
     
  4. lpfr Senior Member

    Paris, France
    France, french
    Je ne veux pas te décourager, mais depuis des années je cherche un équivalent a celui-ci, qui es similaire et dont la traduction littéraire est: "ce n'est pas la faute à l'aveugle mais a celui qui lui donna la matraque".
     
  5. Gévy

    Gévy Senior Member

    Madrid Espagne
    Français France
    Bonjour:

    Je pense que celui-ci pourrait te servir si tu ne trouves pas mieux:

    Les innocents paient pour les coupables.

    Bisous,

    Gévy
     
  6. l_DiNgO_l Senior Member

    Paris France
    Peru Español
    He estado buscando en Internet alguna definición de este proverbio.

    Me da la impresión que es bastante político... cito a luis masci en un post de sólo español titulado: Yo tengo una tía que toca guitarra (proverbio)
    He encontrado también, navegando por el Internet, más información según la cual los famosos chanchos a los que se refiere el proverbio son "los políticos". Por ejemplo las primeras líneas de este sitio
    Pero claro que no estoy del todo seguro de lo que digo, por eso corregidme si me equivoco.


    Por eso es que je suis un peu retissant à utiliser "les innocents paient pour les coupables" ya se omite la noción de culpa y responsabilidad.

    Lo siento pero no tengo por ahora algo que proponerte... Pero estaré pensando en algo.

    Suerte
    Nos vemos
     
  7. Tximeleta123

    Tximeleta123 Senior Member

    Bizkaia (Pays Basque)
    España - Español
    Hola

    No conozco nada similar en francés, pero por si a alguien le sirve de inspiración y se le ilumina la bombilla :idea:, estos son otros refranes que van por ese mismo camino:


    "Ante el defecto de pedir, la virtud de no dar"
    "La culpa no es de quien pide sino de quien da"
    "El pedir es libre"

    Un saludo
     
  8. isor Junior Member

    Ile de France
    FRANCE
    Merci à tous pour vos réponses, ce n'est vraiment pas évident, J'ai cherché dans des vieux bouquins mais je n'ai rien trouvé d'autre, sur internet peu de choses, c'est très approchant du proverbe de l'aveugle en effet
    l_DiNgO_l , très intéressant comme réponse, le site argentin aussi, il se peut en effet que cette expression un peu politique ait été transposée à ces enfants qui sont un peu "tyraniques" avec leur maman, l'un d'eux étant aussi "llenito" (en référence à ce gouverneur de Cordoba, pouquoi pas?),:thumbsup: ma cousine aime à écrire des phrases à double sens, :rolleyes:
    Tximeleta123 , c'est vrai aussi que la phrase "La culpa no es de quien pide sino de quien da" m'éclaire aussi :idea:,
    j'avance pas à pas...
    saludos à tous
     
  9. Cintia&Martine Senior Member

    Français
    Buenas tardes, bonsoir,

    Tu propuesta Isor no está mal. Este es el proverbio entero lo que corresponde perfectamente a la situación:
    Du ministère de la culture.
    Si ampliamos a la política este:
    que se oye arreglado para la circunstancia:
    - Chacun / chaque peuple a les politiques/ le gouvernement qu'il mérite.

    Au revoir, hasta luego
     
  10. isor Junior Member

    Ile de France
    FRANCE
    Merci beaucoup Cintia&Martine pour les citations, ça m'aidera aussi beaucoup pour la traduction
    Hasta luego, au revoir
     
  11. esseiro Senior Member

    Blois -France
    France - français
    hola!!
    " Les fautes des hommes sont relatives à l'état de chacun. "
    Confucius
     
  12. Víctor Pérez

    Víctor Pérez Senior Member

    España
    Français - Español peninsular
    À mon avis, le proverbe qui se rapproche le plus est:

    - La faute de la vache, c'est le veau qui la paye.
     
  13. Cintia&Martine Senior Member

    Français
    Buenas noches, bonne nuit,

    J'avais pensé aussi à ce proverbe, Víctor, mais je ne l'ai pas proposé car, tant qu'ils sont enfants au moins, les gosses ne pâtissent pas de la situation... au contraire ;).

    Au revoir, hasta luego
     
  14. Víctor Pérez

    Víctor Pérez Senior Member

    España
    Français - Español peninsular

    Il ne s'agit pas de pâtir de la situation lorsqu'ils sont enfants, Martine, mais quand ils deviendront grands ;).

    Je pense que tu as eu tort de ne pas proposer le proverbe car si tu lis bien le contexte exposé par isor, il s'adapte parfaitement.
     
  15. isor Junior Member

    Ile de France
    FRANCE
    Très intéresante discussion ! :)
    En effet Vìctor Pérez, il est certain qu'à long terme les enfants vont pâtir de cette situation (même si pour le moment ils en tirent une satisfaction immédiate) : c'est qu'il s'agit de leur éducation, la maman ne sait pas dire non, mais sa situation économique ne lui permet plus de céder alors elle détourne son chemin, elle ne va plus rendre visite à sa soeur et ainsi ne passe plus devant le magasin ! Lorsque son porte-monnaie sera un peu mieux rempli, elle retournera voir sa soeur et cèdera à nouveau aux caprices de ses enfants. Que deviendrons ces adultes qui ne sauront pas résister à leurs moindres désirs, qui plus est dans un pays où la situation économique est difficile pour beaucoup ?
     

Share This Page