1. The WordReference Forums have moved to new forum software. (Details)

s'y en servir

Discussion in 'Français Seulement' started by MonsieurEff, Jan 6, 2009.

  1. MonsieurEff New Member

    English
    Peut-on dire "s'y en servir" en [FONT=&quot]français[/FONT]?

    Il me semble faux, mais je ne sais pas pourquoi

    merci bien
     
    Last edited: Jan 6, 2009
  2. JeanDeSponde

    JeanDeSponde Senior Member

    France, Lyon area
    France, Français
    Non...
    S'y servir -> se servir
    S'en servir
    -> se servir de ça
    Mais on ne peut pas combiner (ne me demandez pas pourquoi !)
    Je dirais S'en servir là[-bas].
     
  3. MonsieurEff New Member

    English
    merci, Jean

    je ne te le demanderai pas....

    quelqu'un d' autre? :)
     
  4. Virtuose

    Virtuose Senior Member

    Polish/Poland
    D'accord avec Jean: on ne les combine pas ces pronoms. Une seule exception:
    il y en a (beaucoup, trop, peu...) :)
     
  5. JeanDeSponde

    JeanDeSponde Senior Member

    France, Lyon area
    France, Français
    Excellente exception!
    Donc il peut y en avoir d'autres;)...
    Poland - one point:D
     
  6. Moon Palace

    Moon Palace Senior Member

    Lyon
    French
    Le problème vient de la construction du verbe se servir qui n'est pas un verbe transitif direct: se servir de quelque chose. On peut donc dire s'en servir (en = de l'outil), et s'y servir (y = là-bas). Mais effectivement on ne peut combiner les deux.
    Par contre, il y a est une expression qui fonctionne comme un transitif direct: il y a du chocolat dans le placard. (juxtaposition simple des compléments). Et on peut donc combiner: il y en a.
    Autre exemple: il a apporté du pain dans la cuisine => Il y en a apporté.
     
  7. CapnPrep Senior Member

    France
    AmE
    On a parlé de la possibilité de combiner les pronoms y et en dans plusieurs fils, par ex.
    en y
    S'en aller + y

    Je ne pense pas qu'on ait encore cité Grevisse à ce sujet (§682, b, 4º) : « Quand un verbe est accompagné à la fois de en et de y, on place y devant en. Dans la langue courante, cela ne se trouve que dans Il y en a (aux divers temps). » Mais il donne ensuite quelques autres exemples :

    • Il doit s’y dire furieusement d’infamies – et peut-être s’y en faire.
    • J’ai tenu à ce que tous les ouvrages mentionnés dans le texte figurassent […] dans le Tableau chronologique. […] il ne faut pas y en chercher d’autres.
    • Certains pourraient trouver dans cette répétition quelque charme, et […] moi-même, à force de me redire ce vers, je finis par y en trouver.
    • Puis ce fut 1914 et la guerre, où je m’en fus. / Je m’y en fus, après avoir pris l’air de la classe de rhétorique.
    • Ce numéro du jeudi après-midi est celui du Monde des livres. C’est dire que les intellectuels décadents s’y en donnent à plume joie.
     
  8. JeanDeSponde

    JeanDeSponde Senior Member

    France, Lyon area
    France, Français
    Respect, MP:) - ma grand-mère avait raison quand elle disait qu'il y a des règles pour tout...
    Application :
    A l'époque, j'ai joué plusieurs morceaux à Woodstock avec Santana.
    Des morceaux, j'y en ai chanté plus d'un...

    (Mais ma grand-mère ne m'a jamais expliqué pourquoi événement prenait deux accents aigus:D)
     
    Last edited: Jan 6, 2009
  9. Fred_C

    Fred_C Senior Member

    France
    Français
    Complétement hors-sujet :
    Au sujet des accents aigus :
    Les instituteurs ont largement colporté le mythe selon lequel tout ce qui se prononce [ε] s'écrit "È". (avec un accent grave).
    C'est une règle fausse.
    Les E accent grave se prononcent tous [ε], mais la réciproque est fausse. (Tout ce qui se prononce [ε] ne s'écrit pas nécessairement avec un accent grave.)
    On constate que la majorité des E accent grave se trouve à l'avant-dernière syllabe d'un mot, quand la dernière syllabe se termine par un E muet.
    Il y a aussi des E accent grave au milieu de mots, à condition que la syllabe suivante se termine aussi par un E muet, mais c'est assez exceptionnel.
    "événement" ne serait donc pas une exception.

    Une autre utilisation du E accent grave est juste avant un S final. Cette utilisation sert à ne pas confondre le mot avec le pluriel d'un mot qui se termine par un E accent aigu.
     

Share This Page