s'y laisser aller / se laisser y aller - place du pronom

Discussion in 'Français Seulement' started by savin, Dec 29, 2012.

  1. savin Senior Member

    greek
    Bonjour,

    Jean Paul-Sartre a écrit : "La rêverie, justement, n'est pas le rêve: l'homme qui s'y laisse aller se raconte des histoires auxquelles il ne croit point ."
    Je m'interroge alors sur la place du pronom y . Selon ce que j'ai étudié dans les livres de grammaire on dirait: "L'homme qui se laisse y aller ..."

    En effet, mon livre de grammaire atteste que seuls les pronoms le ,la ,les, se placent devant le verbe conjugué si celui-ci est un verbe de perception ou un des verbes laisser,faire, envoyer.

    par exemple on dit : "Je laisse mon fils entrer dans la maison" => Je le laisse y entrer et non pas "je l'y laisse entrer."
    "Je vois mon fils entrer dans la maison" => Je le vois y entrer et non "je l'y vois entrer."

    Je ne peux pas vraiment comprendre pourquoi on dit " je m'y laisse aller " et non " je me laisse y aller.Parce qu'il s'agit peut-être d'une expression? Toutefois je ne peux pas l'expliquer en matière grammaticale.

    Merci beaucoup.
     
  2. Mauricet Senior Member

    near Grenoble
    French - France
    La seule explication que je vois est qu'ici il ne s'agit pas de se laisser aller-à-la-rêverie, mais de se laisser-aller à la rêverie. Mon fils peut entrer dans la maison et je peux le laisser faire (y entrer). Mais personne ne va à la rêverie.
     
  3. Nimls Junior Member

    France
    french
    Soit dit en passant, il est courrant de faire ça à l'oral, "je l'y ai laissé entré" ne me choque pas et me semble même plus fluide.
     
  4. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    C'est surtout le tour le plus fréquent, à l'oral comme à l'écrit. Selon Grevisse (§ 684, b, 1º) :
     
  5. savin Senior Member

    greek
    Bonjour Monsieur Capello,

    Si j'ai bien compris on peut dire soit "je vous en regarde manger", soit "je vous regarde en manger"? Mon livre de grammaire cite seul la deuxième construction comme possible.
    Concernant ma question initiale, ne peut-on pas finalement dire "l'homme qui se laisse y aller... "?

    Merci.
     
  6. Maître Capello

    Maître Capello Mod et ratures

    Suisse romande
    French – Switzerland
    Oui, les deux sont possibles et correctes. Toutefois, dans cet exemple, la seconde est beaucoup plus fréquente.

    Je dirais que non parce qu'il s'agit là de l'expression toute faite se laisser aller à qqch. En effet, je ne pense pas que l'on puisse dire que à qqch (ou y) se rapporte uniquement au verbe aller.
     

Share This Page