un stigmate religieux, une protestation obscure de l'atavisme confessionnel

Discussion in 'Français Seulement' started by ironjawedangel, Dec 10, 2012.

  1. ironjawedangel New Member

    Turkish
    Bonjour à tous,
    j'ai un peu de problème de comprendre ce que que cette phrase veut dire exactement: "Je passe, dans mon milieu pour haïr le théâtre. A ce propos on dénonce même, chez moi, un stigmate religieux, une protestation obscure de l'atavisme confessionnel contre le gout trop répandu d'un spectacle dit immoral".
    Ce que je comprend est que l'utilisation des mots "stigmate" et "confessionnel" n'est pas directement liée à la religion, mais elle est plutôt figurative. Ai-je raison? Est-ce qu'un français peut m'aider un peu à mieux comprendre le passage.
    Merci en avance.
     
  2. yannalan Senior Member

    france, french, breton
    On pense que si tu n'aimes pas le théâtre, c'est à cause d'un reste de religion ancré en toi.
     
  3. SergueiL Senior Member

    Noumea
    Français
    "stigmate" est effectivement employé au sens figuré mais sa connotation religieuse reste présente dans cette phrase. "confessionnel" est au contraire au sens propre (je ne connais pas de sens figuré de cet adjectif), il est grosso modo synonyme de "religieux".
    Traditionnellement la religion condamne le théâtre qu'elle juge immoral et celui qui parle ici a la réputation de ne pas aimer le théâtre à cause d'un fond religieux ancestral que certains croient déceler chez lui. L'auteur dénonce à la fois un sophisme (la religion n'aime pas le théâtre - tu es religieux - donc tu n'aimes pas le théâtre) et les a priori dont il est victime.
     
  4. ironjawedangel New Member

    Turkish
    Sergueil, merci beaucoup, tu es merveilleux!
     

Share This Page