à leur suite

< Previous | Next >

yuechu

Senior Member
Canada, English
Bonjour !

I recently read the following sentence in a Québécois play (Zone): "Roger va sortir à leur suite mais le chef l'arrête." I was wondering, what does "à leur suite" mean? Does that simply that he is going to go out after the others? (Is "à leur suite" a common expression in French?)
Merci d'avance ! :)
 
  • Garoubet

    Senior Member
    French - France, Quebec
    Sortir à la suite de quelqu'un means to follow somebody out. It's common French. What is not is "va sortir" in this context.
     

    yuechu

    Senior Member
    Canada, English
    Thank you both for your replies! :)

    What is not is "va sortir" in this context.
    Oh really? What would normally be said instead? Would the futur simple be more commonly used here? (or maybe "Il allait sortir à leur suite..." ?)
     

    tartopom

    Senior Member
    French
    I'd probably say Roger va sortir derrière eux mais le chef l'arrête. Or Ne ferme pas la porte, je vais sortir derrière toi instead of je vais sortir à ta suite.
     

    Locape

    Senior Member
    French
    I would say 'il est sorti à leur suite' or 'il va sortir derrière eux'. 'Il va sortir à leur suite' sounds clumsy in FF, it's probably QF.
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    "Sortir/entrer à la suite de qn" est correct et s'emploie en français de France*. "Sortir derrière qn" est pour moi du langage parlé.

    C'est "il va sortir" qui ne sonne pas bien. On veut dire : Roger s'apprête à sortir/fait mine de sortir à leur suite / s'apprête à les suivre, mais le chef l'arrête/l'en empêche.
    is about to :tick:

    * - Donnant des coups de tous côtés, ils poussaient les femmes et les vieillards devant eux pour sortir à leur suite. (Françoise Chandernagor, membre de l'Académie Goncourt)
    - Protégés par ce mouvement audacieux, les valets et les cavaliers pénètrent à leur suite. [leur : celle des vieux soldats] (Napoléon III)
    - Ceux, au contraire , qui (...), ouvrent aux hommes le royaume des cieux, et en y entrant les premiers ils excitent les autres à y entrer à leur suite. (Thomas d'Aquin, Évangile)
     

    Nicomon

    Senior Member
    Langue française ♀
    'Il va sortir à leur suite' sounds clumsy in FF, it's probably QF.
    Il a bon dos le français québécois. :rolleyes: Cette pièce de Marcel Dubé a été écrite en 1953.
    L'auteur explique le mouvement des acteurs sur la scène... ça ne fait pas partie du texte comme tel.
    TARZAN—Non vous avez pas le droit, vous avez pas le droit, c'est de la saloperie, de la saloperie, vous avez pas le droit...(Ledoux l'empoigne par le milieu du corps et le fait sortir de force.) Ciboulette, Ciboulette!...Tais-toi Ciboulette!...Aie pas peur Ciboulette...aie pas peur...ils ont pas le droit ... Ciboulette!... (Le reste se perd. Roger va sortir à leur suite mais le chef l'arrête.)
    Source (p. 92) : http://brosseau.yolasite.com/resources/Zone_Acte 2.pdf

    On dira peut-être que ma tournure est québécoise, ou vieillie, mais j'aurais dit : Roger va pour sortir à leur suite...
    Et là, le sens serait : est sur le point de / s'apprête à... (is about to).

    Extrait de cette page de la BDL : Être, aller ou venir pour
    Dans toutes ces expressions exprimant un futur proche, on constate que le verbe perd son sens plein et agit comme un semi-auxiliaire, l’effet d’imminence étant notamment porté par la préposition pour.
    - Elle allait pour sortir quand le téléphone a sonné. (ou : allait sortir, était sur le point de sortir)
    Quant à la périphrase aller pour suivie de l’infinitif, elle est bien décrite dans la grammaire Le bon usage de Grevisse, qui cite des auteurs des XIXe et XXe siècles et mentionne que le tour est fréquent dans les indications scéniques au théâtre.

    Exemples littéraires :
    - Il va pour sortir et voit la marquise. (A. de Musset, cité dans Le bon usage)
     
    Last edited:

    Locape

    Senior Member
    French
    Il a bon dos le français québécois. :rolleyes: Cette pièce de Marcel Dubé a été écrite en 1953.
    L'auteur explique le mouvement des acteurs sur la scène... ça ne fait pas partie du texte comme tel.
    Je comprends mieux si ça ne fait pas partie du texte, mais je m'étais justement dit, si j'écris que ça sonne bizarre en français, pour sûr un(e) canadien(ne) va me tomber dessus en me rappelant que c'est courant en québécois ! 😚😉
     
    < Previous | Next >
    Top