être fanny

keumar83

Senior Member
French
Bonjour,

Je voulais savoir s'il existait une expression équivalente en anglais pour l'expression "être fanny", qui à l'origine vient du jargon de la pétanque mais est très utilisée en rugby également.

Être fanny ou (Se) prendre une fanny : perdre une partie sur le score de 13 à 0. L'équipe ayant gagné peut alors se prévaloir d'avoir mis une grosse mine à ses adversaires.

Merci d'avance
 
  • Jean-Michel Carrère

    Senior Member
    French from France
    In case keumar's question wasn't quite clear, is there a set (colloquial) phrase in English for "lose without scoring a single point" ?
     

    KaRiNe_Fr

    Senior Member
    Français, French - France
    Salut,

    J'ajoute juste qu'on entend aussi « embrasser/baiser Fanny » ou encore (et c'est plus fréquent dans ma région) « Faire Fanny ». Pour une explication de l'expression, voir ici par exemple.
    À la belote, « être capot » est utilisé quand on n'a marqué aucun point...
     

    funnyhat

    Senior Member
    American English
    The most common expression over here is to say that the team was shut out. (The verb is to shut out, while the name for such a game is a shutout - one word.) In more informal speech, you could say that the team was "blanked," or that it "put up a goose egg [on the scoreboard]."
     

    Nicomon

    Senior Member
    Langue française ♀
    Salut,

    Je souligne au passage (et le dico WR le confirme) que "fanny" en anglais peut justement se traduire par fesse. Le prénom n'a peut-être pas été choisi au hasard. :confused:

    Ils ont parlé un peu de l'expression (que je ne connaissais pas) dans ce fil

    Dans ce petanque glossary on suggère : to Fanny, kiss Fanny, do a Fanny, be Fanny, or lose a Fanny. Mais hors contexte, je n'aurais pas compris et j'aurais peut-être traduit kiss Fanny par kiss ass = lécher les bottes. :p

    Le dico Robert & Collins suggère "to have lost all (the) tricks " pour traduire être capot.
     
    Last edited:

    hunternet

    Senior Member
    France - French
    Je souligne au passage (et le dico WR le confirme) que "fanny" en anglais peut justement se traduire par fesse. Le prénom n'a peut-être pas été choisi au hasard. :confused:
    Oui, il s'agit du "popotin" (cf. le lien de Karine).
    Cette expression est également utilisée au baby-foot, où le perdant doit passer sous le baby-foot, que ses adversaires prennent un malin plaisir à déplacer afin que le perdant reste dessous...(je sais, ça sent le vécu)
     

    Arrius

    Senior Member
    English, UK
    "Sweet Fanny Adams" Topsie
    Right! I hadn't thought of that. It is a euphemism for Sweet F*ck All , and both the original expression and the euphemism are often reduced to Sweet F.A. = zilch/nix/ zero/ nada. (Oh, I've just noticed that your link refers to this obscenity at the end). But I doubt if it is ever used in sport. Alternative expressions for this are sodall and buggerall. Dylan Thomas's village in the Prose Poem "Under Milkwood" is Llareggub (pron. chlaragib) and in early editions spelt as Llareggyb to avoid offence, which looks very Welsh but is actually buggerall backwards.
    I can imagine a conversation after a match that goes: "Well, boyo, how many did your side score then?" "Sodall/Buggerall!"
     

    Arrius

    Senior Member
    English, UK
    loose your shorts:) bédéiste

    I am not familiar with the above idiom or the preceding two, but I think you must have meant lose (loosen, seems unlikely) your shorts.
     

    L'irlandais

    Senior Member
    Ireland: English-speaking ♂
    In case keumar's question wasn't quite clear, is there a set (colloquial) phrase in English for "lose without scoring a single point" ?
    Hello Jean-Michel Carrère,
    In answer to keumar83's question, yes there does exist a colloquial expression in English. The term used in the context of losing heavily is : to get a drubbing (which is to get a right trouncing)
    However as pétanque is hardly a national sport in the UK, the phrase is specifically used in the context of Rugby 'n Cricket.
     

    janpol

    Senior Member
    France - français
    J'ai lu dans un livre entièrement consacré à ce noble sujet une origine un peu différente de celle que donne le lien indiqué plus haut (quelle est la bonne ? Je ne sais...) On y parle de "boule lyonnaise" et d'une jeune fille un peu simplette (et généreuse) qui n'hésitait pas à présenter ses fesses aux joueurs malheureux... Le "jeu provençal" et la "pétanque" se sont par la suite emparés de la tradition du baiser à la Fanny. Pour un amateur d'art naïf, il y a là une mine d'oeuvres intéressantes car les tableaux accrochés dans les bars ont le plus souvent été réalisés par des peintres du dimanche. Dans certains villages provençaux, on note au dos du tableau, tout au long de l'été, le nom des joueurs qui "ont baisé Fanny" et, au cours de l'hiver, on organise un "repas des Fanny" : le prix que doivent payer les convives est proportionnel au nombre de leurs défaites par 13 à 0...
     

    Frecossais

    Member
    English - Scotland
    Was looking for something else (to which I found an answer; got to love this forum) and stumbled across this old thread. Just wanted to add that there is an equivalent in Scotland - if you lose without scoring a point (in pool, say, but it could apply to five-a-side football, squash, etc.), then you have been 'grannied'. The noun is 'granny', i.e. "I did everything I could in the final frame to avoid the granny." :)
     

    orlando09

    Senior Member
    English (England)
    Is it really true as it says on a site linked to from the one linked to above, that usually places where pétanque is played have some sort of image of "Fanny" for the losers to kiss? It's new to me (though I suppose it means in bars frequented afterwards by boulistes, not at the actual piste. I must look out for this.

    By the way, I also asked myself if it could really just be a coincidence that "fanny" means bottom in American English.. (and "front bottom" in BE)
     

    Arrius

    Senior Member
    English, UK
    J'ai lu dans un livre entièrement consacré à ce noble sujet une origine un peu différente de celle que donne le lien indiqué plus haut (quelle est la bonne ? Je ne sais...) On y parle de "boule lyonnaise" et d'une jeune fille un peu simplette (et généreuse) qui n'hésitait pas à présenter ses fesses aux joueurs malheureux... Le "jeu provençal" et la "pétanque" se sont par la suite emparés de la tradition du baiser à la Fanny. Pour un amateur d'art naïf, il y a là une mine d'oeuvres intéressantes car les tableaux accrochés dans les bars ont le plus souvent été réalisés par des peintres du dimanche. Dans certains villages provençaux, on note au dos du tableau, tout au long de l'été, le nom des joueurs qui "ont baisé Fanny" et, au cours de l'hiver, on organise un "repas des Fanny" : le prix que doivent payer les convives est proportionnel au nombre de leurs défaites par 13 à 0...

    Je me demande s'il ne s'agit pas de la Fanny de Marcel Pagnol que son amant Marius a laissée enceinte quand il est parti en mer. Dans le film de 1961 avec ce titre c'est la belle Leslie Caron qui a incarné ce rôle et que l'on aurait embrassé de bon coeur.
     
    Last edited:

    janpol

    Senior Member
    France - français
    c'est plutôt l'inverse : Pagnol a dû appeler son héroïne "Fanny" en raison de la "popularité" de ce prénom en Provence.
     
    Top