être refait

< Previous | Next >

newg

Senior Member
(France)-ais
Bonjour les amis,

Je parlais à un ami (qui traîne ici d'ailleurs) et je lui ai dit : "Je suis refait j'ai réussi mon partiel".
Et il a pas compris. Bien sûr :p

Est-ce que vous utilisez cette expression ou du moins la connaissez ou bien?
Si non, vous utilisez quoi?

"être refait" veut dire "être trop content" au passage.

Hâte de lire vos réponses.
 
  • newg

    Senior Member
    (France)-ais
    Non mais c'est pas dans ce sens là!
    Je veux savoir si vous utilisez ou connaissez l'expression telle que je l'utilise et si non, quelle est celle que vous utilisez.
     

    TitTornade

    Senior Member
    Salut mon B.... euh ! NewG !
    "être trop content" ? Ca se dit en français correct ça ? :p

    La Lorraine est une terre à part ou je parle mal le NewG ! Vraiment, je n'ai jamais entendu dire "je suis refait" pour dire que je suis heureux ! Je ne sais même pas comment le prononcer : "chui rfè" ? "chui rfé" ? :)

    En fait, je conjugue toujours le verbe "refaire" avec l'auxiliaire "avoir" :
    "J'ai refait l'expérience une seconde fois, pour être sûr du résultat." :p
    (prononcé : "jè rfé")
    sauf s'il pronominal : "Je me suis refait un petit déjeuner pantagruélique ce matin ! Mmmmmmmm je suis trop gourmand !!!"… :p
     

    newg

    Senior Member
    (France)-ais
    Bon je te l'accorde "être trop content" n'est pas très français mais c'était pour garder le côté informel et familier de la chose :)

    Ça se prononcera : chui refé (personnellement je dis ça) ou chui rfé.

    Ici, on l'entend souvent, très souvent je dirais même. Après il est vrai que ça fait un peu bizarre de l'entendre de la part d'un "adulte". Si ma mère disait ça, je la regarderais étrangement.
     

    enoo

    Senior Member
    French - France
    Je suis déjà trop vieille, ou trop à l'ouest :p pour connaître cette expression, du moins avec ce sens.

    En fait, je la comprends avec le sens donné par Barsac.
    Du coup, j'aurais presque compris le « Je suis refait j'ai réussi mon partiel » comme « Je suis trop énervé j'ai réussi (et pour une obscure raison, je voulais foirer) » :)

    C'est marrant que ça soit employé avec un sens bien différent du sens originel, je me demande comment ça a pu arriver.
     

    itka

    Senior Member
    français
    Il y a bien le "se refaire" du joueur qui a beaucoup perdu et qui rêve de regagner ... Je me suis refait !
    Oui, ça m'a fait penser aussi à ce sens, mais vraiment ce n'est pas naturel pour moi, hors du contexte du jeu. Le joueur qui a beaucoup perdu et qui veut "se refaire"...
    Sinon, je ne connais que le sens que donne barsac.
     

    Lacuzon

    Senior Member
    French - France
    Bonjour,

    Avec le Barsac, on n'est pas refait, on complètement fait ! OK -> je sors :D

    Je crois que je suis de la même génération que Barsac et Mauricet.
     

    TitTornade

    Senior Member
    Bonjour,
    Est-ce que ça n'est pas régional ou local ou très localisé comme expression ?
    NewG : tu l'entends très souvent :
    - dit par toi ?
    - dit par tes potes ?
    - dit par tes voisins proches ?
    - dit par les sud-bourguignons et nord-lyonnais ?

    :p:p:p
     

    KaRiNe_Fr

    Senior Member
    Français, French - France
    Salut newg,

    J'aurais été plongée dans des abysses de perplexité en entendant ta phrase... Il est coincé, maintenant qu'il a réussi ses partiels il n'a plus d'excuse pour faire telle autre chose (travailler ? :eek: ), peut-être ? :confused:
    Je dis bêtement que je suis aux anges quand je suis sur un petit nuage de bonheur. :p
     
    Last edited:

    Nicomon

    Senior Member
    Français, Québec ♀
    Je dis bêtement que je suis aux anges quand je suis sur un petit nuage de bonheur. :p
    Et moi je dis que je suis aux oiseaux. :p
    être aux oiseaux : [Québec] être aux anges.
    Je connais « se refaire », mais je n'aurais pas compris « être refait » ni dans le sens de newg, ni dans celui de Barsac. Dans le sens de Barsac, je dis se faire avoir (ou d'autres mots québécois très familiers).
    (prononcé : "jè rfé")
    Vraiment? Mais c'est à l'envers, non? Je dirais ai= é ait = è... donc : jé rfè. Mais bon, je suis québécoise et à mon âge, on ne se refait pas facilement. :D
     

    newg

    Senior Member
    (France)-ais
    @ TitTornade : Cette expression est majoritairement dite :
    - Par moi
    - Par mes potes

    Je peux pas dire si ça vient de Bourgogne ou de Lyon à vrai dire... Mais comme je l'ai déjà dit plus haut, ça me choquerait de l'entendre de la part de ma mère et encore plus de ma grand-mère. Pour moi c'est une expression de "jeunes" mais ma mère la comprend par exemple.

    Content de lire vos exemples Karine et Nico ! Je dis aussi "être aux anges" mais pas dans ce contexte. Je le dirai plus après avoir écouté mon copain jouer du piano ou devant un super bon film, genre :

    "Oh il joue trop bien, je suis aux anges quand je l'écoute"
    "J'ai l'aprèm à regarder DH, j'étais aux anges".

    Je trouve l'expression québecoise toute mignonne ! :)

    Vraiment? Mais c'est à l'envers, non? Je dirais ai= é ait = è... donc : jé rfè. Mais bon, je suis québécoise et à mon âge, on ne se refait pas facilement. :D
    Pour ma part je prononce "jè rfé" et non "jé rfè" qui, pour le coup, sonne très étrange.
     

    TitTornade

    Senior Member
    Hihihi !!
    Moi, je vis maintenant entouré de gens qui diraient "jè rfè", d'autres qui diraient "jé rfé"... Je crois qu'à l'origine, j'aurais dit comme Nicomon : "jé rfè"... Il faut que j'interroge mes parents :D
    Aujourd'hui... je ne sais pas comment je l'aurais dit... mais je sais que je ne l'aurais pas compris comme NewG :p:p:p:p

    C'est clair NewG ? :p :)

    "être aux oiseaux" ? Hihihi !! Je comprendrais que quelqu'un qui "est aux oiseaux" est tête en l'air, un peu dans son monde :D
     
    < Previous | Next >
    Top