être suspect

Cina_Cay

Member
English
Hi,

Could anyone please help me understand the following sentence ? It's from an article that I'm reading. What would it mean to say "il n'a jamais cessé d'être suspect à ceux qui s'occupent des problèmes d'éducation". I'm unable to relate to the word "suspect".

1632380236644.png
 
  • OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Je comprends ceci : Le baccalauréat n'a jamais cessé de susciter la méfiance de...
    arouse/cause mistrust in...

    Pour mieux comprendre le fond de la pensée du ou des auteurs, tu peux lire le texte de 1890 . (Google Books)
    Ajout : lien mort ; voir ci-dessous
     
    Last edited:

    Cina_Cay

    Member
    English
    Je comprends ceci : Le baccalauréat n'a jamais cessé de susciter la méfiance de...
    arouse/cause mistrust in...

    Pour mieux comprendre le fond de la pensée du ou des auteurs, tu peux lire le texte de 1890 . (Google Books)
    Merci beaucoup.
     

    hugomd

    New Member
    English
    For what it's worth, "suspect" has the same meaning in English.

    In the same way one might describe a "suspect" in a police investigation (a person of interest), one can say an individual is "suspect" (they are of interest).
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Est-ce que ça ne serait pas plus idiomatique de dire 'suspect aux yeux de ceux qui s'occupent...' ?
    Est-ce tu trouves que « être suspect à quelqu'un » est peu idiomatique ? C'est du bon français et tellement plus concis qu'« être suspect aux yeux de » :)

    Adjectif, verbe ou adverbePrépositionExemple
    adj.àsuspect à qqn
    desuspect de crime contre l’humanité
    Source : suspect - Entrées commençant par S - Le Rouleau des prépositions - TERMIUM Plus® - Bureau de la traduction

    Cet homme m'est suspect, me devient suspect. Cela le rendit suspect à son parti.
    SUSPECT : Définition de SUSPECT

    Exemples dans la littérature :
    - Dès qu'un homme était suspect à un comité révolutionnaire, il était mis provisoirement en prison (1796)
    - car il était suspect à tout le monde et accusé d'avoir pris part au meurtre du seigneur comte (1825)
    - Caraffa cependant était suspect à l'empereur (1844)
    - Il est suspect aux musulmans non moins qu'aux chrétiens et calomnié par tous. (1928)
    - Ainsi l'humanisme juridique était suspect aux uns comme aux autres (1963)
    - Il est à noter cependant que le « genre artiste » est suspect aux partisans de l'ordre (1972)
    - Quant à lui, Franz, il est suspect à tous : suspect comme juif aux Tchèques et aux Allemands qui l'entourent ; suspect aux juifs, parce qu'il vit, en somme, comme un intellectuel allemand (1973)
    - Toute douceur était suspecte à Mme Paul Gide. (1991)
    - Rousseau était suspect aux autorités religieuses (1997)
    - Salariés, ils sont suspects à certains employeurs ; payés par le patron, ils le sont à certains syndicalistes (1997)
    - Malgré son dévouement, il est suspect aux paolistes à cause de l'uniforme qu'il porte (2018)

    Les Échos, 2004 : "Le monde extérieur à l'Amérique est suspect au président sortant et lui est étranger à plus d'un titre".
     

    joelooc

    Senior Member
    French (Provence)
    "suspect à" m'a aussi irrité l'oreille mais comment tenir tête à une telle avalanche de références sur trois siècles.:):)
     
    Top