œufs à la coque

< Previous | Next >

giuseppegg

Senior Member
Italian
Bonjour, j'ai un problème serieux, de lexique; je ne trouve nulle part une suggestion pour
bien saisir la nuance argotique (?) de "oeuf à la coque"; voilà Céline, Voyage:
"Il veut me parler. Je l'écoute. « Restons pas dehors ! qu'il me dit. Rentrons ! » Je rentre avec lui. Voilà. « Cette terrasse, qu'il commence, c'est pour les oeufs à la coque ! Viens par ici!»".
Pouvez-vous m'aider?
Je vous remercie d'avance, g
 
  • Comtois

    Senior Member
    Français
    A priori, il n'y a rien d'argotique : cette terrasse, c'est celle où il prend ses œufs à la coque (sans doute au petit déjeûner). Je ne vois pas de raison de chercher plus loin. Il n'y a pas de sens caché, je pense.
     

    pointvirgule

    Senior Member
    langue française
    « Cette terrasse, qu'il commence, c'est pour les œufs à la coque! Viens par ici ! » Alors, on remarque encore qu'il n'y avait personne dans les rues, à cause de la chaleur ; [...] (L.-F. Céline, Voyage au bout de la nuit)
    Avec la phrase suivante, on comprend qu'il fait très chaud sur la terrasse : les œufs y cuiraient dans leur coque. ;)
    C'est pour cette raison qu'Arthur Ganate suggère de rentrer dans le café.
     

    giuseppegg

    Senior Member
    Italian
    Merci à tous les deux,
    merci beaucoup. Un site (de lexicologie) québécquois m'avais mis sur la mauvaise piste; une chercheuse écrit avec assurance: équivalent d'idiot(s).
    Un ami belge suggère:
    "Et pourquoi il veut pas cette terrasse ? Parce qu'il fait trop chaud ou trop froid?
    Ou parce que c'est pour les ploucs, les pèquenauds?"
    Mais il ajoute qu'il ne sait pas trop bien.
    Dans la suggestion de l'ami belge, donc,

    l'idée que ce soit un mot argotique dont la nuance est méconnue, et aussi une autre interpretation (la chaleur affreuse, "à y cuire les oeufs" [dans les terrasses], sur lee petites tables dehors, en plein air, sous le soleil d'été).
    Troisième possibilité: la première suggestion de Comtois: la terrasse est destinée à y consommer les oeufs à la coque, au petit déjeuner (mais il y aurait aussi l'Idée que pas tous le monde y prennent ça, parce que eux, le héros, Bardamu, et son copain, rentrent...). Je ne sais pas.
    je vous remercie, merci, G

    ps:
    une autre suggestion (mais je ne suis pas trop d'accord):
    "Ou alors Oeuf à la coque : les clients qui vont dehors en terrasse vont là pour bronzer, car ils sont blancs comme des oeufs à la coque ?Blancs-becs ?"
     
    Last edited:

    snarkhunter

    Senior Member
    French - France
    Je pense que c'est bien la métaphore de la "cuisson" sur une terrasse surchauffée qu'il faut comprendre ici. Ce qui m'étonne pourtant beaucoup, c'est la référence à des oeufs à la coque (qui cuisent dans une eau bouillie), alors qu'on associe généralement un lieu brûlant à la cuisson d'oeufs sur le plat !

    Enfin, nous ne sommes pas non plus ici dans le cadre d'un discours rigoureux, alors !...
     

    giuseppegg

    Senior Member
    Italian
    Bonsoir Snarkhunter, merci pour ton aide; je me sens très rassuré maintenant; je vois l'image, merci; je vais penser à une expression italienne interessante et précise, merci G
     
    < Previous | Next >
    Top