a safe house

wildboar

New Member
UK English
What is the Franch equivilant of "a safe house" in the context of spys and the security services?
 
  • Quantz

    Senior Member
    French
    "Lieu sûr" me pose un problème, par exemple dans une phrase comme :

    "Donnons-nous rendez au lieu sûr mardi matin."

    Cela sonne maladroit…

    "Donnons-nous rendez-vous en lieu sûr" (qui serait la formule correcte) ne désigne plus LE lieu sûr, mais un lieu, et le sens se perd."
     

    Quantz

    Senior Member
    French
    J'opterais pour "la planque", davantage du langage policier, mais me semble le plus approchant.
     

    wildboar

    New Member
    UK English
    Je ne suis pas sur que la planque est le meilleur parce que mon dictionare don "hidey hole" comme l'equivilant en anglais. Je parlerai à mon proffesseur.
    Wildboar
     

    elmingo

    Senior Member
    France, French
    Je rouvre ce fil car je ne suis pas sûr que le problème ait été vraiment résolu...
    Dans un exemple que j'ai trouvé, on parle de "safe house" au sujet d'un hôtel qui sert, pendant la 2nde guerre mondiale, de lieu pour accueillir des pilotes anglais en transit pour quitter la France.
    Le mot "planque" me semble également le plus proche, mais il y a une différence de registre. Peut-être "cache" sinon, en effet, qui est cependant moins courant...
    Et si vous avez d'autres suggestions...
     

    petit1

    Senior Member
    français - France
    Une cache est peut-être trop spécifique et évoque un endroit restreint alors que, bien souvent, il s'agissait de la maison entière. Dans un exemple familial un pilote anglais dont l'avion avait été abattu en Vendée avait été accueilli dans une maison qui n'avait aucune cache réelle. Dans le même village, une dame avait recueilli plusieurs enfants juifs qui n'étaient pas non plus vraiment dissimulés; tout le village était au courant.
    Il me semble que le plus simple serait de dire par exemple " On va vous emmener dans une maison où vous serez en sécurité".
     

    petit1

    Senior Member
    français - France
    Contexte différent mais l'idée est la même: dans ma région, au XVIIème siècle on appelait "maisons amies" celles qui offraient hospitalité et sécurité aux Protestants persécutés à la recherche d'un refuge. Elles étaient souvent marquées par la présence d'un pin parasol.
     
    < Previous | Next >
    Top