abandonner au fond des tranchées d'ultimes forces

Discussion in 'Français Seulement' started by simenon, Sep 14, 2014.

  1. simenon Senior Member

    italien
    Bonjour, j'ai un doute sur une phrase de Blond cendré de E. Paradisi. On est dans un camp de concentration allemand, l'armée rouge s'approche et le personnage principal s'aperçoit que les crématoires ont été fermés et qu'il n'y a plus de convois qui arrivent chargés de déportés.
    Le narrateur ajoute:
    "Il ne resterait plus que la lente agonie des momies errant aux abords de l’infirmerie... Quant à ceux qui rentraient au camp maculés de boue, abandonnant au fond des tranchées d’ultimes forces, il ne lisait dans leurs yeux que les spasmes de l’épuisement."

    Je ne sais pas qui sont ceux qui "rentraient au camp maculés", s'il s'agit de prisonniers qui ont essayé de s'évader ou des russes qui arrivent, mais en tou cas je m'étonne un peu aussi à cause de la formulation de la phrase. Pourquoi il y a la préposition "de" (d'ultimes forces)? Le sens est le même que si l'on avait écrit: "abndonnant au fond des tranchées leurs ultimes forces"? Et puis, je m'attendrais à ce que les forces abandonnent les hommes et non pas le contraire. C'est normal cet emploi du verbe "abandonner"? Est-ce qu'il y a quelque chose qui m'échappe?
    Merci
     
  2. aider Senior Member

    French
    Cela veut dire que le creusement des tranchées les a épuisés : il y ont laissé leurs forces.

    PS pour répondre à votre question, il n'y a rien qui vous échappe... sauf que le français littéraire peut privilégier la beauté par rapport à la compréhension directe... c'est alors l'impression globale qui compte. En l'occurrence, il serait sans doute plus "cartésien" de parler de la perte de LEURS ultimes forces... mais quelques mots plus loin figure un autre LEUR qui ferait mauvais ménage avec le premier...
     
    Last edited: Sep 14, 2014
  3. Logospreference-1

    Logospreference-1 Senior Member

    Lutèce les oies
    français
    Sans doute les tranchées représentent-elles ici le travail de forçats dans les mines, puisque beaucoup y furent affectés, et que depuis l'Antiquité c'était là le pire travail qui soit, aucun organisme ne le supportant. Ces gens sont probablement autant de Guy Flavien, dont quelques-uns de nos Établissements scolaires ont l'honneur de porter le nom.

    En français, on peut aussi bien dire qu'on abandonne ses dernières forces qu'elles vous abandonnent. Quand on est au bout, on ne sait plus.
     
Loading...
Similar Threads - abandonner au fond Forum Date
quant au fond Français Seulement Aug 18, 2011
au fond du trou Français Seulement Jan 25, 2014
croiser au détour/au fond d'un couloir Français Seulement Apr 20, 2009
délaisser / abandonner Français Seulement Sep 2, 2014

Share This Page

Loading...