acheter qqch de/à qqn

Vive la France!!

Banned
maltais - Malte
Bonjour!!

En ce qui concerne le verbe "acheter", est-il possible de dire:

<<acheter quelque chose de quelqu'un>>

Est-ce qu'on dit:

<< l'as-tu acheté?>> ou <<d'où (ou de qui) l'as-tu acheté?>>

Merci
 
Last edited:
  • Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    Français
    "Acheter quelque chose à quelqu'un" dans tous les cas, je pense.
    Incontestablement, et Robert de préciser :
    Acheter qqch. au marché, dans un magasin, chez le pharmacien, par correspondance. Un bout de terrain que j'ai acheté à mon voisin.

    En revanche, on dira : acquérir
    [*] / obtenir / recevoir de qqn.

    [*] toutefois, acquérir auprès de qqn est plus usuel.
     

    bopli

    Member
    French,English,German
    Je suis d'accord avec tout le monde...
    :thumbsup: + 1 Où l'as-tu acheté ?
    ou Chez qui l'as-tu acheté ?


    Note :
    - acheter à qqun >>>> de loin le plus courant
    - on peut dire aussi (pour indiquer la provenance) : acheter qqch chez qqun >>> acheter le pain chez le boulanger - chez Paul, le boulanger...

    - mais, mais... selon le Littré, on rencontre aussi 'acheter qqch de qqun'
    (pour moi, c'est très rare mais si c'est dans le Littré...)

    - en fait, 'acheter qqch à' peut être ambigu et signifier deux choses différentes :
    1. la provenance
    >>> acheter qqch de Paul = chez Paul - Paul me vend qqch...
    2. le bénéficiaire
    >>> acheter qqch pour Paul = pour l'offrir à Paul

    Ex. : Je lui ai acheté cette voiture =
    1. il m'a vendu cette voiture
    2. j'ai acheté cette voiture pour lui [offrir]

    Voilà ce que dit le Littré à ce sujet...
    "À quel marchand avez-vous acheté cela ou de quel marchand? Le premier est plus usité dans le langage ordinaire, mais voilà toute la différence. D'après Lafaye, on dira le premier quand on voudra aller trouver le marchand pour acheter un objet semblable, et le second quand on aura seulement l'intention d'indiquer la provenance : à désignant vers qui l'on est allé, à qui l'on s'est adressé et de désignant de qui on tient la chose achetée. Mais l'usage confond tout à fait ces deux emplois." (Littré)
     

    itka

    Senior Member
    français
    Le seul cas où on puisse trouver "acheter quelque chose de quelqu'un" ne concerne pas la construction du verbe, mais il s'agit d'un complément de nom :
    J'ai acheté la voiture de Paul.
    C'était bien sa voiture mais rien ne précise si je l'ai achetée à Paul ou pas (j'ai pu l'acheter à un garage, à sa femme...).
    C'est comme si on disait "je regarde la voiture de Paul".

    Je pense que le Littré fait allusion a une tournure ancienne (qui ne s'emploie plus du tout) comme "je l'ai eue de ma mère" "je l'ai su de mon professeur"... où de doit indiquer la provenance.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Je pense que le Littré fait allusion a une tournure ancienne (qui ne s'emploie plus du tout) comme "je l'ai eue de ma mère" "je l'ai su de mon professeur"... où de doit indiquer la provenance.

    Je nuancerais ta remarque : ce n'est pas si vieux comme tour. Selon Grevisse :
    Littré avait observé déjà qu’acheter à (celui qui vend) « est plus usité dans le langage ordinaire » qu’acheter de. L’Ac. donnait encore cet ex. en 1932 : J’ai acheté de lui cette maison, cette montre, ce cheval. Cela « ne se dit plus guère », selon le Robert. Aussi l’Ac. y a-t-elle renoncé depuis 1986.
     

    itka

    Senior Member
    français
    Pour moi qui suis toute jeunette :rolleyes::p, quelque chose qui était déjà rare en 1932, c'est carrément à remiser aux antiquités ! :D
     

    geostan

    Senior Member
    English Canada
    acheter, tout comme ôter, enlever, prendre, arracher, parmi d'autres emploient à pour indiquer la personne qui avait l'objet en question. Sans doute que nous les anglophones avons tendanceà dire de parce nous disons from en anglais. Cette consruction vient du latin et est la même en espagnol, en portugais et en italien. Même en allemand, si je ne me trompe pas, on emploie le datif avec le verbe kaufen ou abkaufen.

    Cheers!
     

    Nicomon

    Senior Member
    Langue française ♀
    Eh bien moi, si quelqu'un me disait j'ai acheté un livre à Paul... je ne comprendrais pas que Paul lui a vendu un livre.
    Je croirais plutôt qu'il/elle a offert un livre à Paul (le bénéficiaire de l'exemple du Littré).

    Idem pour cet exemple : Un bout de terrain que j'ai acheté à mon voisin.
    Je le trouverais bien généreux envers son voisin. :D

    Je ne dirais pas ôter, enlever, prendre, arracher... de quelqu'un, mais acheter de mon voisin/Pierre, etc.ne me choque pas.
    Je dirais par contre j'ai acheté chez le boulanger / à la pâtisserie. Et non du / de la.

    Il faut dire qu'une tournure « ancienne » :rolleyes: du genre : Je l'ai appris/su de ma mère m'est ma foi... assez familière.
     
    Last edited:
    Top