affectivement violé

yeoma

Member
japanese
Bonjour, en lisant le paragraphe suivant, j'ai du mal à comprendre le sens exact de ce "affectivement violé". Comment peut-on violer quelqu'un avec les émotions, les affects ? L'exemple qu'Onfray donne n'est pas, semble-t-il, des viols affectifs ? Il veut dire que ces viols ont un impact psychologiquement affreux sur les femmes ? Merci à l'avance !

Cette même idéologie dite de gauche, en fait foncièrement nihiliste, estime qu’un violeur de couleur qui a affectivement violé – je songe aux mille deux cents femmes dont cinq cents sexuellement abusées le 31 décembre 2015 par deux mille migrants issus d’Afrique du Nord à Cologne et à Hambourg – ne saurait être condamnable ou condamné puisque, de même que le Blanc est coupable parce qu’il est blanc, coupable d’être blanc, donc, le violeur de couleur étant racisé, c’est-à-dire victime de racisme lui-même, il ne saurait un jour être coupable, puisqu’il est essentialisé comme victime. (L'art d'être français, p. 48-49)
 
Last edited:
  • Top