Amarrar el perro (a alguien)

swift

Senior Member
Spanish – Costa Rica (Valle Central)
Bonjour à tous et à toutes!

Aujourd'hui, je vous propose de découvrir une expression assez intéressante qu'on emploie couramment au Costa Rica et qui pourrait éveiller votre intérêt. Il s'agit de la locution
"amarrar el perro (a alguien)", littéralement "attacher le chien (à quelqu'un)".

Mais qu'est-ce qu'elle veut dire, cette expression? (Je dois avouer que j'ignore si elle est connue dans d'autres pays hispanophones). Eh bien, on attache le chien à quelqu'un lorsque, tout en lui étant redevable d'une certaine somme d'argent, on ne s'acquitte pas de la dette.

Je voudrais bien savoir s'il existe une expression équivalente en français. Pourriez-vous m'aider? Je vous remercie d'avant pour votre collaboration.
Bien à vous,

Swift



 
  • Paquita

    Mode in France (Fr-Es)
    français/France
    Intentos:

    1) Ne pas cracher au bassinet ;

    2) Payer qqn. en monnaie de singe.
    No estoy segura de la equivalencia ..
    - cracher au bassinet en forma positiva significa pagar, a regañadientes, pero pagar ; no lo he oído en forma negativa
    - payer en monnaie de singe, es pagar, con cosas sin valor , engañando al deudor, pero se paga..

    Critico, pero de momento no encuentro nada (y me temo que luego tampoco..)

    Il existe une expression qui peut avoir un sens voisin : remettre (le paiement, dans ce cas)aux calendes grecques : sachant que "les calendes" étaient romaines et que les grecques n'existaient pas ; mais cela me semble très approximatif

    ver aquí
     

    Víctor Pérez

    Senior Member
    Español peninsular - Français
    Mi propuesta:

    Avoir une ardoise chez quelqu'un.


    Atilf:
    1. Avoir l'ardoise. ,,Avoir crédit chez le mastroquet, l'habitude chez les marchands de vins étant de marquer les comptes sur une ardoise.`` (France 1907). Avoir une ardoise chez un commerçant (pop., vieilli). Avoir du crédit (et des dettes) chez lui : Il devait avoir des ardoises chez tous les « boucs » du quartier, non seulement aux « Grandes émeutes », au môme Naguère, mais encore aux « Mousquetons » et même à la Brasserie Vigogne rue des Blancs-Manteaux...
    Céline, Mort à crédit, 1936, p. 452.
     

    swift

    Senior Member
    Spanish – Costa Rica (Valle Central)
    No estoy segura de la equivalencia ..
    - cracher au bassinet en forma positiva significa pagar, a regañadientes, pero pagar ; no lo he oído en forma negativa
    - payer en monnaie de singe, es pagar, con cosas sin valor , engañando al deudor, pero se paga..

    Critico, pero de momento no encuentro nada (y me temo que luego tampoco..)

    Il existe une expression qui peut avoir un sens voisin : remettre (le paiement, dans ce cas)aux calendes grecques : sachant que "les calendes" étaient romaines et que les grecques n'existaient pas ; mais cela me semble très approximatif
    Bonjour,

    En effet, cracher au bassinet exprime le regret du débiteur lorsqu'il remet la dette. En ce qui concerne l'expression payer en monnaie de singe, j'avoue que je ne la connaissais pas. De toute façon, les deux expressions comportent l'idée de remettre la dette, alors qu'en espagnol amarrar el perro a le sens de ne pas payer.

    Maintenant, payer aux calendes grecques. D'abord, je dois signaler que c'est peut-être un tour très soutenu; en revanche amarrar el perro est une expression populaire. Cependant, je crois que c'est justement l'expression la plus proche à amarrar el perro.

    Merci beaucoup de vos commentaires.

    À plus!

    Swift
     

    swift

    Senior Member
    Spanish – Costa Rica (Valle Central)
    Mi propuesta:

    Avoir une ardoise chez quelqu'un.

    Atilf:
    Bonjour

    Eh bien, nous avons une expression équivalente en espagnol: "tener una cuenta pendiente (con alguien)". Au Costa Rica, pour acheter à crédit on dit comprar fiado (se faire crédit [chez qqn]).

    Merci de cette expression si intéressante.

    Swift
     
    < Previous | Next >
    Top