apprendre à qqn à faire qqch - le lui apprendre - pronom "y" ?

Anna-chonger

Senior Member
Chinese
Bonjour,
est-ce que c'est bien d'utiliser le "y" neutre dans "apprendre à qn. à faire qch." ? ex:
Je lui apprends à nager. ---- Je lui y apprends.
J'apprends à nager. ---- J'y apprends.

Merci bien !
 
  • autap6

    Senior Member
    French
    On emploie "y" dans les deux cas suivants:

    1

    - préposition "à", "dans" ou "sur"
    - suivie d'un nom (un endroit)

    -> "y" est adverbe et signifie "là"

    Exemples :
    Je vais à la piscine. J'y vais.
    Ils ont une ferme dans les Cévennes. Ils y ont une ferme.
    Cherche les serviettes sur l'étagère. Je les y ai mises.

    2

    - préposition "à"
    - suivie d'un nom (objet d'un verbe)

    -> "y" est pronom et signifie "à cela"

    Exemple:
    Je ne voulais pas croire à cette histoire mais j'y crois maintenant.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Oui, on ne peut pas employer y dans ce cas car il ne s'agit pas d'un COI. Un vrai COI peut toujours être remplacé par un substantif.

    Je lui apprends à la nage :cross:Je lui y apprends :cross:
    Je lui apprends la nage :tick: (COD) ↔ Je la lui apprends :tick:
    Je lui apprends comment nager :tick:Je le lui apprends :tick:
    Je lui apprends à nager :tick:Je le lui apprends :tick:
     
    Last edited:

    k@t

    Senior Member
    Français de France
    je dirais: Je lui apprends à nager. ---- Je le lui apprends.
    J'apprends à nager. ---- Je l' apprends.
    Je lui apprends à nager :tick:Je le lui apprends :tick:
    Tous les infinitifs COD ne sont pas pronominalisables avec le pronom le. Parfois, il faut pronominaliser avec le faire, parfois avec « rien » ; dans ce dernier cas, on parle de pronominalisation zéro. Concernant le verbe apprendre, j’opterais bien pour ce dernier type de pronominalisation.

    Dis, c’est un vrai petit poisson ton gamin ! Il a appris à nager ?
    Oui, il a appris quand il était en maternelle. :tick:
    Oui, il l'a appris quand il était en maternelle. :cross:


    Dis, c’est un vrai petit poisson ton gamin ! Tu lui as appris à nager ?
    Oui, je lui ai appris l’été dernier. :tick:
    Oui, je le lui ai appris l'été dernier. :cross:
     

    JadedLad

    Member
    English - UK
    Je lui apprends à nager :tick:Je le lui apprends :tick:
    D'après le dictionnaire FR-EN de ce site, on apprend [qch] (COD) à [qqn] (COI). Pourtant, il ne fait pas mention de l'emploi que je viens de citer. En effet, selon vos posts, on apprend à [qqn] (COI) à [+infinitif] (COD). Puisque vous avez remplacé à nager par le, j'imagine que la deuxième partie est bien le COD qui est precédé par la préposition à dans ce cas-là. Est-ce que j'ai bien compris, ou je me trompe là-dessus ?

    E.g. Ç'a été mamie qui m'a appris [__] aimer le café. *

    *Autrement l'exemple ci-dessus suivrait la prémière formule dont je vous ai parlé […].

    Faut-il donc mettre la préposition à avant le COD (c.à.d. ce qu'elle m'a appris) ? Et pourquoi ça ? Selon ce que j'ai remarqué, au moins en français le COD est rarement introduit par telle préposition.

    Ps. N'hésitez pas à me corriger si vous répérez des gaffes.
     
    Last edited by a moderator:

    k@t

    Senior Member
    Français de France
    Puisque vous avez remplacé à nager par le, j'imagine que la deuxième partie est bien le COD qui est precédé par la préposition à dans ce cas-là. Est-ce que j'ai bien compris, ou je me trompe là-dessus ?
    C’est parfaitement bien compris. :)

    E.g. Ç'a été mamie qui m'a appris [__] aimer le café. *
    Oui, on met bien un à > ... qui m'a appris à aimer le café.

    […]

    Selon ce que j'ai remarqué, au moins en français le COD est rarement introduit par telle préposition.
    Quand le COD est un substantif il n’est, par définition, jamais précédé d’une préposition. C’est précisément la présence ou l’absence de préposition qui différencie un COD d’un COI. Le premier complète le verbe directement (d’où le terme direct), alors que le second le fait par l’intermédiaire d’une préposition (d’où le terme indirect).

    Lorsque le COD est un verbe, il peut arriver qu’il soit précédé d’un de ou d’un à, qui alors ne sont pas des prépositions et n’introduisent donc pas un COI, mais des marqueurs d’infinitif. Sur ce dernier point, voir par exemple mon explication : promettre à qqn de faire qqch.
     
    Last edited by a moderator:
    < Previous | Next >
    Top