après que + temps (passé composé, plus-que-parfait, passé antérieur, passé surcomposé…)

Bonjour à tous

Je me demande la différence entre ces deux phrases ?

Après qu'il eut parlé il se rassit
Après qu'il parla il se rassit

Y aurait-il une grande différence ?
Je vous prie de m'expliquer le temps passé simple et celui de l'antérieur avec lesquels j'ai beaucoup de problèmes.:eek:

Cordialement :)
Iman


Note des modérateurs : Plusieurs fils ont été fusionnés pour créer celui-ci. Pour la question du mode après après que, voir ce fil. Voir aussi les discussions suivantes :
quand + temps (passé composé, plus-que-parfait, passé antérieur, passé surcomposé…)
une fois que + temps (passé composé, plus-que-parfait, passé antérieur, passé surcomposé…)
Emplois du passé surcomposé et autres temps surcomposés


 
Last edited by a moderator:
  • Lacuzon

    Senior Member
    French - France
    Bonjour,

    Dans le première phrase, le passé antérieur évoque un fait (parler) antérieur à celui du passé simple (se rasseoir). Le temps qui suit après que, est toujours antérieur à celui de l'autre verbe : J'irai à la piscine après que j'aurai fini mes devoirs.

    Pour cette raison, la seconde phrase semble peu naturrelle car les deux verbes sont au même temps. On dirait plutôt il parla puis se rassit.

    Toutefois, deux passés composés paraissent moins bizarres : Après qu'il a parlé, il s'est rassis. Quoique je crois que j'utiliserais un passé surcomposé dans ce cas : Après qu'il a eu parlé, il s'est rassis.

    Oui, clairement, je garderais une différence de temps entre le verbe suivant après que et l'autre.

    Mais d'autres avis francophones seraient les bienvenus.
     
    Last edited:

    janpol

    Senior Member
    France - français
    La même signification, oui, la même utilisation, non : après qu'il eut parlé... n'est pas utilisé à l'oral
     

    Nicomon

    Senior Member
    Langue française ♀
    Salut,

    Je pense aussi que passé surcomposé + passé composé convient mieux que deux passés composés ou la combinaison vieillie passé antérieur + passé simple.
    Mais, moi c'est l'infinitif qui me vient spontanément en début de phrase : après avoir parlé, il s'est rassis.
     

    proyoyo

    Senior Member
    French - Cantonese
    Bonjour,

    Devons-nous utiliser "après que cela fut fait" ou "après que cela eut été fait" ?

    Par exemple :

    Les filles durent alors faire le ménage. Après cela fut fait/eut été fait, elles se couchèrent et dormirent à poings fermés.

    Ça rejoint mon interrogation quant à l'utilisation de "après que". Grevisse dit que "Après que" est normalement suivi d'un temps composé, passé ou futur. On trouve aussi le passif à un temps non composé.

    Mon cas est-il un passif ?

    Merci.
     

    proyoyo

    Senior Member
    French - Cantonese
    Merci pour votre réponse Lacuzon. Dois-je en déduire qu'un passif qui suit "après que" n'a pas besoin d'être lui-même composé ? Par exemple : "Après que le soldat fut tué/eut été tué (corrects ?), le méchant rit."
    Parce que je trouve des expressions comme "Après que le soleil fut levé" sur google book (et donc des auteurs édités).
     

    Rm951

    Member
    French
    Les deux sont corrects, en effet.

    A l'oral, je pense que "après que le soldat fut tué" est plus courant, bien que la grande majorité des français font la faute de mettre du subjonctif après "après que". :)
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Oui, vos phrases sont grammaticalement correctes, mais personne ne dirait cela ainsi. En effet, en français on tend à éviter la voix passive. Je dirais donc plus volontiers :

    Après qu'elles eurent terminé…

    ou mieux :

    Quand elles eurent terminé…
     

    Anna-chonger

    Senior Member
    Chinese
    Salut,
    on m'avait dit que dans une proposition suivant "après que", on n'emploie pas le plus-que-parfait, par exemple :
    Après que je suis rentré, maman a commencé à préparer le repas.
    on ne dit pas
    Après que j'étais rentré, maman a commencé à préparer le repas.

    C'est bien vrai ?
     
    Last edited:

    proyoyo

    Senior Member
    French - Cantonese
    Bonjour,

    Je ne sais pas si le plus-que-parfait est interdit après "après que", mais je sais que je préfère nettement le passé antérieur dans vos deux phrases :
    Après que je fus rentré, maman a commencé à préparer le repas.
    Le passé antérieur indique bien que les deux actions sont exécutées successivement : je rentre, et ensuite maman prépare le repas.
    Dans votre première phrase, certains vous conseilleront de mettre le verbe qui suit "après que" au passé surcomposé (après que j'ai été arrivé...) pour bien montrer l'antériorité par rapport à la principale. Personnellement, je préfère le passé antérieur, moins bizarre à mes oreilles.

    Vous avez également ce lien qui explique bien les temps à utiliser : Banque de dépannage linguistique - Après que
    Cependant, votre première phrase serait plus correcte si le verbe de la principale était au présent :
    Après que je suis rentré, maman commence à préparer le repas.
     
    Last edited:

    Mauricet

    Senior Member
    French - France
    Je crois très exagéré de dire que le plus-que-parfait de l'indicatif serait interdit après après que. La BDL indiquée par proyoyo dit seulement :
    La locution conjonctive après que se construit avec le passé antérieur de l'indicatif ou, plus rarement, avec le passé composé ou d'autres temps de l'indicatif.
    Je pourrais certainement dire Chaque soir après que j'étais rentré, maman commençait à préparer le repas.
     

    Anna-chonger

    Senior Member
    Chinese
    J'ai consulté d'autres fils et j'ai trouvé que ces trois concordances expriment quasiment la même chose :
    Après que je fus rentré, maman a commencé à préparer le repas.
    Après que j'étais rentré, maman commença à préparer le repas.
    Après que je suis rentré, maman a commencé à préparer le repas.
    Pourriez-vous m'expliquer leur différence ?
    Merci encore !
     

    proyoyo

    Senior Member
    French - Cantonese
    Après que je fus rentré, maman a commencé à préparer le repas. C'est la forme que je privilégierais. On insiste sur le caractère immédiat de l'action de la mère après mon retour.
    Après que j'étais rentré, maman commença à préparer le repas. Peut-être pas fautive, mais j'ai ma préférence pour la première phrase.
    Après que je suis rentré, maman a commencé à préparer le repas. Formule de la langue relâchée, à mon sens, car absence d'une indication d'antériorité après "après que".
     

    Anna-chonger

    Senior Member
    Chinese
    Je pourrais certainement dire Chaque soir après que j'étais rentré, maman commençait à préparer le repas.
    Oui, certainement ! C'est une chose qui se répète dans le passé, donc ne rentre pas dans la catégorie de mon exemple initial. Au temps pour moi, je n'ai pas bien définit le contexte. :eek:
     

    geostan

    Senior Member
    English Canada
    Employer le passé antérieur avec un passé composé me paraît incorrect.

    Après que je suis rentré, maman a commencé à préparer le repas.
    Après que je fus rentré, maman commença à préparer le repas.

    Le passé surcomposé est théoriquement possible dans le premier exemple.

    Après que j'ai été rentré, maman a commencé à préparer le repas.
     

    geostan

    Senior Member
    English Canada
    Correct? Je ne le crois pas. Employé malgré la règle, alors, ça, je ne sais pas.
     

    pointvirgule

    Senior Member
    langue française
    Après que j'ai été rentré, maman a commencé à préparer le repas.
    Cet exemple me donne du mal. Il me semblerait que le passé surcomposé n'est pas possible avec les verbes dont l'auxiliaire est être. Cela fait l'effet que la proposition tourne à la voix passive et le sens fout le camp. Ai-je tort ?

    Autres exemples :
    Après que j'ai été descendu...
    Après que j'ai été débarqué du bateau...
    Après que j'ai été tombé de ma chaise...

    (Voyez ce que je veux dire ?)
     

    proyoyo

    Senior Member
    French - Cantonese
    Oui, je vous comprends. Cependant, cet ouvrage prétend le contraire :
    On dit, après que j'ai eu parlé, verbe qui prend l'auxiliaire avoir ; après que j'ai été arrivé, verbe qui prend l'auxiliaire être […].
     

    geostan

    Senior Member
    English Canada
    Cet exemple me donne du mal. Il me semblerait que le passé surcomposé n'est pas possible avec les verbes dont l'auxiliaire est être. Cela fait l'effet que la proposition tourne à la voix passive et le sens fout le camp. Ai-je tort ?

    D'abord, je crois que le passé surcomposé n'est pas un temps que vous utiliseriez. :D

    Voici un site qui en discute: Les temps surcomposés
     

    pointvirgule

    Senior Member
    langue française
    Merci geostan (et proyoyo), j'ai trouvé dans votre lien ce qui me turlupinait :
    Le surcomposé ne se forme guère avec des verbes perfectifs se conjuguant avec être aux temps composés : cela ressemblerait à une sorte de passif et le second participe deviendrait un adjectif accompagnant un temps composé simple : dès qu'il a été entré.
    Voilà pourquoi après que j'ai été rentré ne convient pas, même en théorie. ;)
     

    CapnPrep

    Senior Member
    AmE
    Je me souviens moi aussi d'avoir lu cette règle...
    Peut-être dans un des fils précédents où on en a déjà parlé :
    Emplois du passé surcomposé et autres temps surcomposés

    Mais en réalité, les exemples (du surcomposé avec l'auxiliaire être) ne manquent pas. À mon avis les locuteurs qui ont l'habitude d'utiliser le surcomposé n'ont pas de difficulté particulière à distinguer les emplois actifs et passifs de il a été rentré. Pas plus que quand on emploie il est rentré, qui est tout aussi ambigu, mais qui ne pose problème à personne.
     

    luklamainfroide

    Senior Member
    French
    Pour ma part j'aurais tendance à dire :
    Aprés que je sois rentré, maman a commencé à préparer le repas.
    Je vois qu'aucun de vous ne cite cet exemple.
    Cela voudrait-il dire que ma phrase est incorrecte ?
    Si c'est le cas cela risque d'être une habitude extrêmement difficile à perdre vu le naturel avec lequel cela me vient à l'esprit.
     

    CapnPrep

    Senior Member
    AmE
    Cela voudrait-il dire que ma phrase est incorrecte ?
    Oui, mais cela veut dire surtout qu'il y a déjà une foule de fils existants où on parle et reparle de l'emploi du subjonctif avec après que. (Voir par ex. ce post de jann.) Et comme Anna-chonger a clairement posé une question sur le temps du verbe, on a tous fait attention à ne pas rouvrir une énième discussion sur le mode… :rolleyes:

    Mais c'est tout de même utile de rappeler que cette forme existe et qu'elle est bien établie dans l'usage spontané des locuteurs.
     
    Last edited:

    amelmel

    New Member
    français
    Bonjour,
    Dans cette phrase, comment dois-je conjuguer mon verbe partir?
    "Nous irons les remercier après que les invités (partir)."
    Il s'agit bien d'un temps de l'indicatif, mais lequel? Le futur, ce qui donnerait "après que les invités partiront", ça me semble bizarre.
    Merci de m'aider.
     

    Ginnifer

    Member
    French-France
    Bonjour,

    Si c'est le sens de la phrase qui importe et non l'utilisation impérative de "après que", alors je te conseille la variante sans équivoque "Nous irons les remercier après le départ des invités".

    Sinon, je dirais avec beaucoup d'hésitation "Nous irons les remercier après que les invités partent". Mais à confirmer.

    Ginni
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Il est en fait préférable d'utiliser un futur antérieur dans ce cas :

    … après que les invités seront partis.

    P.S.: Je n'avais pas vu le post de Ginnifer.
     

    amelmel

    New Member
    français
    En effet Ginnifer, la nominalisation serait préférable. Mais je dois impérativement utiliser "après que" dans cette phrase.
    Je pense que l'utilisation du futur antérieur, comme le propose Maître Capello est appropriée.
    Merci à vous deux.
     

    Franck Bronte

    Senior Member
    French - France
    Bonsoir,

    Je ne suis pas sûr d'avoir bien accordé les verbes chasser et reprendre.
    S'il vous plaît, si vous pensez la tourner d'une manière plus cohérente, n'hésitez pas.
    (autre verbe ou d'autres termes par exemple)
    Je ne pense pas qu'il y ait lieu de rentrer dans le détail du contexte.
    (traduction de sous-titres)

    C'est un témoin ébahi qui raconte la scène à une équipe télé.
    Il raconte au présent un événement singulier qu'il a vécu il y a 1 an:

    C'est seulement après qu'une rafale de vent a chassé les effluves qu'on a repris nos esprits

    Je me demande si ne serait pas
    ait chassé / ait fait chasser
    fasse chasser
    / chassa / eusse chassé

    avec

    qu'on reprit / qu'on ait pu reprendre...

    Merci
     
    Last edited:

    Marie3933

    Senior Member
    français
    C'est seulement après qu'une rafale de vent a chassé les effluves qu'on a repris nos esprits
    Effectivement, il y a quelque chose qui ne va pas dans cette phrase parce que "chasser" est antérieur à "reprendre". "Reprendre" étant au passé composé, pour marquer l'antériorité par rapport au passé composé, on utilise le passé surcomposé :
    "après que le vent a eu chassé".
    Grammaticalement, c'est correct, mais ce temps surcomposé peut choquer l'oreille.
    -> Beaucoup de locuteurs préfèrent remplacer ce passé surcomposé par un subjonctif (calque sur "avant que" + subj.): "après qu'on ait chassé/eût chassé". Ça sonne peut-être mieux, mais cette fois, il y a une faute de grammaire, puisque "après que" demande l'indicatif !
     

    Lacuzon

    Senior Member
    French - France
    Bonjour,

    Je suis d'accord avec Marie3933, j'opterais pour un passé surcomposé ou un passé antérieur : C'est seulement après qu'une rafale de vent eut chassé les effluves qu'on a repris nos esprits.
     

    Marie3933

    Senior Member
    français
    D'accord avec Lacuzon (passé antérieur), mais alors, ce serait mieux de mettre "reprendre" au passé simple: "on reprit".
     

    janpol

    Senior Member
    France - français
    d'accord pour le passé surcomposé
    le passé antérieur : non car il n'est pas utilisé dans la langue parlée or il est précisé que le héros raconte un souvenir
     

    Marie3933

    Senior Member
    français
    d'accord pour le passé surcomposé
    le passé antérieur : non car il n'est pas utilisé dans la langue parlée or il est précisé que le héros raconte un souvenir
    Bien vu, janpol ! :thumbsup:
    Passé antérieur et passé simple conviennent à l'écrit.
     

    Lacuzon

    Senior Member
    French - France
    d'accord pour le passé surcomposé
    le passé antérieur : non car il n'est pas utilisé dans la langue parlée or il est précisé que le héros raconte un souvenir

    Il m'arrive de mélanger les genres (pas taper :)) à l'oral.
     

    janpol

    Senior Member
    France - français
    le passé surcomposé n'étant pas utilisé spontanément dans toutes les régions, je crois qu'on considèrera que l'action de chasser est "peu antérieure" à celle de "reprendre" et que l'on aura tendance à dire, même si c"est incorrect, C'est seulement après qu'une rafale de vent a chassé les effluves qu'on a repris nos esprits
    ,
     

    Lacuzon

    Senior Member
    French - France
    C'est surement pour cela aussi et pour garder cette différence de temps qu'à l'oral j'utilise indifféremment le passé antérieur ou le passé surcomposé dans ce cas.
     

    janpol

    Senior Member
    France - français
    tu as parfaitement raison, Lacuzon, mais, en ce qui concerne l'emploi oral du passé antérieur, tu dois vraiment être une exception
     

    JeanDeSponde

    Senior Member
    France, Français
    La forme "qu'après..." + passé composé est pourtant fréquente et tout à fait correcte - pourquoi vouloir compliquer les choses...?
    (Moi, c'est plutôt "qu'on a repris" qui me gêne, au lieu de "que nous avons repris")
    Ce n'est qu'après avoir passé la frontière qu'il s'est laissé convaincre que Poincaré n'était peut-être pas assassiné, le Louvre peut-être pas en flammes. (Gide, Journal)
    Ce n'est qu'après avoir compris que Londres n'avait ni le souhait ni les moyens de ce scénario que la France s'est résignée au recours à la "machinerie" de l'OTAN. (Le Monde)
     

    Marie3933

    Senior Member
    français
    Ce n'est qu'après avoir passé la frontière qu'il s'est laissé convaincre... (Gide, Journal)
    Ce n'est qu'après avoir compris [...] que la France s'est résignée au recours à la "machinerie" de l'OTAN. (Le Monde)
    C'est différent, Jean.
    Dans la phrase qui nous occupe, on ne peut pas employer l'infinitif passé après "après que" parce que les sujets (de "chasser" et "reprendre") ne sont pas les mêmes.
     

    janpol

    Senior Member
    France - français
    La forme "après que..." + passé composé est tout à fait correcte surtout quand le verbe de la principale est au présent
     

    Franck Bronte

    Senior Member
    French - France
    Marie,
    JeanDeSponde
    ,
    Un grand merci pour avoir cité quelques exemples de phrases.
    Les exemples prennent tout leur sens quand ils sont commentés

    Lacuzon,
    Janpol
    ,
    Un grand merci pour vos précieuses contributions.


    1. C'est seulement après qu'une rafale de vent a eu chassé les effluves qu'on a repris nos esprits

    Comme le passé antérieur, le passé surcomposé dénote un langage trop soutenu à mon goût.
    Même si l'accord des verbes est correct, "a eu chassé" semble vraiment mal assorti
    (et dans la phrase, et dans la bouche du personnage: un gardien de prison)
    Pire, on dirait qu'il y a un auxiliaire de trop.


    2. C'est seulement après qu'une rafale de vent eut chassé les effluves qu'on reprit nos esprits

    Celle-ci, pour moi, est déjà plus accessible. Passé antérieur + passé simple.
    Mais comme vous le disiez, il correspond plus à un français écrit.


    3. C'est seulement après qu'une rafale de vent a chassé les effluves que nous avons repris nos esprits

    C'est, selon vous, celle qui paraît la mieux accordée. Moi ça me va.
    C'est super.
     

    Lacuzon

    Senior Member
    French - France
    Personnellemnt, le passé surcomposé ne me paraît pas du tout appartenir au langage soutenu, je l'ai souvent entendu dans des coins plutôt reculés et après que est typiquement le genre de phrase où je l'emploie.

    Dois-je en déduire que le passé surcomposé a eu payé mais ne paye plus :) ?
     
    Top