après un bref cafouillage

giuseppegg

Senior Member
Italian
Bonjour,
dans ce roman je trouve cette scène, où il est question d'émission à la télé: le personnage qui est le sujet du passage suivant attend le début d'une émission (sujet politique); je n'arrive pas à bien comprendre le sens de ce "cafouillage" qu'on entend avant le début de l'émission:

"[Il] prit sa télécommande et alluma la télévision. Après un bref cafouillage et la météo, l’émission qu’il souhaitait fut annoncée."

Je me demande s'on peut songer à l'effet du bruit blanc ("Le bruit blanc est un signal sonore composé de toutes les fréquences, ... Exemple : « effet neige » sur un téléviseur.").

Merci d'avance à tous,
mp
 
  • Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Il ne s'agit à mon avis pas du tout de bruit. Je pense à deux solutions :
    1. Avant de tomber sur la bonne chaîne, il a zappé ou s'est trompé de chaîne.
    2. Il est tombé sur la fin d'un débat télévisé juste avant la météo.
     

    Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    Français
    Bonjour GG,

    je crois qu'il faut prendre « cafouillage » dans son sens propre (action confuse, ratage...) : il y a eu, juste avant le début de l'émission politique (ou même avant la météo), un bref moment d'erreurs humaines ou d'incidents techniques, qui a perturbé le lancement du sujet. Cela peut se traduire à l'écran par un effet de neige ou un bruit blanc, mais aussi par des images diffusées en direct de panique chez les présentateurs (cela remplit les bêtisiers de fin d'année...).
     

    Mai10six

    Member
    français
    Je le comprends comme le nom dérivé d'un sens de cafouiller qui signifie bafouiller. Quelques paroles auxquelles il n'a pas essayé de prêter attention, qui se sont donc résumées pour lui à un bruit confus, puis la météo, et enfin l'émission qu'il attendait. Pour d'autres que lui, ce n'aurait pas été un cafouillage, c'est son désintérêt qui crée pour lui cette impression.
     
    < Previous | Next >
    Top