Bercée de tendre insouciance

Bonjour,
Je ne comprends pas très bien cette phrase dans cette parole-ci :

Douce France
Cher pays de mon enfance
Bercée de tendre insouciance
Je t'ai gardée dans mon cœur!

Pourriez-vous l'expliquer un peu svp ?

Merci d'avance.
 
Last edited:
  • snarkhunter

    Senior Member
    French - France
    Bonjour,

    Cette expression est a priori relative à "mon enfance", pour laquelle l'emploi du terme "bercée" vient renforcer la référence à des souvenirs d'enfance : "l'enfance bercée de tant d'insouciance", c'est donc une période de notre vie durant laquelle nous n'avons (... du moins, en principe) à affronter aucune des difficultés de l'existance d'un adulte. Nous sommes pris en charge par notre famille et pouvons donc nous consacrer à toutes ces choses qui ont partie de la vie d'un enfant : le jeu, l'apprentissage, etc.

    C'est là le sens qu'il faut donner à "insouciance". Quant à "bercée", le mot évoque le fait de se laisser vivre dans ce mouvement donné par les autres autour de nous, et qui nous conduit en général à la torpeur, puis à un sommeil dénué de toute préoccupation inutile...
     
    < Previous | Next >
    Top