boomerang kid

wildan1

Moderando ma non troppo (French-English, CC Mod)
With the challenges of unemployment, a sluggish economy and heavy financial burden, many parents are finding their adult children are coming back to live with them in their 20s--we call them boomerang kids. Just ten years ago this was not very usual.

En français ça serait… ?
 
  • DearPrudence

    Dépêche Mod (AL mod)
    IdF
    French (lower Normandy)
    Bonjour,


    Je connais bien le phénomène mais pour autant que je sache, cela n'a pas encore de nom en français.
    "enfant boomerang" est une traduction littérale de l'anglais mais personnellement, sans contexte, je ne comprendrais pas du tout de quoi il en retourne (ha ha).
    Peut-être que cette expression aura le même parcours que "cougar", un emprunt à l'anglais, qui était d'abord utilisé avec une explication dans les magazines et sites un peu tendance avant d'être finalement assmilé par une grande majorité.
    Ex : le Figaro, journal sérieux, écrit un article là-dessus sans mentionner le mot "enfant bommerang".
    Ce site (pour femmes) qui l'utilise entre guillemets.

    Je réécrirai dans ce fil dans quelques années pour vous dire quand "enfant boomerang" est complètement passé dans le langage ! :D
     

    xiancee

    Senior Member
    French
    Il y a un film d'Etienne Chatilliez (celui de "la vie est un long fleuve tranquille") qui s'appelle "Tanguy" et qui décrit bien le phénomène. On appelle parfois ces "enfants" des "Tanguy". VOIR ICI
     

    DearPrudence

    Dépêche Mod (AL mod)
    IdF
    French (lower Normandy)
    Attention, comme l'indique l'article que j'ai mis en lien, un Tanguy n'est pas la même chose.
    Un Tanguy est un (jeune) adulte qui n'a jamais quitté le cocon familial par choix !
    Un "enfant boomerang" revient vivre chez ses parents à cause du chômage, de problèmes sentimentaux,... et ce n'est souvent pas de gaieté de cœur.

    Voir ici par exemple dans le Figaro :
    Si l'on connaissait les Tanguy, ces ados devenus adultes enkystés dans le canapé du salon familial, on découvre maintenant ceux qui, largement majeurs, retournent chez leurs parents lorsque la vie tangue.
     

    DearPrudence

    Dépêche Mod (AL mod)
    IdF
    French (lower Normandy)
    On ne va pas faire une étude du film Tanguy mais dans la langue de tous les jours, un Tanguy est un jeune adulte qui ne veut pas décoller de chez ses parents (alors qu'il peut avoir un boulot, une copine et les moyens financiers de prendre un appartement (d'ailleurs, ce sont ses parents qui poussent ce Tanguy dehors et y parviennent seulement momentanément, avant que celui-ci retourne s’incruster chez ses parents parce qu'il s'y sent mieux)
    Donc, je persiste, ce n'est pas la même chose. Je remets ma citation du post précédent.
    Si l'on connaissait les Tanguy, ces ados devenus adultes enkystés dans le canapé du salon familial, on découvre maintenant ceux qui, largement majeurs, retournent chez leurs parents lorsque la vie tangue.
    Et celui-ci aussi cité plus haut :
    Il y a presque 10 ans, on s’amusait du syndrome Tanguy, révélé dans le film d’Etienne Chatillez, qui décrivait ces jeunes adultes refusant de quitter le nid familial.

    Aujourd’hui, on découvre les "enfants boomerang", ces trentenaires -et plus-, qui retournent vivre chez leurs parents après un accident de parcours ou par choix.
    Un autre ici :
    Ce n'est pas tout. Aux enfants Tanguy s'ajoutent les enfants boomerang:
    = Tanguy et enfant boomerang sont deux concepts certes apparentés mais différents.

    M'enfin, si ça te fait plaisir, j'ai trouvé ici "ces Tanguy malgré eux", mais je n'aime pas le terme.
    Divorce, licenciement, difficultés à trouver un logement… Face aux aléas de la vie, de plus en plus de jeunes adultes n’ont d’autre choix que de se réfugier dans le cocon familial. Des Tanguy malgré eux, qui seraient près de 415 000 d’après l’Insee.
    Les adultes qui reviennent chez leurs parents le font souvent par obligation (chômage, divorce,... (bizarre, j'ai l'impression de déjà avoir dit ça)) alors que les Tanguy me font penser à de sales gosses qui évitent les responsabilités et en profitent pour avoir la belle vie (et ne m'apparaissent pas très sympathiques, mais là, j'avoue que c'est une impression toute personnelle))
     

    xiancee

    Senior Member
    French
    Ok je crois percevoir la nuance ... Et il semble que suite à la crise le phénomène soit très fréquent dans les pays d'Europe du Sud ou les familles à rallonge se mettent à perdurer de plus en plus (Espagne, Italie).
     
    < Previous | Next >
    Top