cafter qqn ?

zopqwe

Senior Member
Spanish (Arg)
Bonjour à tous. Voilà mon problème:
Je regarde le film "Caché" et je tombe sur cette conversation:

-Qu'est-ce que t'as fait?
-Rien, je l'ai cafté.
-Tu l'as cafté?

Or, je vois le film avec sous-titres en espagnol et, à ma surprise, cafter est traduit comme raconter des mensonges sur lui, je cherche dans le dico et ne trouve que l'acception commune, à savoir cafter=moucharder, cafarder. Alors Je cherche le film pour le revoir et m'assurer que c'est vraiement cafter le mot qu'il utilise. Je trouve le film avec sous-titres en anglais, et voilà (ce me semble) qu'il dit certainement cafter, et qu'en anglais on le traduit aussi comme raconter des mensonges..., d'ailleurs, c'est ça ce qu'il fait, c'est-à-dire, il raconte de mensonges sur cette persone, il ne le moucharde pas.
Donc, voilà la question, est-ce qu'il existe cette acception de cafter, est-ce que vous la connaissez, ou est-ce que je me trompe et le mot ne pas cafter mais un autre?
Je vous remercie par avance de vos réponses.
 
  • Elle Paris

    Senior Member
    American English
    Cafter c'est dire qui est le vrais voleur, le vrais meutrier, ou le vrais culpable par example.

    La petite fille, jalouse de son frère, à dit qu'il à cassé la fenêtre. Il l'avait en effet cassé. Les parents ont puni les deux enfants. La petite fille demande, "Pourquoi, je n'ai rien fait." Ils répondent, "Si, tu as cafté. Personne n'aime les cafteurs."
     

    Punky Zoé

    Senior Member
    Pau
    France - français
    Bonjour

    Je suis étonnée de ce sens de cafter, je ne connais que le sens de dénoncer, trahir.

    Quelqu'un s'est étonné de cette traduction en anglais : "C'était Caché, de Haneke avec Daniel Auteuil et Juliette Binoche. Je ne suis toujours pas capable de dire si j'ai aimé ou pas (disons qu'il y a des trucs très bien et des trucs très mauvais), mais j'ai beaucoup aimé Maurice Bénichou. Enfin, c'était horriblement mal traduit. Parce que franchement, n'allez pas me faire croire que "cafter quelqu'un" se traduit par "to tell lies" (dire des mensonges)."
     

    Chimel

    Senior Member
    Français
    Pour moi non plus, il n'y a pas d'autre sens. La traduction sous-titrée me paraît erronée.

    Le fait que ce soit le cas dans les deux langues ne prouve rien: le traducteur espagnol a pu traduire la version anglaise (ou inversément), et non l'original français. Ce qui serait contraire à toutes les règles, mais il ne faut plus s'étonner de rien... :mad:
     

    Elle Paris

    Senior Member
    American English
    Pour moi non plus, il n'y a pas d'autre sens. La traduction sous-titrée me paraît erronée.

    Le fait que ce soit le cas dans les deux langues ne prouve rien: le traducteur espagnol a pu traduire la version anglaise (ou inversément), et non l'original français. Ce qui serait contraire à toutes les règles, mais il ne faut plus s'étonner de rien... :mad:
    Les soustitreurs n'ont pas de scrupules et ce depuis toujours. Il y a un peu plus de sérieux chez eux ces jours-ci parce que ils se font attraper plus souvent... mais il y a toujours beaucoup d'erreurs.
     
    Last edited:

    zopqwe

    Senior Member
    Spanish (Arg)
    Je crois que je comprends maintenant ce qui se passe. À la fin de la conversation Binoche demande à Auteil:

    -Tu l'as cafté pour quoi? (je crois que c'est "pour quoi" et non "pourquoi", parce que, à mon avis, elle veut savoir de quoi il l'a cafté, "pour avoir fait quoi", et non "pour quelle raison" il l'a cafté, corrigez-moi si je m'abuse et c'est effectivement pourquoi, SVP)
    -je sais plus, histoire de gosses qui se caftent les uns les autres, des trucs inventés, des bêtises.

    Je pense que les traducteurs ont pu croire plus facil d'indiquer dès le commencement qu'il racontait des mensonges, au lieu de dire d'abord qu'il cafardait son frère, et seulement après que ce dont il l'accusait n'était même pas vrai. En effet, il me semble plus clair de dire dès l'abord que ce qu'il racontait était faux. Enfin, je n'en sais rien.
     

    Chimel

    Senior Member
    Français
    Je pense que les traducteurs ont pu croire plus facil d'indiquer dès le commencement qu'il racontait des mensonges, au lieu de dire d'abord qu'il cafardait son frère, et seulement après que ce dont il l'accusait n'était même pas vrai. En effet, il me semble plus clair de dire dès l'abord que ce qu'il racontait était faux. Enfin, je n'en sais rien.
    A la décharge des traducteurs, il faut dire que les sous-titres sont soumis à des règles très strictes de longueur qui empêchent souvent de reproduire toutes les nuances, surtout dans des dialogues qui se succèdent rapidement. Il est donc toujours un peu dangereux de vouloir apprendre une langue en suivant les sous-titres...

    Il se peut qu'ici, par manque de place, les traducteurs aient voulu aller directement à l'idée de "mentir" (puisque le personnage ajoute "des trucs inventés"). Mais c'est tout de même un peu bizarre.
     
    < Previous | Next >
    Top