Cassis - prononciation (ville, arbuste, baie, rigole)

  • Nanon

    Senior Member
    français (France)
    Le "s" final de Cassis (Bouches-du-Rhône) ne cesse, lui aussi, de provoquer incompréhensions et malentendus. "On reconnaît les touristes à leur manière de demander leur route", entend-on aux abords des calanques. Un habitant de la localité s'exprimant sur un forum en ligne se fait sarcastique : "Dit-on Parisse sous prétexte que Paris se termine par un "s" ?"
    Source

    D'ailleurs, les habitants s'appellent les Cassidains (ou, en respectant l'orthographe provençale, les Cassidens).
     

    SergueiL

    Senior Member
    Français
    Un habitant de la localité s'exprimant sur un forum en ligne se fait sarcastique : Dit-on Parisse sous prétexte que Paris se termine par un "s" ?"
    Sarcastique et un peu de mauvaise foi en faisant semblant d'oublier que les "touristes" prononcent [kasis] à cause de l'influence du nom du fruit dont le S final se prononce obligatoirement.
     

    tpfumefx

    Senior Member
    Français - France
    1- Cassis "Arbuste à feuilles odorantes ou Baie de cet arbuste" : [kasis]

    2- Cassis "Rigole transversale de la chaussée d’une route" : [kasi] / [kasis]

    3- Cassis "Commune de France, dans les Bouches-du-Rhône, dans l’arrondissement de Marseille" : [kasi] sans (s);)

    Y a aucun doute maintenant. :D:thumbsup:
     
    Last edited:

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    1- Cassis "Arbuste à feuilles odorantes ou Baie de cet arbuste" : [kasis]
    2- Cassis "Rigole transversale de la chaussée d’une route" : [kasi] / [kasis]
    Non, pas exactement…

    Pour le nº 1, on a le choix, mais la version sans [s] final fait vieillie selon les citations du TLFi, encore que cette prononciation soit sans doute encore la norme dans certaines régions :
    Prononc. de s final. Prononcé ds la majorité des dict. (Passy 1914, Dub., Pt Rob., Pt Lar. 1968, Warn. 1968 et Lar. Lang. fr.; cf. aussi Nod. 1844, Besch. 1845 et Fél. 1851, enfin l'indication ds Ac. 1835 et 1878); à ce sujet cf. Fouché Prononc. 1959, p. 399, Kamm. 1964, p. 198 et Mart. Comment prononce 1913, p. 37 (note 1) et 302 : ,,L's s'est maintenu ou définitivement rétabli depuis plus ou moins longtemps dans maïs, jadis, fils et lis (y compris fleur de lis le plus souvent malgré l'Académie); dans métis, cassis, vis (subst.) et tournevis. La prononc. de ces mots sans s est tout à fait surannée; on ne peut plus la conserver que pour les nécessités de la rime et encore.`` Pourtant cf. ds Littré : ,,Quelques-uns prononcent l's, ce qui est moins bien.`` Barbeau-Rodhe 1930 et DG prononcent l's final mais signalent avec la mention ,,vieilli`` la prononc. sans s.

    On remarquera que du temps de Littré, c'était le contraire :
    (ka-si ; quelques-uns prononcent l's, ca-sis' : ce qui est moins bien)


    Et pour le nº 2, je crois que tout le monde dit [kasi].
     

    sanchez90

    Senior Member
    Spanish-México
    Bonjour,

    si l'on parle de la ville, il ne faut pas prononcer le S final. Si l'on parle par contre de la liqueur, il faut le prononcer.

    Est-ce correct?

    Merci
     

    AmaryllisBunny

    Senior Member
    English (AmE)
    Selon Le Petit Robert de 2012 on prononce le « -s » final (mais non pour la ville).

    Cassis [kɑsis] n.m. —1552 poblt du latin cassia (cf. 2 casse). le cassis ayant été employé pour remplacer la casse - 1 Griseillier à baies noires et feuilles odorantes (saxifragacées). >RÉGION. gadelier. — On dit aussi (RARE) cassissier, 1907. - 2 Le fruit de cette plante... (366).
     

    AnPrionsaBeag

    New Member
    Français - France
    Bonjour à tous, premier message ici. Pour ceux qui citent Mistral (comme sur Wikipédia) ou les locaux (comme sur ce fil), voici ce que dit Le Trésor du Félibrige, la bible des Occitans et donc la mienne. Pour l'arbuste, la prononciation des Provençaux, Gascons, Languedociens et Dauphinois, est [kasis] mais [kasi] pour les Rouergats, Limousins et Auvergnats. Pour la ville, le s final se prononce bel et bien pour ses propres habitants et pour le reste du Midi, sauf à Marseille. Je suis limousin, j'ai vécu près de Bordeaux, de Clermont, d'Avignon, à Toulouse et un peu partout dans le Sud et c'est [kasis] dans les deux cas que les gens d'ici disent, et j'en suis. D'ailleurs, la devise de ce port ("Qu a vist París, se non a vist Cassís, n'a ren vist") présente une triple rime en [is]. Le fait que les habitants s'appellent les "cassidencs" et les "cassidencas" n'a rien à voir avec la prononciation ou l'amuïssement du s mais la linguistique occitane et provençale en particulier, n'est pas le sujet de cette discussion.

    Après, le Larousse et le Robert donnent [kasis] pour le fruit et [kasi] pour la localité. Le Littré, lui, dit [kasi] pour l'arbrisseau. Disons donc que si l'on veut parler français comme il faut, cassis [kasis] et Cassis [kasi] sont les formes correctes mais qu'en pays d'Oc, c'est [kasis] qui prévaut pour la ville aussi, quoique certains puissent peut-être parler d'occitanisme au nord du Massif Central.
     

    Roméo31

    Banned
    français - France
    * Le Grand Robert de la langue française, 2014, s. v. cassis, offre le choix en ce qui concerne les 4 acceptions du nom commun :

    cassis [kɑsis; kɑsi] n. m.

    * Dictionnaire de l'Académie française, art. Cassis (2) :

    I. CASSIS (s final se prononce) n. m. XVIe siècle. Origine incertaine.
    img_fmono_73.gif
    1. Une des espèces cultivées du groseillier, qui porte des baies noires et aromatiques. Les feuilles et l'écorce du cassis sont employées en médecine.
    img_fmono_73.gif
    2. Fruit de cet arbuste. Cueillir, manger des cassis. Des grives soûles de cassis. Gelée, sirop de cassis. Crème de cassis ou, ellipt., cassis, liqueur faite avec ce fruit. Boire du cassis, un verre de cassis. Un vin blanc cassis ou, ellipt. et fam., un blanc cassis. Fig. et pop. Tête. Il n'a rien dans le cassis, il n'est pas très intelligent
    .

    L'Académie ne donne pas la prononciation pour la rigole.

    * Et comment nos amis Québécois prononcent-ils le nom commun ?

    BDL :

    Le mot cassis désigne le groseillier à baies noires, le fruit de cet arbuste ou la liqueur que l’on fabrique à partir de cette baie. Le -s final de ce mot se prononce; on dira donc [kasis] (ka-sis). Cassis vient du latin cassia, qui signifie « casse », une matière végétale que l’on utilisait au Moyen Âge pour ses propriétés purgatives. Dès cette époque, on a commencé à utiliser le cassis, qui possède les mêmes propriétés laxatives, de préférence à la casse.
    En parlant de l’arbuste, on dit parfois cassissier plutôt que cassis.

    Le mot cassis désigne aussi un creux en travers la chaussée d’une route. La prononciation est alors différente, car on prononce [kasi] (ka-si), sans le -s final. Bien qu’ils aient une graphie identique, ces deux mots n’ont pas la même origine. Le mot cassis [kasi] (ka-si) s’est formé à partir du verbe casser, évoquant l’image d’une route brisée.

    Pour ma part, je prononce toujours [kasis].
     

    Nanon

    Senior Member
    français (France)
    BonsoirAnPrionsaBeag et bienvenue sur le forum :).

    Puisqu'on invoque Mistral, je me permets de citer le Tresor dòu Felibrige (en vous priant de m'excuser pour pour ce recours au provençal qui me semble toutefois indispensable ici) :
    Cassis, Cassi (b. lat. Cassitum, Villa Carcitana, lat. Carcisis portus). n. de l. Cassis (Bouches-du-Rhône). Petit port de mer, patrie de l'abbé J.-J. Barthélémy.
    Avec des exemples :
    "Pèiro de Cassis, pierre dure de Cassis"
    "Sias de Cassi ? Si. E vouesto fremo aussi ? Si."
    "Lou tambourin de Cassi, un sòu pèr coumença, cinq pèr lou fa fini".
    On voit que Mistral (lui-même !) oscille entre les deux graphies. Toutefois, les deux derniers exemples (rimés) que j'ai cités ci-dessus illustrent bien la prononciation locale.
    Dans la graphie mistralienne, il serait pourtant logique, contre l'usage qui a prévalu, d'écrire Cassi puisque "en provençal, on prononce toutes les lettres" , comme l'écrit Mistral dans l'Avis sur la prononciation provençale qui précède Mirèio.
    Je n'habite plus en Provence, mais je suis Aixoise et je n'ai pas coupé les liens avec cette région. J'ai toujours dit ce que j'ai entendu dire : la ville de Cassis se prononce sans le s final.

    Pour le fruit, il est intéressant de voir l'article qui précède dans le Tresor dòu Felibrige : Cassis, cassi. Cette dernière graphie est donnée entre parenthèses comme rouergate : autrement dit, Mistral fait la distinction entre la ville et le fruit puisqu'il spécifie la variante dans laquelle [fruit sans s] est possible.
     
    Last edited:

    volo

    Senior Member
    français
    * Et comment nos amis Québécois prononcent-ils le nom commun

    Bonjour à tous,

    Au Québec, on prononce le mot cassis qui désigne l'arbuste, son fruit et la liqueur que l'on fabrique à partir de cette baie (Salut Sanchez !) avec le "s" final qui se fait entendre - [kasis].
    Par contre, pour parler d'un creux en travers la chaussée d'une route, on le prononce sans le "s"final - [kasi].
    De cette manière, on se rappelle que ces deux mots n'ont pas la même origine.
    :)
     
    Last edited:

    AnPrionsaBeag

    New Member
    Français - France
    Bonjour, Nanon et merci de ton accueil. Pour ce qui est de Mistral, les deux graphies sont présentes dans les exemples qu'il cite, certes, mais ce n'est pas là le signe d'une hésitation de sa part, comme tu le notes fort justement toi-même. Je m'explique: lorsqu'il écrit «Sias de Cassi? Si. E vouesto fremo aussi? Si.», autrement dit en occitan standard: «Siás de Cassís? Si. E vòsta frema aussí? Si.», il indique clairement l'origine de ce dicton populaire grâce à la norme mistralienne, basée sur le français. En effet, seuls les Marseillais prononcent [wε] le o ouvert en position tonique dans certains mots courants: ainsi, vòsta [vɔstɔ] devient-il [vwεstɔ] sur le Vieux-Port. Il s'agit donc d'une expression typiquement marseillaise et Mistral signale bien que Cassis se dit [kasi] à Marseille. Idem pour l'exemple suivant. En d'autres termes, Mistral lui-même prononçait le s final, comme le reste des Sud-Occitans à l'exception notable de nos amis marseillais. Pour la petite histoire, j'écris un dictionnaire panoccitan depuis janvier 2007 et connais très bien tous les dialectes de la langue d'oc, y compris l'occitan médiéval.

    Bonjour, Roméo31. Le Petit Robert 2006 n'hésitait pas pour l'arbuste, son fruit, la liqueur qu'on en tire et le sens argotique de tête: il dit [kasis]. Pour la rigole et la dépression, il accepte les deux prononciations mais pour ma part, puisque le mot vient ici de casser, je dis [kasi], comme ramasser donne ramassis.
     
    Last edited:

    Daisy Marigold

    Member
    English - USA
    Et un restaurant (à NY) qui s'apelle "Brasserie Cassis", vous pronceriez le "s"? On suppose que le restaurant prend son nom du fruit/de la liqueur ou de la ville?
     

    Oddmania

    Senior Member
    French
    Salut,

    Pour être certain, il faudrait demander au gérant de la brasserie. Instinctivement, j'aurais dit /kasis/, parce que c'est le fruit qui me vient tout de suite à l'esprit (surtout dans un contexte culinaire), mais il se peut que "Cassis" se réfère à la ville ou même au nom de famille du propriétaire.
     

    plantin

    Senior Member
    français
    Sur la page facebook du restaurant, un lien envoie à "La p'tite framboise", un autre restaurant de Long Island qualifié de "sister restaurant", et qui sert d'ailleurs les mêmes plats. Je pense donc qu'il doit s'agir du fruit.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    […]

    On ne peut pas savoir a priori si Cassis est un nom commun ou un nom propre et dans les deux cas les deux prononciations sont possibles. Le sens le plus probable est sans doute celui du fruit puisque c'est un restaurant. D'un autre côté, la majuscule à Cassis tendrait à en faire un nom propre. Mais comme c'est un restaurant américain et que la majuscule est généralement utilisée pour chaque terme dans un titre en anglais, il n'est pas possible de savoir avec certitude si c'est bien un nom propre. En bref, on ne peut pas savoir s'il faut ou non prononcer le s final dans Brasserie Cassis.
     
    Last edited:

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    2- Cassis "Rigole transversale de la chaussée d’une route" : [kasi] / [kasis]
    Non, pas exactement…
    [...]
    Et pour le nº 2, je crois que tout le monde dit [kasi].
    Je ne crois pas. Il me semble que toute ma jeunesse j'ai prononcé le "s" final avant d'apprendre, sur le tard, que ce "s" devrait logiquement ne pas plus s'entendre que dans brisis, glacis, brûlis et tous les mots de cette formation. Mais l'usage ne suit pas toujours les voies de la logique.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Je ne crois pas.
    Quoi donc exactement ? Que personne ne prononce le s final dans le sens nº 2 (rigole) ? Je n'ai jamais entendu ce mot dans ce sens-là avec le s prononcé (contrairement au sens nº 1 : arbuste ou baie). Mais après, je dois bien reconnaître que je n'ai que peu souvent entendu ce terme dans le sens nº 2.

    ce "s" devrait logiquement ne pas plus s'entendre que dans brisis, glacis, brûlis et tous les mots de cette formation.
    Sauf qu'il n'y a guère de logique vu que le s de maïs, vis, ibis, fils, jadis, iris, métis ou encore pastis est toujours prononcé. ;)
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Sur le premier point, j'ai souvent entendu le "s" prononcé et l'ai prononcé moi-même quand j'étais jeune. Il faut dire qu'il me semble qu'on voyait plus souvent jadis des panneaux annonçant un cassis. L'état des routes françaises s'est amélioré !
    Panneau d'annonce de cassis ou dos d'âne en France — Wikipédia
    Sur le deuxième point, vous n'avez pas bien observé la logique des mots que j'ai donnés et leur rapport avec un verbe : casser, briser, glacer, brûler ! Aucun des mots que vous citez n'est formé de cette manière !
     
    Last edited:

    Reynald

    Senior Member
    français - France
    Last edited:

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Warnant indique une prononciation théorique. Dans leur Dictionnaire de la prononciation française dans son usage réel, Martinet et Walter, sur les 17 informateurs qu'ils ont interrogés sur la prononciation de cassis dans le sens de rigole, donnent 13 informateurs qui prononcent le "s" final ! Il y a un fossé entre la théorie et la pratique !
     

    Linnets

    Senior Member
    Lerond recommande la pronociation [kᴀsis] pour le groseillier et le liqueur, mais [kᴀsis] ou [kᴀsi] pour le rigole et seulement [kᴀsi] pour la ville.
     
    Top