caverne d’Ali Baba que s’est révélé, depuis, l’ancien pays des pharaons

Baston

Senior Member
turkish
Bonjour,

je suis littéralement perdue dans cette phrase où je ne comprend pas le rôle du "que", enfin ce qu'il désigne. Sûrement c'est trop simple pour vous, mais mon cerveau ne marche pas à cette heure-ci :) Merci d'avance...

"Les choses ont commencé aux premières années du siècle dernier, vingt ans avant une autre réussite éclatante: le décryptement des hiéroglyphes égyptiens, clé de cette prodigieuse caverne d’Ali Baba que s’est révélé, depuis, l’ancien pays des pharaons."
 
  • SergueiL

    Senior Member
    Français
    Bonjour,

    Le pronom relatif que a ici pour antécédent : "cette prodigieuse caverne d’Ali Baba".

    On peut reformuler : Depuis le (ou grâce au) décryptement des hiéroglyphes égyptiens, l’ancien pays des pharaons s’est révélé être une prodigieuse caverne d’Ali Baba.
     

    Lacuzon

    Senior Member
    French - France
    Bonjour,

    Pour moi il manque le verbe être dans la phrase : [...] que s'est révélé être, depuis [...].
     

    jekoh

    Senior Member
    Fr - Fr
    Bonjour,

    Pour moi il manque le verbe être dans la phrase : [...] que s'est révélé être, depuis [...].
    C'est parce que « caverne d’Ali Baba » est placé avant « révélé » que vous voulez rajouter le verbe être ?

    Dans la phrase reformulée, le verbe être ne fait qu'alourdir inutilement :
    • L’ancien pays des pharaons s’est révélé une prodigieuse caverne d’Ali Baba
    • L’ancien pays des pharaons s’est révélé être une prodigieuse caverne d’Ali Baba
     

    Lacuzon

    Senior Member
    French - France
    Bonjour,

    C'est parce que « caverne d’Ali Baba » est placé avant « révélé » que vous voulez rajouter le verbe être ?
    Tout à fait !

    Dans la phrase reformulée, le verbe être ne fait qu'alourdir inutilement :
    • L’ancien pays des pharaons s’est révélé une prodigieuse caverne d’Ali Baba
    • L’ancien pays des pharaons s’est révélé être une prodigieuse caverne d’Ali Baba
    Certes, mais j'ai bien bien dû relire 10 fois la phrase originale avant d'en comprendre son sens.
     

    JClaudeK

    Senior Member
    Français France, Deutsch (SW-Dtl.)
    Dans la phrase reformulée, le verbe être ne fait qu'alourdir inutilement :
    2. Se révéler (être)* + attribut.Apparaître comme. Le problème de la réalité du corps se révèle donc être le problème central, de la solution duquel tout dépend (G. Marcel,Journal, 1914, p. 125).J
    http://www.cnrtl.fr/definition/révéler
    *Certes, "être" est (en principe) facultatif mais dans l'OP, "être" faciliterait grandement la compréhension. (Je suis tout à fait sur la même ligne que Lacuzon.)
     

    Roméo31

    Banned
    français - France
    Les choses ont commencé aux premières années du siècle dernier, vingt ans avant une autre réussite éclatante: le décryptement des hiéroglyphes égyptiens, clé de cette prodigieuse caverne d’Ali Baba que s’est révélé, depuis, l’ancien pays des pharaons.
    Certains ouvrages donnent, entre autres, "se trouver être" comme synonyme de "se révéler" (je n'en cite qu'un, mais je suis certain d'avoir lu cela ailleurs).

    Si l'on admet cela, la phrase, bien que lourde, est conforme, et intelligible à la première lecture;.

    Cela étant, l'emploi de "que s'est révélé être" ("se révéler être" est correct) aurait permis une meilleure compréhension du passage concerné.

    (Ajout : écrit avant d'avoir lu le message de JClaudeK.)
     

    Logospreference-1

    Senior Member
    français
    Avec se révéler suivi d'un substantif, le TLFi donne deux exemples, l'un avec être, déjà cité par JClaudeK en son message #9, l'autre sans être, de Saint-Exupéry : « [...] La défaite peut se révéler le seul chemin vers la résurrection [...] », et les deux me vont aussi bien. Quand la qualité révélée est identitaire, je pense que être est nécessaire : L'homme au volant de l'autre voiture se révéla être le président de la République. La dame assise sur le banc se révéla être la chanteuse Unetelle. Mais : Il se révéla un bon président. Elle se révéla une admirable chanteuse. Dans ces deux derniers cas, il ne s'agit que de l'une des qualités du personnage. On doit pouvoir plus facilement se passer de être, ou le considérer comme sous-entendu - comment savoir ? -, mais avec plus ou moins de bonheur. Dans notre phrase, on peut considérer que d'être la clé de la prodigieuse caverne d'Ali Baba n'est qu'un attribut, aussi notoire ou remarquable soit-il, du pays des pharaons. Je crois que c'est ce qui a poussé l'auteur à se passer de être. Bon. Moi aussi j'aurais préféré l'option avec être.
     
    Last edited:
    < Previous | Next >
    Top