Ce qui en soi désire se souviendrait-il ?

AliciaLearningFrench

New Member
Chinese
Bonjour à toutes et à tous, si quelqu'un peut m'aider à comprendre cette phrase ? Merci infiniment ! :thank you:

Voici le contexte :

Sur les murs, des affiches annonçant un film sur l’amnésie et le grand amour. Immédiatement, par association, tu te demandes : si l’on oublie tout, le corps, lui, se souvient-il ? Si tu devenais brutalement amnésique (pour de bon), ton corps s’émouvrait-il en face d’un homme ardemment désiré du temps de ta mémoire ? Mais s’agit-il du seul corps ? Posant le problème imaginaire de la mémoire, qui ne concerne (peut-être) que l’esprit, tu te demandes : ce qui en soi désire (le corps-esprit) se souviendrait-il, au-delà de l’amnésie ?

Quel est le sujet de cette phrase ? Comment comprendre les deux verbes (désirer / se souvenir) dans cette phrase ?
 
  • OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Désirer et se souvenir ont le sens habituel.
    Paraphrase (la chose à la place de ce) : La chose qui en soi désire, c'est-à-dire le corps-esprit, se souviendrait-elle ?
     

    MurielG

    New Member
    French
    Le sujet est le "corps-esprit" : c'est "cette chose" qui désire et se souvient à l'intérieur de soi-même. Autre reformulation : "Le corps-esprit, qui continue à désirer, peut-il se souvenir en dépit de l'amnésie" ?
    Bon courage :)
     
    Top