Ce sont les Mickeys, on les appelle aussi les Minets ; les deux appellations sont contrôlées

thorweg

Senior Member
portuguese
Salut ! Je suis brésilien, j'essaye d'apprendre la langue française. Je regardais un documentaire sur les jeunes en France, dans les années 50 et 60. À un moment, ils parlent de comment ces jeunes s'appelaient à l'époque : "Ce sont les Mickeys, on les appelle aussi les minets, les deux appellations sont contrôlés." Je n'arrivais pas à comprendre ce que signifiait "appellations sont contrôlées", quelqu'un pourrait-il me le dire s'il vous plaît ?
 
  • Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    Français
    Sans doute de l'humour en référence à "appellation d'origine contrôlée" ou AOC
    Sans doute et même très certainement : cela signifie ici (dans ce contexte) que le locuteur a vérifié ces deux termes.
    Par ailleurs, si je n'ai jamais entendu « Mickey » pour désigner un jeune, le terme « minet » était surabondamment utilisé pour désigner un jeune gommeux imbu de son apparence (cf. la chanson de Dutronc).
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Cette question découle-t-elle de ce documentaire ? Us et coutumes de la jeunesse Up to date | INA
    Avant de l'avoir regardé, je m'étais demandé s'il n'y avait pas une confusion avec les "biquets", paronyme de "mickeys".
    C'étaient deux manières usuelles de désigner certains jeunes.
    Mais le documentaire parle clairement de "mickeys" pour désigner des jeunes imprégnés de la culture vestimentaire étatsunienne, et cela justifie mieux l'anglicisme "mickey". Je ne connaissais pas non plus ce terme dans ce sens, oublié aujourd'hui.
    D'après le documentaire, on disait aussi "minets", ce qui m'étonne un peu. Ce mot a ensuite pris un autre sens.
    En tout cas, je crois que le terme plaisant d'appellations contrôlées est employé avec humour pour faire semblant de vouloir laisser croire qu'on a fait sur le sujet une sérieuse recherche onomastique !
     
    Last edited:

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Oui, pas tellement conforme aux codes vestimentaires à l'américaine des "mickeys" du documentaire (T-shirt à côtes et fripes américaines achetées aux Puces).
     

    nieblo

    Banned
    français France
    Chez moi,un mickey était un gars un peu bête, ridicule, ou quelqu'un d'inefficace à réaliser une tâche, souvent utilisée dans l'expression Quelle bande de mickeys ! (on n'arrivera à rien avec eux).
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    C'est effectivement un sens que j'ai rencontré. Il est du reste cité dans le Dictionnaire de l'Argot chez Larousse, come "individu médiocre, faux dur".
    Voir aussi dans Bob la définition : « Terme de mépris ; imbécile »
    mickey (définition)
    Le Bob donne aussi une autre acception, « Type de jeune (homosexuel?) »
    mickey (définition)
    avec un seul exemple, qui rejoint un peu le minet dont les définitions dans Bob sont : « Jeune homme, à la mode, peu viril, jeune ; (homosexualité) jeune homme efféminé, éphèbe, équivoque ; protégé entretenu par le micheton ».
    minet (définition)

    Mais a priori, ce ne sont pas ces sens-là qui sont employés dans le documentaire.
     

    thorweg

    Senior Member
    portuguese
    Encore une question, sur "les appellations sont contrôlées", cela veut-il dire que tout le monde ne peut pas s'appeler Mickey et Minets ? Seuls quelques-uns pourraient?
     

    thorweg

    Senior Member
    portuguese
    Je n'ai pas très bien compris l'humour alors dans cette partie, pourriez-vous m'expliquer s'il vous plaît ?
     

    iuytr

    Senior Member
    french
    Je n'ai pas très bien compris l'humour

    C'est la transposition d'un univers à un autre et le coté un peu absurde: mickeys ou minets , c'est un peu de l'argot, de l'informel , on voit bien dans les réponses à ce fil que c'est assez flou comme sens, mais la personne qui parle se réfère à une norme dans le domaine alimentaire qui n'a rien à voir et en plus, pour obtenir une appellation contrôlée, il faut un groupement professionnel, des dossiers, un comité d'agrément, une inscription dans un registre, etc ...

    Pour essayer de reproduire l'humour :
    on ne peut pas confondre Deep House et Dubstep, ce ne sont pas du tout les mêmes normes ISO. :(
     

    thorweg

    Senior Member
    portuguese
    Alors, quel humour serait-ce que des gens qui utilisent un tel argot informel soient liés à quelque chose de si formel, qu'est-ce que cet enregistrement de l'appellation contrôlée ?
     

    iuytr

    Senior Member
    french
    Difficile d'expliquer l'humour !:D Il ne s'agit pas d'une grosse blague ou d'un jeu de mots.

    Le ton général de ce petit documentaire du lien du post #5 est très moqueur sur ces jeunes, leurs comportements, leurs modes ...

    Mickeys et minets ne sont pas des termes officiels, reconnus. C'est peut être les noms que ces jeunes se donnent entre eux. Il est probable que ces mots ne soient pas connus des téléspectateurs et qu'ils semblent un peu ridicules.

    La procédure d'appellation contrôlée ne s'applique absolument pas au vocabulaire ou aux expressions mais au vin et ça n'a rien à voir avec ce coté inventif du langage, c'est une procédure de type administratif.

    Il y a donc un coté absurde dans la phrase, mickeys et minets ne sont pas et ne peuvent pas être des appellations controlées. Et c'est en même temps une façon de dire :vous ne me croyez pas mais je vous assure que c'est comme ça qu'ils s'appellent. C'est de l'humour léger, une petite blagounette moqueuse.

    Peut -être qu'en remplaçant mickeys et minets par punks dans un documentaire de la fin des années 70, cela serait plus compréhensible ?
     
    Top