cela / celà [sic]

yayoo60

Member
French/France
Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, votre attention s'il-vous-plaît.

Voici plus d'une année que mes prfesseurs de thème et de version me corrigent et m'enlèvent à chaque fois des point quand dans une traduction j'appose sur le papier un "celà" avec accent grave. Selon eux, il n'y a pas d'autre forme que "cela".
Cependant, il me semble bien qu'à l'école primaire, mes professeurs m'ont appris qu'il fallait mettre un accent grave sur le A de "celà".
En effet, il me paraît parfaitement logique (et autrement plus esthétique) de mettre un accent, "celà" étant la jonction des mots "ce" et "là" (l'on désigne quelque chose, qui est "là" : regarde celà, regarde ce (qui est) là.

Veuillez faire en sorte que je puisse aller quémander quelques points de plus en me donnant raison.
 
  • Cintia&Martine

    Senior Member
    Français
    Bonjour Yayoo,

    Désolée de ne pas aller dans votre sens mais je n´ai pas appris cette forme là pour cela.
    Sur le Littré vous pouvez lire:
    Des grammairiens ont demandé que l'Académie mît un accent grave, celà, puisqu'elle en met un sur là et sur voilà ; ç'aurait l'avantage d'effacer une inconséquence d'orthographe. Mais, l'accent grave sur là n'ayant d'autre objet que de le distinguer, pour l'oeil, de la article, du moment que dans un mot, comme cela, il n'y a plus de confusion possible, il est inutile de surcharger l'écriture ; c'est ainsi que dû se distingue de du, au lieu qu'au pluriel on écrit dus sans accent parce qu'il n'y a plus rien à distinguer.
    Au revoir
     

    Gévy

    Senior Member
    Français France
    Tu veux associer logique et orthographe? Euhhhhhh... J'ai pas mal de doutes là-dessus...

    Désolée mais ta bataille semble perdue d'avance, Yayoo.

    L'explication du Littré contredit l'emploi de l'accent sur voilà (pourrait-on le confondre avec un autre mot ??? ). Alors pourquoi le conserver sur voilà et le proscrire pour cela?

    Enigme.
     

    yayoo60

    Member
    French/France
    Nous arrivons là à un problème bien ancien et sujet à discordes : faut-il privilégier l'origine des mots et la rigueur de l'orthographe en n'oublaint pas l'étymologie, ou plutôt la facilité d'écriture et de lecture ?

    Pour ma part, j'opte pour la première solution, je ne conçois pas que l'on enlève à notre si belle langue toutes ses difficultés et particularités qui font, entre autres, sa beauté et son prestige partout dans le monde.

    Qu'en dit l'Académie française ?

    Ceci dit, pourquoi garde-t-on l'accent sur voilà ? En effet, si l'Académie française ne suggère de garder les accents que pour distinguer, et le mot voila n'existant pas, alors pourquoi diable le conserver ainsi, accompagné de son accent ?
     

    yayoo60

    Member
    French/France
    et bien demandons à l'Académie française ! j'ai vu que l'on pouvait, sur leur site, poser des questions... Quelle joie de pouvoir enfin parler aux immortels (même si je je ne pense pas que ce soit eux qui njous répondent...
     

    Agnès E.

    Senior Member
    France, French
    Lorsque l'on cherche dans le TLFi, on n'obtient rien à celà.
    En revanche, l'entrée de cela indique, tout à la fin, dans la section éthymologie et histoire :
    Étymol. et Hist. I. Gramm. A. Sans relation avec ceci 1. compl. d'obj. XIIIe s. çoula « ce, cette chose » désigne souvent ce qui a été dit (Liv. de la trés. d'Origny-Ste-Ben., ms. S. Quentin ds GDF. Compl.), forme attestée jusqu'au XIVe s., JEHAN DE LA MOTE, Li regret Guillaume, 141 ds QUEM.; 1389 cela (JEHAN LE PETIT, Livre du champ d'or, 427, ibid.)
    Il semblerait donc qu'il n'y ait aucune corrélation avec là... d'où l'absence d'accent.
     

    yayoo60

    Member
    French/France
    Quand l'Académie française a décidé de supprimer quelques accents et d'en conserver d'autres pour permettre de ne pas confondre deux mots pareillement orthographiés, il ne s'agissait que de mots qui pouvaient être confondus. Je ne vois pas comment, grammaticalement, l'on pourrait confondre le passé simple de la troisième personne du verbe voiler et l'adverbe voilà. Si l'on en suit les décisions de l'Académie, cet accent aurait dû être supprimé, pourtant, il a été décidé de le garder, pour des raisons étymologiques (voilà = vois là = vois ce qui est là (voici suit le même tracé : voici = vois ci = vois ici = vois ce qui est ici)).

    Voilà pourquoi je ne peux me satisfaire que de la réponse disant que l'étymologie de celà n'est pas ce (qui est) là, mais çoula.

    Amicalement.
     

    CARNESECCHI

    Senior Member
    French / France
    Bonjour,
    Si je puis me permettre :
    De même que pour "voila" et voilà", il est grammaticalement difficile, sinon impossible , de confondre "sur" et "sûr", "du" et "dû" dans une phrase correctement écrite et correctement ponctuée. Les accents auraient pu être supprimés, mais ils ont été conservés pour les raisons dites. J'ajouterais "et parce que la ponctuation est peu respectée (*)."
    De plus, c'est la prudence qui, dans le processus de simplification, empêche la suppression des accents. L'étymologie, quant à elle, explique leur présence.

    Si j'étais méchant:eek: , je dirais que, si la volonté de supprimer les accents touche au populisme, leur conservation partielle relève de la paranoïa. Mais comme je ne le suis pas:rolleyes: , je pense plutôt qu'il s'agit là du difficile travail de funambule entre facilité et sûreté, adaptation et prudence, avec son cortège de cas "qui auraient pu" ou "qui n'auraient pas dû".

    (*) Exemple :
    "Le nuage le voila!"
    Supposons que l'accent soit supprimé :
    Si la phrase est correctement ponctuée, c'est "voila"-verbe, si "on" a oublié une virgule (le nuage, le voila!), c'est "voilà"-adverbe. Il suffit de l'oubli d'une virgule (autant dire le battement d'aile d'un papillon) et le sens change complètement.
    Mais
    Comme l'accent de "voilà" est conservé, nous disposons de deux moyens de différencier les deux cas, et un oubli amène une incohérence, donc une correction, pas une erreur. On a mis "la ceinture et les bretelles".
    Bon courage!
     

    Jean Paul Z

    New Member
    French
    Chez les informaticiens celà s'appelle un code auto-correcteur :).
    Merci à vous tous pour ces informations

    Jean-Paul
     

    djamal 2008

    Senior Member
    arabic
    Chez les informaticiens celà s'appelle un code auto-correcteur :).
    Merci à vous tous pour ces informations

    Jean-Paul
    L'accent grave sue le a est pour indiquer un lieu; çà et là.
    Cela c'est passé là. Et voilà est une contraction de vois là.
    Cela est un pronom démonstratif.
    Aussi on lie là avec le mot qui le précède avec un trait d'union et on dit à ce moment-là pour indiquer que ça forme un seul mot.

    Et quid de déjà?
     

    ANDRESIMON

    New Member
    FRENCH
    L'accent sur le a de cela ne pourrait-il pas se justifier par le souci d'éviter de le confondre avec le passé simple du verbe celer:
    "il lui avait confié un secret en lui faisant promettre de ne pas le divulguer avant qu'il ne l'y autorise. Elle cela donc celà".
     
    < Previous | Next >
    Top