certains d'entre nous + accord du verbe

  • Flore!

    Senior Member
    French
    Bonjour ! :)

    Je suis tout à fait d'accord avec toi Punky Zoé, c'est ce que j'aurais dit aussi, pourtant... il y a quelque chose qui me chiffonne. Si moi, je fais partie des "certains", le verbe ne devrait-il pas logiquement s'accorder selon la première personne du pluriel ?...
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Les deux accords sont en fait possibles ! :)

    Mais… (il y a souvent un mais ! ;)) le sens peut être légèrement différent : dans le premier cas, le locuteur peut être exclu du lot, contrairement au second où il en fait nécessairement partie.

    Exemple où la première personne serait impossible :

    Je fais partie d'un club qui promeut les sports dans la nature. Aujourd'hui, certains d'entre nous vont à la pêche, mais moi je vais faire de la plongée.
     

    Paquita

    Mode in France (Fr-Es)
    français/France
    Bonjour,

    Nous avons une discussion similaire dans le forum espagnol/français à propos de "deux d'entre nous" si je fais partie des deux..

    http://forum.wordreference.com/showthread.php?p=8737452#post8737452

    5 professeurs de français consultés ce soir sont formels, il est impossible d'utiliser une première personne du pluriel. Cette opinion est confirmée par une correctrice.

    Pouvons-nous avoir d'autres avis ou une référence sûre ???

    D'avance merci à tous, comme d'habitude.

    Paquita
     

    itka

    Senior Member
    français
    Juste un avis : le mien (sans référence !)
    Je ne peux pas imaginer un accord à la première personne. Ça ne me viendrait même pas à l'idée. Comme l'a dit Punky, le sujet est "certains" qui n'est d'aucune façon une 1re personne.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Comme le confirment la BDL et Grevisse, les deux accords sont possibles, mais la 3e personne est plus fréquente.

    Quant à moi, la 1re personne ne me choque pas du tout…
     

    itka

    Senior Member
    français
    Je n'ai pas vu ce qu'en dit Grevisse, mais la BDL ne parle pas de "certains" mais de "sujet qui est un nom collectif"... Il est possible que les choses ne se passent pas de la même façon avec un pronom indéfini... Comment le "je" qui est par nature défini pourrait-il être repris par un pronom indéfini ?

    Il me semble qu'à partir du moment où on choisit "certains", on exclut de fait sa propre personne... Un peu comme si on sous-entendait "certains d'entre nous (mais pas moi)"...

    Enfin, moi, je le comprends et le ressens comme ça.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Le nom collectif en question n'y change rien… Qu'il s'agisse de certains, ceux, la plupart, quelques-uns, beaucoup, etc., les deux accords restent possibles.

    Exemples cités par Grevisse :

    Certains d’entre nous étions inquiets…

    … dont plusieurs d’entre nous faisons partie.
    Combien d’entre nous, chrétiens, avons vraiment conscience…
     

    itka

    Senior Member
    français
    Cet accord me choque comme une erreur, je n'y peux rien !
    Il ne me gêne moins avec la plupart, quelques-uns, beaucoup, plusieurs, combien...mais avec "certains"... non. Mes oreilles ne le supportent pas !:p

    Je crois que ce qui fait douter, c'est la proximité de "nous" dans des phrases comme : "Certains d'entre nous sommes prêts à accepter cette solution" mais est-ce que vous pourriez dire : "Certains sommes prêts à accepter cette solution" ?Alors faut-il réserver un traitement différent à "certains" qui serait une 3e personne pluriel et à "certains d'entre nous" qui pourrait être une 1re personne ?
    Je laisse certains d'entre nous y réfléchir tandis que certains autres, dont je suis, vont se coucher !
     
    Last edited:

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Cet accord me choque comme une erreur, je n'y peux rien !
    Il ne me gêne moins avec la plupart, quelques-uns, beaucoup, plusieurs, combien...mais avec "certains"... non. Mes oreilles ne le supportent pas !:p
    Autant la plupart d'entre nous sommes allés et la plupart d'entre nous est allée se justifient grammaticalement puisque l'accord se ferait une fois avec le complément et l'autre avec plupart, mais dans la plupart d'entre nous sont allés, il n'y a aucun terme à la troisième personne du pluriel qui pourrait servir de sujet…
    … est-ce que vous pourriez dire : "Certains sommes prêts à accepter cette solution" ? Alors faut-il réserver un traitement différent à "certains" qui serait une 3e personne pluriel et à "certains d'entre nous" qui pourrait être une 1re personne ?
    Judicieuse remarque. Certains sommes prêts est difficilement défendable en effet, le complément d'entre nous étant soit sous-entendu ou alors carrément absent du sens souhaité.
     
    Last edited:

    luc_pinguet

    New Member
    français - France
    Pour moi, c'est obligatoirement la troisième personne du pluriel. En effet, le sujet est "certains" et dans tous les cas, ceux-ci (certains) font partie du tout (nous) mais ne sont pas l'ensemble. Exemple : "... Certains d’entre nous seront plus facilement constipés, auront un sommeil moins profond, d’autres seront plus inquiets et d’humeur changeante, d’autres encore seront fatigués dès le matin... " (extrait d'un l'article de Luc Pinguet dans Les 3 C, journal du réseau LPO)
     

    Logospreference-1

    Senior Member
    français
    Je comprends cette objection, mais d'un autre côté c'est celui qui parle qui décide d'exprimer ou pas sa propre appartenance à tel sous-groupe. Je m'explique :
    Imaginons un groupe A, composé des sous-groupes A1, ceux qui préfèrent les vacances en juillet, A2, ceux qui préfèrent les vacances de la mi-juillet à la mi-août, A3, ceux qui préfèrent les vacances en août. Moi qui parle, je fais partie du groupe A, et parlant de lui je dis en conséquence « nous » ; c'est bien ainsi que la langue fonctionne, le point de vision de celui qui parle primant. Mais au sein de ce groupe A, je me compte dans le sous-groupe A1, les juillettistes. « Nous », ici, est à deux niveaux. C'est encore très simple, puisqu'il pourrait y avoir beaucoup plus de niveaux. Premier niveau, l'appartenance au groupe A ; deuxième niveau, l'appartenance, plus précisément, au sous-groupe A1. Je peux dire : (1) Certains d'entre nous préférons les vacances en juillet, d'autres préfèrent les vacances de la mi-juillet à la mi-août, d'autres encore les préfèrent en août, ou : (2) Certains d'entre nous préfèrent les vacances en juillet, d'autres préfèrent les vacances de la mi-juillet à la mi-août, d'autres encore les préfèrent en août. Dans les deux cas j'affirme mon appartenance, ainsi que celle de tous les autres dont je parle, au groupe A, mais en (1) j'affirme aussi mon appartenance au sous-groupe A1 alors qu'en (2) je n'en dis rien. Les deux choix se valent, et d'après moi, seul celui qui parle décide de ce choix. La grammaire ne peux pas s'y opposer, car c'est un fait de langue qui est ce jeu entre les première, deuxième et troisième personnes du singulier et du pluriel, jeu dont la première règle est que la vision de celui qui parle prime.
     
    Last edited:

    bankky01

    New Member
    English, Yoruba-Nigeria
    Pour moi j'aimerais savoir comment faire l'accord lorsqu'il y a une introduction du mot "qui". Par exemple:

    1. Certains de nous qui « parlons » vivement.

    2. Certains de nous qui « parlent » vivement.

    Laquelle de ces phrases ci-dessus serait juste. Merci
     
    Last edited:
    < Previous | Next >
    Top